"Fatoumata Bond" : Le Youtubeur Norman Thavaud présente ses excuses après une vanne jugée raciste

Partager l'article
Vous lisez:
"Fatoumata Bond" : Le Youtubeur Norman Thavaud présente ses excuses après une vanne jugée raciste
Par Christophe Gazzano Journaliste
D’un naturel curieux et passionné de télé, Christophe Gazzano a toujours nourri le désir de devenir journaliste. Après ses études et une dizaine d’années passées dans la presse régionale, ce natif de Salon-de-Provence est “monté à la capitale” pour intégrer Pure Médias en 2017.
Extrait du spectacle de Norman Thavaud © DR
Un extrait de son dernier spectacle relayé sur les réseaux sociaux est à l'origine de la polémique.

"On ne peut pas résumer un spectacle à une blague". C'est en ces termes que le Youtubeur et humoriste Norman Thavaud s'est adressé à sa communauté lundi sur Instagram. Le trentenaire a été au coeur d'une polémique ces derniers jours après la diffusion sur les réseaux sociaux d'un extrait de son dernier spectacle. Dans "Le Spectacle de la maturité", disponible depuis le début du mois sur Amazon Prime Video, Norman tourne en dérision une information qui avait fait grand bruit l'année dernière : la possibilité qu'une actrice noire succède à Daniel Craig dans le rôle de James Bond dans le 25e volet attendu en 2021.

À lire aussi
Konbini déprogramme les vidéos du youtubeur Léo Grasset, accusé de violences sexuelles
Internet
Konbini déprogramme les vidéos du youtubeur Léo Grasset, accusé de violences...
"Drag Race France" : 10 drag queens s'affrontent dans un concours inédit dès ce soir sur france.tv Slash
Internet
"Drag Race France" : 10 drag queens s'affrontent dans un concours inédit dès ce...
Instagram : Pourquoi les publications de vos amis apparaîtront de moins en moins dans votre fil d'actualité
Internet
Instagram : Pourquoi les publications de vos amis apparaîtront de moins en moins...
"Faites entrer l'accusé" : Altice lance le podcast de l'émission et un site dédié aux faits divers le 30 juin
Internet
"Faites entrer l'accusé" : Altice lance le podcast de l'émission et un site dédié...

"My name is Bond. Fatoumata Bond"

Si l'actrice Lashana Lynch évoluera bien dans le prochain film sous le matricule 007, elle incarnera cependant un agent à part entière et Daniel Craig prêtera une nouvelle fois ses traits au célèbre agent secret.

Ce qui n'avait pas empêché Norman Thavaud de plaisanter sur scène. "La dernière connerie qu'ils ont trouvé pour lutter contre le racisme (...) : le prochain personnage de James Bond, enfin, agent 007, sera incarné par une femme renoi. Est-ce-qu'on n'est pas en train d'aller trop loin dans la lutte contre le racisme, là ?", s'était interrogé l'humoriste face à son public.

Et de lâcher ensuite la vanne qui a fait le plus réagir car jugée raciste et misogyne par certains internautes : "My name is Bond. Fatoumata Bond". "James Bond, c'est un personnage qu'on aime comme ça, avait-il poursuivi. On ne peut pas le changer du jour au lendemain pour un quota".

Sur Instagram, Norman Thavaud a fait son mea culpa, à propos de cette réplique. "Elle a choqué certaines personnes et ce n'était vraiment pas du tout le but. Je tiens vraiment sincèrement à m'en excuser. Je n'ai jamais voulu me moquer du prénom Fatoumata. Je voulais parler des studios de cinéma américains qui parfois, pour se donner bonne conscience, se la jouent antiracisme de façade, voilà. Mais c'était mal amené, c'était maladroit. C'était pas une bonne idée, j'aurais pas dû la faire, vraiment je regrette", a-t-il lancé.

L'humoriste est ensuite passé à l'offensive pour critiquer les personnes voulant résumer son spectacle à ce seul passage et le qualifiant de raciste. "C'est de la pure malhonnêteté intellectuelle", a-il déploré avant d'énumérer les différents thèmes traités sur scène : "le privilège blanc", "la culpabilité blanche" ou "(ses) potes rebeus qui passent leur temps à se faire contrôler"...

L'épisode "Terrain miné" en 2018

Ironie du sort, en 2018, Norman Thavaud avait publié une vidéo sur Youtube intitulée "Terrain miné", dans laquelle il se moquait de la difficulté à faire une blague sur internet. Une vidéo qui avait déjà fait polémique car elle contenait de nombreuses blagues sur les minorités. "Religions, ethnies, homosexualité, féminisme, politique etc, autant de sujets sensibles qui font d'internet l'un des terrains les plus dangereux de ce siècle", avait résumé le jeune homme dans la présentation de sa vidéo.

l'info en continu
"Je ne vous dis pas à demain mais à bientôt !" : Antoine de Caunes fait ses adieux à "Popopop" sur France Inter
Radio
"Je ne vous dis pas à demain mais à bientôt !" : Antoine de Caunes fait ses adieux...
Thomas Sotto se paye Philippe Caverivière sur RTL : "C'est de ma faute si vous vous le cognez tous les matins !"
Radio
Thomas Sotto se paye Philippe Caverivière sur RTL : "C'est de ma faute si vous...
Delphine Ernotte réélue présidente de l'Union Européenne de Radio-Télévision
TV
Delphine Ernotte réélue présidente de l'Union Européenne de Radio-Télévision
"Nouvelle école" sur Netflix : Le casting de la saison 2 est ouvert
SVOD
"Nouvelle école" sur Netflix : Le casting de la saison 2 est ouvert
France Inter : Augustin Trapenard ému aux larmes pour la dernière de "Boomerang"
Radio
France Inter : Augustin Trapenard ému aux larmes pour la dernière de "Boomerang"
Patricia Loison cède les fins de soirée de franceinfo: à Alexandra Uzan à la rentrée
TV
Patricia Loison cède les fins de soirée de franceinfo: à Alexandra Uzan à la...