"En 2023, je vous souhaite de m'aimer" : "Blast" parodie Emmanuel Macron et lance son "Projet M" inspiré des "Guignols"

Partager l'article
Vous lisez:
"En 2023, je vous souhaite de m'aimer" : "Blast" parodie Emmanuel Macron et lance son "Projet M" inspiré des "Guignols"
Par Ludovic Galtier Lloret Journaliste
Né en Isère entre le tirage de la première boule noire de l'histoire de "Motus" - "Oh-ohohohoh" - et la première visite de candidats à "Fort Boyard", Ludovic Galtier est journaliste à Puremédias depuis octobre 2021. Il est passionné par la politique, l'économie des médias et leur stratégie de programmation.
"C médiatique" révèle que "Blast" travaille au retour des "Guignols de l'info". © Blast
Denis Robert, fondateur du site d'information indépendant "Blast", et Bruno Gaccio, ancien auteur de l'émission à succès, ont travaillé des mois au retour du programme satirique culte.

Le "Projet M" est lancé. Le 30 décembre, "Blast" a mis en ligne, sur son site internet, la première séquence de sa nouvelle version des "Guignols de l'info" : une parodie de près de cinq minutes des voeux présidentiels d'Emmanuel Macron, intitulée "Les jeveux 2023 aux français du président de la République". Une déclaration au cours de laquelle la caricature du locataire de l'Elysée "souhaite" aux Français de "(l')aimer) en 2023".

À lire aussi
"L'heure n'est plus à la neutralité" : Plus de 200 streamers appellent à voter contre l'extrême droite et pour le Nouveau Front populaire aux législatives
Internet
"L'heure n'est plus à la neutralité" : Plus de 200 streamers appellent à voter...
Elephant (groupe Webedia) distribue ses meilleurs portraits et reportages sur TikTok
Internet
Elephant (groupe Webedia) distribue ses meilleurs portraits et reportages sur TikTok
"Il s'agit d'une affaire concernant un homonyme" : France Télévisions soutient le journaliste Julien Pain, "faussement accusé de violences" sur les réseaux sociaux
Internet
"Il s'agit d'une affaire concernant un homonyme" : France Télévisions soutient le...
"Choquée" et "en colère" : Scarlett Johansson accuse Open AI d'avoir copié sa voix pour ChatGPT, la société dément mais suspend son utilisation
Internet
"Choquée" et "en colère" : Scarlett Johansson accuse Open AI d'avoir copié sa voix...

"J'ai entendu vos 'Pète-moi le cul Manu'"

Assise derrière son bureau de l'Elysée, la marionnette aux airs du chef de l'Etat commence par faire le bilan des premiers mois de son second quinquennat, marqué par l'activation à dix reprises par le gouvernement de la Première ministre, Elisabeth Borne, de l'article 49.3 de la Constitution. "J'ai entendu vos inquiétudes, vos récriminations parfois. J'ai entendu vos injures aussi, votre irrespect, vos 'Pète-moi le cul Manu', et vos ricanements. J'ai éprouvé votre mépris, j'ai également senti vos gifles et reçu vos crachats et croyez-le toutes ces marques d'affection me sont allés droit au coeur. Moi aussi, je vous aime", a assuré, non sans ironie, la caricature d'Emmanuel Macron.

Avant de se projeter sur l'année 2023 avec un leitmotiv : "Je veux que les réformes que je veux soient". "Pour cela, je veux bien sûr discuter avec toutes les femmes et tous les hommes de bonne volonté, qui veulent, comme moi, ce que je veux", résume-t-il. Et de clarifier un peu plus encore ses intentions vis-à-vis des Français, lorsque sa mère cherche à comprendre ce qu'il raconte : "Je parle, ils écoutent, on synthétise et à la fin je fais ce que je veux !", tape du poing sur la table la marionnette capricieuse.

Comme prévu, la réforme des retraites sera au calendrier de l'année 2023. "Il nous faut, ensemble, sauver notre beau système de retraites par répartition en travaillant jusqu'à l'épuisement. Bien sûr, cela sera difficile", consent la marionnette, qui propose comme solution de repousser par décret "l'âge de la mort" "d'autant d'années qu'il sera nécessaire pour que le financement de votre cercueil éco-responsable soit assuré sans qu'il en coûte à la collectivité. Je m'y engage solennellement". puremedias.com vous propose de visionner l'intégralité du premier sketch du "Projet M" de "Blast" ici.

Plus de 150.000 visionnages en moins de 12 heures

Hier, "Blast" s'est réjoui, sur son compte Twitter, des premiers retours. "Vous avez déjà été plus de 150.000 en moins de 12h à découvrir notre fameux #ProjetM. Nous tenons quelque chose là, un grand merci".

Un peu plus tôt dans le mois de décembre, Denis Robert, fondateur du site d'information indépendant se disait "convaincu" dans une vidéo publiée sur le site que ce "Projet M" allait "devenir le programme majeur de 'Blast'".

Longtemps symbole de l'esprit subversif de Canal+, "Les guignols", émission satirique lancée en 1988, avait été déstabilisée puis arrêtée par Vincent Bolloré trente ans plus tard, en 2018. La marque "Guignols", déposée par Canal+, ne pourra pas être utilisée par "Blast". Au sein du groupe de Vincent Bolloré, Cyril Hanouna avait annoncé le retour des marionnettes en latex dans "Touche pas à mon poste !", sa quotidienne sur C8, en janvier 2021. Mais l'expérience avait rapidement tourné court.

l'info en continu
RTL : Malgré l'arrêt de sa quotidienne, Flavie Flament reste sur la station
Radio
RTL : Malgré l'arrêt de sa quotidienne, Flavie Flament reste sur la station
Audiences : "TPMP", "C à vous", "Quotidien", quel bilan pour les talks à l'issue de la saison 2023/2024 ?
Audiences
Audiences : "TPMP", "C à vous", "Quotidien", quel bilan pour les talks à l'issue...
"Fort Boyard" : Combien d'argent a gagné l'équipe de Claude ("Koh-Lanta") hier soir sur France 2 ?
TV
"Fort Boyard" : Combien d'argent a gagné l'équipe de Claude ("Koh-Lanta") hier...
Audiences samedi : Le Tour de France puissant sur France 2, Jean-Luc Reichmann et Audrey Crespo-Mara au plus haut sur TF1
TV
Audiences samedi : Le Tour de France puissant sur France 2, Jean-Luc Reichmann et...
Audiences : Quel score pour la 5000e des "12 coups de midi" sur TF1 en prime-time ?
Audiences
Audiences : Quel score pour la 5000e des "12 coups de midi" sur TF1 en prime-time ?
Défilé militaire, saut en parachute de Gilles Bouleau, Thomas Pesquet : Le dispositif XXL de TF1 pour le 14 juillet
TV
Défilé militaire, saut en parachute de Gilles Bouleau, Thomas Pesquet : Le...