"Conte de fées" de Nafissatou Diallo : le CSA met en demeure RMC

Partager l'article
Vous lisez:
"Conte de fées" de Nafissatou Diallo : le CSA met en demeure RMC
Par Mélanie Rostagnat Rédactrice
Nafissatou Diallo
Nafissatou Diallo © Abaca
RMC a été mise en demeure par le CSA pour les propos injurieux et misogynes tenus à l'égard de Nafissatou Diallo dans l'émission "Les Grandes Gueules" du lundi 21 janvier.

Quelques jours après sa nomination à la tête du CSA, en remplacement de Michel Boyon, Olivier Schrameck a déjà décidé de sévir. Et c'est contre la station de radio RMC que le gendarme de l'audiovisuel s'est prononcé. En cause : les dérapages des intervenants des "Grandes Gueules" à propos de Nafissatou Diallo dans l'émission du lundi 21 janvier.

À lire aussi
"Plus belle la vie" vulgaire ? Pas du tout !
Dérapages
"Plus belle la vie" vulgaire ? Pas du tout !
Stéphane Guillon après son tweet sur le crash : "L'esprit Hara-Kiri est bien mort"
Dérapages
Stéphane Guillon après son tweet sur le crash : "L'esprit Hara-Kiri est bien mort"
En 2014, ils n'auraient pas dû
Dérapages
En 2014, ils n'auraient pas dû

Au lendemain de l'annonce du montant de l'accord passé entre Dominique Strauss-Kahn et la femme de chambre du Sofitel, Alain Marshall et Olivier Truchot avaient organisé un débat en présence de l'avocate Marie-Anne Soubré, du conseiller en investissement financier Franck Tanguy et de la chef d'entreprise Sophie de Menthon. Une discussion animée qui n'avait pas tardé à dévier sur le physique de Nafissatou Diallo, qualifiée de "tromblon extraordinaire", "moche comme un cul", les intervenants en venant même à comparer l'agression de la jeune femme à un "conte de fées".

Face à la vivacité des réactions des auditeurs, Alain Marshall et Olivier Truchot ont rappelé, dans l'émission de vendredi 25 janvier, Franck Tanguy afin que ce dernier présente ses excuses à l'antenne. "Tout le monde a compris que Nafissatou Diallo n'était pas une Miss monde mais ce n'était pas le débat. J'ai dit une beauferie (...). Je n'en suis pas très fier, je suis clairement allé trop loin", a alors regretté le conseiller en investissement financier. Mais ses excuses n'ont pas été suffisantes pour le CSA qui a en effet décidé de mettre en demeure la station, "compte tenu des propos injurieux, misogynes, attentatoires à la dignité de la personne et à connotation raciste qui ont été proférés lors de l'émission du 21 janvier 2013".

l'info en continu
Audiences : Bilan catastrophique pour la mini-série "Meurtre au polonium - l'affaire Litvinenko" sur M6
Audiences
Audiences : Bilan catastrophique pour la mini-série "Meurtre au polonium -...
"Rien ne justifie mon comportement" : Denis Brogniart accusé de faits graves par d'anciennes collaboratrices
Personnalités
"Rien ne justifie mon comportement" : Denis Brogniart accusé de faits graves par...
Audiences : Record historique pour Estelle Denis sur RMC Story
Audiences
Audiences : Record historique pour Estelle Denis sur RMC Story
Télé.visionnaire : Le sport, vecteur d'innovation et de communication pour les marques
France Télévisions Publicité
Télé.visionnaire : Le sport, vecteur d'innovation et de communication pour les...
Audiences access 19h : L'élimination de Manon offre un record à "N'oubliez pas les paroles"
Audiences
Audiences access 19h : L'élimination de Manon offre un record à "N'oubliez pas les...
Audiences access 20h : Un nouveau record pour "Scènes de ménages" sur M6
Audiences
Audiences access 20h : Un nouveau record pour "Scènes de ménages" sur M6