"Emmanuel Macron a fait n'importe quoi" : Le coup de gueule de Jean-Michel Aphatie ("Quotidien") en direct sur France Inter

Partager l'article
Vous lisez:
"Emmanuel Macron a fait n'importe quoi" : Le coup de gueule de Jean-Michel Aphatie ("Quotidien") en direct sur France Inter
Par Ludovic Galtier Lloret Journaliste
Né en Isère entre le tirage de la première boule noire de l'histoire de "Motus" - "Oh-ohohohoh" - et la première visite de candidats à "Fort Boyard", Ludovic Galtier est journaliste à Puremédias depuis octobre 2021. Il est passionné par la politique, l'économie des médias et leur stratégie de programmation.
Le coup de gueule de Jean-Michel Aphatie sur France Inter.
L'éditorialiste de TMC a analysé, ce lundi 10 juin 2024 sur France Inter, la décision du chef de l'État de dissoudre l'Assemblée nationale aussitôt actée la victoire de Jordan Bardella et du Rassemblement nationaux aux Européennes 2024.

Une nouvelle campagne s'ouvre déjà ! Une heure après l'annonce des résultats des élections européennes 2024, remportées haut la main en France, ce dimanche 9 juin 2024, par la liste menée par Jordan Bardella (Rassemblement national) avec 31,36% des suffrages exprimés, le président de la République Emmanuel Macron a prononcé la dissolution de l'Assemblée nationale. "J'ai décidé de vous redonner le choix de notre avenir parlementaire par le vote", a-t-il déclaré, qualifiant cette décision de "grave" et "lourde".

Elle est aussi un fait inédit après un scrutin européen et une première depuis Jacques Chirac en 1997. Les électeurs français seront par conséquent appelés aux urnes pour des élections législatives anticipées les dimanches 30 juin et 7 juillet 2024. Celles-ci détermineront la composition du palais Bourbon pour les cinq années à venir et pourraient donner lieu à l'émergence d'une nouvelle majorité.

À LIRE AUSSI : Audiences : L'annonce de la dissolution de l'Assemblée nationale par Emmanuel Macron a-t-elle boostée la spéciale Européennes 2024 de France 2 face au match des Bleus sur TF1 ?

À lire aussi
Cyril Hanouna sur Europe 1 : L'Arcom rappelle à la station son obligation de "traiter avec mesure et honnêteté l'actualité électorale"
Radio
Cyril Hanouna sur Europe 1 : L'Arcom rappelle à la station son obligation de...
Valérie Damidot rejoint France Bleu à la rentrée pour présenter un jeu en quotidienne
Radio
Valérie Damidot rejoint France Bleu à la rentrée pour présenter un jeu en...
"Vous attendez quoi là ? La bonne phrase" : Invitée sur France Inter, Rachida Dati s'énerve au micro de Nicolas Demorand
Radio
"Vous attendez quoi là ? La bonne phrase" : Invitée sur France Inter, Rachida Dati...

La dissolution ? "C'est un coup de chaud sans réfléchir aux conséquences"

Quel sera l'état des forces en présence dans un mois en France ? S'achemine-t-on vers une crise politique ? Depuis hier, nombre de responsables politiques et d'observateurs s'accordent à dire que le pari d'Emmanuel Macron est risqué. Interrogé ce lundi 10 juin 2024 sur France Inter, Jean-Michel Aphatie a poussé un coup de gueule, estimant que la décision du chef de l'État de dissoudre l'Assemblée nationale pourrait le conduire à sa perte. "Ce qui nous pend au nez, c'est une élection présidentielle peut-être beaucoup plus rapprochée qu'on ne le croit", a-t-il analysé.

L'éditorialiste de "Quotidien", le talk de TMC, de reprocher au président de la République son manque de vision : "Emmanuel Macron a fait quelque chose qu'on peut caractériser simplement : n'importe quoi", a-t-il estimé. "C'est un coup de chaud sans réfléchir aux conséquences. Il dissout l'Assemblée nationale avec peut-être le sentiment de reprendre quelque chose en main. Maintenant qu'il a tout cassé, qu'est-ce qu'il fait ? C'est lui qui va diriger la campagne ? C'est lui qui va (faire) des propositions nouvelles ? Il est incapable de proposer une coalition. Il n'y a rien qui marche dans son scénario."

Jean-Michel Aphatie n'a pas mâché ses mots non plus à l'endroit du Rassemblement national : "Heureusement, ils sont bêtes comme leurs pieds. Jordan Bardella a dit (qu'il était) prêt à aller à Matignon (mais qu'il n'était) pas candidat aux législatives. Quand vous entendez ça, vous vous dites, toi, cours de sciences politiques, zéro ! Hop, viré de sciences po ! Il n'y en a pas un pour racheter l'autre." puremedias.com vous propose de visionner la séquence.

Jean-Michel Aphatie
Jean-Michel Aphatie
"C'est un cadeau extraordinaire de Gabriel Attal à Jordan Bardella" : Jean-Michel Aphatie dénonce le débat de France 2 entre le Premier ministre et le président du RN
"Pourquoi tolérer une telle vulgarité ?" : Jean-Michel Aphatie égratigne Cyril Hanouna après ses moqueries contre lui dans "TPMP"
Jean-Michel Aphatie quitte France 5 et LCI pour rejoindre "Quotidien" à la rentrée
Voir toute l'actualité sur Jean-Michel Aphatie
l'info en continu
"Pascal Praud a toujours prêché pour l'union des droites" : Laurent Joffrin fait le bilan de ses années à CNews dans "Complément d'enquête" sur France 2
TV
"Pascal Praud a toujours prêché pour l'union des droites" : Laurent Joffrin fait...
"C'est inacceptable" : Leona Winter ("Drag Race France") présente ses "excuses" après l'apparition d'une vidéo d'elle en train de faire un "blackface"
TV
"C'est inacceptable" : Leona Winter ("Drag Race France") présente ses "excuses"...
"Un immense commentateur" : François Janin, ancien directeur des sports de TF1 et passé par "Stade 2", est mort
TV
"Un immense commentateur" : François Janin, ancien directeur des sports de TF1 et...
"Vos messages d'affection m'ont beaucoup touché" : Dix jours après sa violente agression, Olivier Ménard de retour sur la chaîne L'Équipe
TV
"Vos messages d'affection m'ont beaucoup touché" : Dix jours après sa violente...
Netflix : 4 jours après sa sortie, ce film basé sur un fait divers hallucinant détrône le phénomène "Sous la Seine"
Netflix
Netflix : 4 jours après sa sortie, ce film basé sur un fait divers hallucinant...
Inès Reg fait volte-face et abandonne son projet de fiction pour TF1, la production lui cherche une remplaçante
TV
Inès Reg fait volte-face et abandonne son projet de fiction pour TF1, la...