"Enquête Exclusive" (M6) : Un patron de boîte "furieux" contre Bernard de la Villardière

Partager l'article
Vous lisez:
"Enquête Exclusive" (M6) : Un patron de boîte "furieux" contre Bernard de la Villardière
Bernard de la Villardière
Bernard de la Villardière
Un gérant de boîte de nuit a annoncé qu'il voulait porter plainte après l'apparition de son établissement dans une séquence sur la drogue tournée à Saint-Tropez par une équipe de "Enquête Exclusive" (M6).

C'est peu dire que Vincent Martin n'a pas apprécié le "Enquête Exclusive" du dimanche 15 juin. Ce soir-là, le magazine de Bernard de la Villardière s'intéressait à "Saint Tropez, un village en or !". Au cours du reportage, le journaliste de l'émission évoquait notamment le problème de la drogue dans ce petit village varois prisé par la jet set.

À lire aussi
La plateforme Molotov condamnée à verser 7 millions d'euros à M6
Justice
La plateforme Molotov condamnée à verser 7 millions d'euros à M6
Visé par une enquête pour "agression sexuelle", Pierre Ménès a porté plainte pour "dénonciation calomnieuse"
Justice
Visé par une enquête pour "agression sexuelle", Pierre Ménès a porté plainte pour...
Yann Moix relaxé après les poursuites pour diffamation lancées par son frère
Justice
Yann Moix relaxé après les poursuites pour diffamation lancées par son frère
Affaire PPDA: Florence Porcel dépose une nouvelle plainte pour viol avec constitution de partie civile
Justice
Affaire PPDA: Florence Porcel dépose une nouvelle plainte pour viol avec...

Les téléspectateurs ont ainsi pu découvrir une séquence au cours de laquelle deux jeunes hommes discutent avec le journaliste qui filme alors en caméra cachée. Ils y évoquent l'importance du trafic de cocaïne à Saint-Tropez. Problème, comme le rapporte Var Matin, cette discussion se déroule juste devant l'entrée d'une boîte de nuit, le Tsar Folie's.

"Je suis furieux et outré"

Même si le nom de l'établissement a été flouté par les équipes du magazine, son patron a tout de même fait part de sa très vive colère au quotidien local vendredi 20 juin. "Je suis furieux et outré qu'on se soit servi de mon établissement pour cette séquence", a ainsi fait savoir Vincent Martin. "Je n'ai pas pu regarder en direct l'émission dimanche soir, car je travaillais. Mais on m'en a très vite parlé. Tout le monde a reconnu le Tsar Folie's ! L'image renvoyée est très négative pour mon établissement, qui a toujours été clean, ainsi que pour Saint-Tropez. C'est une entreprise familiale et, en vingt-sept ans, je n'ai jamais eu d'histoires. Nous sommes justement très vigilants autour des différentes dérives. Ces journalistes sont venus à Saint-Tropez pour 'casser' le village" a-t-il dénoncé, très remonté.

"Mes journalistes se sont retrouvés totalement par hasard devant cet établissement pour faire leur tournage. Il n'y a aucun lien entre les stupéfiants et cette boîte. La drogue avait été achetée plus loin" a confié au journal local Bernard de la Villardière, réitérant ainsi des propos tenus un peu plus tôt au gérant de la boîte de nuit. "On n'a peut-être pas suffisamment brouillé ces images" a-t-il cependant reconnu.

"Ils se sont introduits dans mon établissement avec cette cocaïne"

Autre point de friction entre la production de "Enquête Exclusive" et le patron de boîte de nuit, une scène de la même séquence dans laquelle le journaliste jette dans des toilettes de la cocaïne qu'il viendrait d'acheter selon Vincent Martin. Dans le reportage, le journaliste évoque pour sa part une dose offerte par un des jeunes pour "tester le produit" et le convaincre d'en acheter. Selon Vincent Martin, il s'agit ainsi des WC de son établissement.

"Ils se sont introduits dans mon établissement avec cette cocaïne. C'est grave et inadmissible" a-t-il protesté. Une version que dément Bernard de la Villardière. "Je le démens formellement. Ce n'était pas les toilettes de cette discothèque. Mes journalistes ne sont pas non plus complices d'achat de produits stupéfiants : ils n'étaient pas avec les jeunes lorsqu'ils ont acheté la drogue" a-t-il expliqué à Var Matin.

Vincent Martin ne croit visiblement pas le journaliste de M6. Interrogé dans "Le Grand Direct des médias" sur Europe 1 ce matin, il a ainsi maintenu sa version des faits. Il a notamment affirmé que contrairement à ce que Bernard de la Villardière avait déclaré, le journaliste de "Enquête Exclusive" avait bien acheté de la drogue avec les deux jeunes hommes montrés dans le reportage, mais à "deux kilomètres" de la boîte de nuit. Il a précisé qu'il avait retrouvé ces deux personnes et que ces dernières lui avaient raconté le déroulé des évènements par SMS. Vincent Martin a par ailleurs réaffirmé que le journaliste était bien rentré dans son établissement avec de la drogue.

"Ils ne sont pas au-dessus des lois"

"Ils sont rentrés dans mon établissement en caméra cachée. Ils ont flouté certaines choses mais ils en ont loupé d'autres. On voit en grand 'Tsar Folie's" à droite. Le journaliste va dans mes toilettes, jette sa cocaïne et ressort de mon établissement en disant : 'On sort de ce bar'. Là, c'est très, très préjudiciable pour moi" a-t-il expliqué. A l'entendre, Bernard de la Villardière a raconté "un mensonge" lorsqu'il a nié ces évènements. "Journaliste ou pas journaliste, ils ne sont pas au-dessus des lois. Ils n'ont pas à rentrer chez moi pour me balancer de la came dans les toilettes" a ajouté le patron de la boîte de nuit.

Vincent Martin a par ailleurs confirmé qu'il allait porter plainte : "Je vais porter plainte au pénal et mon avocat va demander que les extraits en rediffusions soient retirés", a-t-il annoncé très en colère. Evoquant le préjudice pour son établissement juste avant le début de la saison, il a aussi annoncé son intention de saisir le CSA. Expliquant par ailleurs qu'il ne voulait pas "s'attaquer à un journaliste qui a fait des erreurs", il a précisé qu'il pourrait retirer sa plainte si Bernard de la Villardière reconnaissait dans un quotidien national et dans Var Matin que la scène de destruction de la drogue avait bien été tournée dans les toilettes du Tsar Folie's.

Enquête exclusive
Enquête exclusive
"Arrête de filmer, je te casse la caméra" : Une équipe d'"Enquête exclusive" menacée et frappée par des squatteurs
"Le retour des talibans" : "Enquête exclusive" bouleverse sa programmation ce soir sur M6
Polémique "Enquête exclusive" : M6 nie les accusations de l'Algérie et demande la fin du boycott
Saint-Martin dénonce un reportage "à charge" d'"Enquête exclusive" sur M6
Voir toute l'actualité sur Enquête exclusive
l'info en continu
La plateforme Molotov condamnée à verser 7 millions d'euros à M6
Justice
La plateforme Molotov condamnée à verser 7 millions d'euros à M6
"Les Tuche 4" : "Le Parisien" fait son mea culpa après avoir détesté la franchise, Jean-Paul Rouve amusé
Cinéma
"Les Tuche 4" : "Le Parisien" fait son mea culpa après avoir détesté la franchise,...
"C'est un tocard" : Cyril Hanouna charge François Hollande dans "Touche pas à mon poste"
TV
"C'est un tocard" : Cyril Hanouna charge François Hollande dans "Touche pas à mon...
Audiences : Record historique pour "Bourdin Direct" avec Eric Zemmour sur BFMTV
Audiences
Audiences : Record historique pour "Bourdin Direct" avec Eric Zemmour sur BFMTV
"Meurtres au paradis" : France 2 donne le coup d'envoi de la saison 11 le mercredi 29 décembre
Programme TV
"Meurtres au paradis" : France 2 donne le coup d'envoi de la saison 11 le mercredi...
TF1 va adapter en France un format de Jimmy Fallon
TV
TF1 va adapter en France un format de Jimmy Fallon