"Ce n'est pas un point de vue de journaliste objective" : Echange tendu entre François Ruffin et Laure Closier sur BFMTV

Partager l'article
Vous lisez:
"Ce n'est pas un point de vue de journaliste objective" : Echange tendu entre François Ruffin et Laure Closier sur BFMTV
Par Florian Guadalupe Journaliste
Passionné de sport, de politique et des nouveaux médias, Florian Guadalupe est journaliste pour Puremédias depuis octobre 2015. Ses goûts pour le petit écran sont très divers, de "Quotidien" à "L'heure des pros", en passant par "Koh-Lanta", "L'équipe du soir" et "La France a un incroyable talent".
"Ce n'est pas un point de vue de journaliste objective" : Echange tendu entre François Ruffin et Laure Closier sur BFMTV © BFMTV
Le député de la Somme était en duplex hier soir depuis l'Assemblée nationale.

La polémique enfle depuis plusieurs jours. Hier soir, dans "19h Max" sur BFMTV, le député François Ruffin était en duplex depuis l'Assemblée nationale pour évoquer les "Uber Files", révélés par le Consortium international des journalistes d'investigation. Des milliers de documents internes d'Uber, datés de 2013 à 2017, montrent que la société américaine de VTC a pu bénéficier de la bienveillance du ministre de l'Economie de l'époque, Emmanuel Macron, actuel président de la République.

À lire aussi
Après une longue absence, Christophe Dechavanne intègre l'émission de Léa Salamé sur France 2
TV
Après une longue absence, Christophe Dechavanne intègre l'émission de Léa Salamé...
Audiences dimanche : Harry Roselmack redresse la barre en access
TV
Audiences dimanche : Harry Roselmack redresse la barre en access
Audiences : "Gran Torino" en tête, le Festival interceltique plus fort que Fr2 et M6
TV
Audiences : "Gran Torino" en tête, le Festival interceltique plus fort que Fr2 et M6
Polémique Grégory Schneider/OM : "L'ADN de 'L'équipe du soir' est de débattre", arbitre la chaîne L'équipe
TV
Polémique Grégory Schneider/OM : "L'ADN de 'L'équipe du soir' est de débattre",...

"Vous êtes là pour défendre Emmanuel Macron !"

Pour Laure Closier, journaliste économique, habituellement sur l'antenne de BFM Business, il n'y a pas forcément de scandale dans cette affaire : "Je vois un ministre de l'Economie qui discute avec des patrons. Il les reçoit. Il leur répond. Il a un ton peut-être parfois un peu trop personnel avec le patron d'Uber. Mais je vois une activité de lobbying classique. Je vois même un homme politique qui a annoncé depuis des années la couleur de sa vision de la politique française et de la manière dont il fallait qu'elle s'ouvre. (...) Il fait ce pour quoi, à mon avis, doit être payé un politique".

"Vous, madame, vous dites qu'Emmanuel Macron est là pour faire ce que doit faire un ministre de l'Economie. Vous, vous êtes là pour faire ce que doit faire un éditorialiste sur Business FM ! C'est-à-dire défendre Emmanuel Macron, défendre la start-up nation, défendre le banquier des affaires qui se trouve maintenant à l'Elysée et défendre les firmes qui vont avec", a balancé François Ruffin. Et de lâcher : "Vous êtes la seule dans ce pays à considérer comme normal qu'un ministre vienne miner dans le dos des autres ministres, un projet de loi qui vient d'être mis en place par le gouvernement".

"Vous êtes sans doute payée pour ça !"

La journaliste, présente en plateau, a demandé si Emmanuel Macron "aurait dû défendre le lobby des taxis" : "C'est ce qu'il aurait dû faire ?". "Ce n'est pas le lobby des taxis. Il y avait une loi qui avait été mise en place. C'est la loi Thévenoud, qui venait réguler le marché des plateformes. Evidemment, Uber souhaitait que ce soit dérégulé !", a répondu l'élu de la Nupes. Et de tacler : "Vous en êtes satisfaite, très bien ! C'est un point de vue très marqué que vous donnez là ! Ce n'est pas un point de vue de journaliste objective ! Là, vous défendez monsieur Macron et vous défendez Uber. Vous êtes sans doute payée pour ça !".

"Non, François Ruffin, franchement !", a recadré immédiatement Maxime Switek, le présentateur de la tranche. "Je ne suis pas payée pour ça ! Et je ne suis même pas payée par Uber. Je vais aller plus loin. Pour moi, je pense qu'aujourd'hui, la suite, c'est de remettre en place le statut d'auto-entrepreneur et de faire en sorte que la France n'ait pas des travailleurs bien encadrés par leur contrat de travail et des travailleurs de seconde zone. Effectivement, la seconde partie n'a pas été faite. On a laissé ces gens sans protection. Vous voyez, c'est aussi ça, BFM Business !", a conclu Laure Closier. puremedias.com vous propose de visionner la séquence.

BFMTV
BFMTV
"Non, je ne me calme pas !" : Passe d'armes entre deux députés sur BFMTV
Ivres, deux lycéens découvrent en direct leurs résultats au bac sur BFMTV
"Votre journaliste a méprisé le petit peuple" : Un député RN "blessé" par les propos d'Amandine Atalaya sur BFMTV
Voir toute l'actualité sur BFMTV
Autour de BFMTV
  • Julian Bugier
  • Ruth Elkrief
  • Olivier Mazerolle
  • Olivier Truchot
  • Altice Europe
  • Alain Marschall
  • Rachid M'Barki
  • Alba Ventura
l'info en continu
"Les cinquante" : La nouvelle télé-réalité de W9 débarque en access le lundi 5 septembre
Programme TV
"Les cinquante" : La nouvelle télé-réalité de W9 débarque en access le lundi 5...
Rachel Khan rejoint Radio Classique
Exclusivité
Rachel Khan rejoint Radio Classique
Ce soir à la télé : Le seul téléfilm de l'histoire en compétition officielle au Festival de Cannes
Programme TV
Ce soir à la télé : Le seul téléfilm de l'histoire en compétition officielle au...
Audiences access 20h : Statu quo entre les "20 Heures" de TF1 et France 2
Audiences
Audiences access 20h : Statu quo entre les "20 Heures" de TF1 et France 2
Audiences access 19h : "Demain nous appartient" suivi par 20% du public sur TF1
Audiences
Audiences access 19h : "Demain nous appartient" suivi par 20% du public sur TF1
Audiences : "Tandem" éternelle leader sur France 3, Arnaud Ducret performe sur les FRDA-50
Audiences
Audiences : "Tandem" éternelle leader sur France 3, Arnaud Ducret performe sur les...