"François Hollande m'a décommandé 2 personnes" : Olivier Schrameck (ex-CSA) reconnaît publiquement une intervention de l'ancien président de la République

Partager l'article
Vous lisez:
"François Hollande m'a décommandé 2 personnes" : Olivier Schrameck (ex-CSA) reconnaît publiquement une intervention de l'ancien président de la République
Par Florian Guadalupe Journaliste
Passionné de sport, de politique et des nouveaux médias, Florian Guadalupe est journaliste pour Puremédias depuis octobre 2015. Ses goûts pour le petit écran sont très divers, de "Quelle époque" à "L'heure des pros", en passant par "C ce soir", "Koh-Lanta", "L'équipe du soir" et "La France a un incroyable talent".
"Non, nous ne sommes pas fiers" : François Hollande répond à Emmanuel Macron après ses propos sur Gérard Depardieu dans "C à vous" © France Inter
L'ancien patron du régulateur audiovisuel français a déclaré ce jeudi 7 mars que François Hollande était intervenu lors de la désignation du PDG de France Télévisions.

A-t-il reçu des pressions de l'Elysée ? Ce jeudi 7 mars 2024, lors d'une audition menée par la commission d'enquête de l'Assemblée nationale portant sur l'attribution des fréquences TNT, l'ancien président du Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA), devenu aujourd'hui l'Arcom, Olivier Schrameck a reconnu publiquement que François Hollande était intervenu lors de la désignation d'un PDG de France Télévisions. Pour rappel, en avril 2015, le CSA a nommé Delphine Ernotte Cunci à la présidence du groupe audiovisuel français.

À lire aussi
"Donc vous dites 'je suis transphobe' ?" : Jean-Baptiste Marteau cash face à Marion Maréchal dans "Télématin" sur France 2
Politique
"Donc vous dites 'je suis transphobe' ?" : Jean-Baptiste Marteau cash face à...
"Je ne suis pas convaincu par l'état actuel de la réforme" : L'ex-ministre Clément Beaune "comprend" l'inquiétude des grévistes de Radio France et de France Télévisions
Politique
"Je ne suis pas convaincu par l'état actuel de la réforme" : L'ex-ministre Clément...
"Vous êtes venu faire un happening !" : En direct face à Caroline Roux, François-Xavier Bellamy critique la "mise en scène" par France 2 du débat entre Gabriel Attal et Jordan Bardella
Politique
"Vous êtes venu faire un happening !" : En direct face à Caroline Roux,...
Renforcement de l'Arcom, davantage de pluralisme... : Les propositions du rapport de la commission d'enquête sur l'attribution des fréquences de la TNT
Politique
Renforcement de l'Arcom, davantage de pluralisme... : Les propositions du rapport...

Des "réserves qu'il pouvait avoir sur une ou deux personnalités"

"Le président Hollande, au cours d'une conversation, m'a décommandé une ou deux personnes dont la rumeur publique indiquait qu'elles pouvaient être candidates à une chaîne", a fait savoir Olivier Schrameck devant les députés. L'ancien patron du gendarme audiovisuel a précisé que c'est "au cours d'une communication téléphonique qui avait un tout autre objet (que) le président de la République a fait part de son appréciation (...) très réservée sur eux noms".

Il a indiqué qu'il s'agissait de "candidats à la présidence de France Télévisions" : "Mais à l'époque, ils n'étaient pas candidats, dont le président de la République n'a pas fait un quelconque tri". L'ancien locataire de l'Elysée lui aurait fait part de "réserves qu'il pouvait avoir sur une ou deux personnalités (...) préalablement à la phase de présentation des candidatures". "Le CSA a eu à se prononcer sur leurs candidatures", a ajouté l'ex président du Conseil supérieur de l'audiovisuel.

"Je n'ai jamais eu à subir quelque influence que ce soit"

Olivier Schrameck a toutefois tenu à rassurer ses interlocuteurs : "Je n'ai reçu, à une exception près, aucune tentative d'influence ou encore moins de pressions de la part de François Hollande". "Je n'ai jamais eu à subir quelque influence que ce soit. Je n'ai jamais eu à travailler en position de subordination à l'égard de monsieur Hollande", a-t-il poursuivi.

Si Olivier Schrameck n'a pas donné les noms que François Hollande lui avait suggérés d'écarter, plusieurs personnalités s'étaient manifestées à l'époque pour briguer le mandat de président de France Télévisions. Marie-Christine Saragosse, actuelle présidente de France Médias Monde, et Emmanuel Hoog, PDG de l'AFP, avaient vu leur candidature non-retenue pour être auditionnée dans la nomination du dirigeant de France Télévisions. L'ex-patron de Lagardère Active Didier Quillot, le directeur général France de Microsoft Alexandre Michelin et le délégué syndical Serge Cimino avaient aussi déclaré publiquement que leur candidature n'avait pas été retenue selon "Le Monde".

François Hollande
François Hollande
François Hollande : "Quand on va chez Cyril Hanouna, on ne doit pas se plaindre"
François Hollande va prêter sa voix pour un dessin animé à la télévision
François Hollande traité de "tocard" : Pas de manquement de Cyril Hanouna selon l'Arcom
Voir toute l'actualité sur François Hollande
Autour de François Hollande
  • Aurélie Filippetti
l'info en continu
"Je suis tellement heureuse" : Marina Carrère d'Encausse se réjouit, une nouvelle fois, de la poursuite du "Magazine de la Santé"
TV
"Je suis tellement heureuse" : Marina Carrère d'Encausse se réjouit, une nouvelle...
Box-office : "Un p'tit truc en plus", le film d'Artus, devient le plus gros succès au cinéma de 2024
Box-office
Box-office : "Un p'tit truc en plus", le film d'Artus, devient le plus gros succès...
"Je n'aurais pas supporté plus de deux minutes" : Alphonse, gagnant de "The Voice" sur TF1, tacle la "Star Academy"
TV
"Je n'aurais pas supporté plus de deux minutes" : Alphonse, gagnant de "The Voice"...
"Les Apprentis champions" : Qui sont les 16 candidats qui ont accepté de participer à la nouvelle télé-réalité sportive de W9 ?
TV
"Les Apprentis champions" : Qui sont les 16 candidats qui ont accepté de...
Pas vu à la télé dans "Mariés au premier regard" : Ludivine critique le montage de l'émission M6 et dévoile des images inédites de sa lune de miel avec Raphaël
TV
Pas vu à la télé dans "Mariés au premier regard" : Ludivine critique le montage de...
"Pascal Praud arrivait juste après" : L'humoriste Hakim Jemili rétropédale après ses propos sur le conflit israélo-palestinien sur Europe 1
Radio
"Pascal Praud arrivait juste après" : L'humoriste Hakim Jemili rétropédale après...