"H" : Jean-Luc Bideau, le professeur Strauss, tacle Jamel Debbouze, Eric & Ramzy et Omar Sy

Partager l'article
Vous lisez:
"H" : Jean-Luc Bideau, le professeur Strauss, tacle Jamel Debbouze, Eric & Ramzy et Omar Sy
Jean-Luc Bideau, qui campait le professeur Strauss dans la série humoristique "H", garde un mauvais souvenir de la sitcom et de ses camarades de jeu de l'époque.

11 ans après son arrêt, "H" reste bien connue des téléspectateurs. La série humoristique qui a fait le bonheur de Canal+ entre 1998 et 2002 a en effet été à de nombreuses reprises rediffusée, encore récemment sur D8. Et si "H" a permis à Eric & Ramzy ainsi qu'à Jamel Debbouze de se faire un nom, elle continue encore de suivre Jean-Luc Bideau, le professeur Strauss. Sauf que celui-ci aimerait bien se détacher de cette image ! Interrogé par StreetPress, le comédien suisse garde en effet un mauvais souvenir de la sitcom.

À lire aussi
"L'heure des Pros" : Pascal Praud et Nadine Morano s'attaquent à "Quotidien" et Gilles Pélisson
TV
"L'heure des Pros" : Pascal Praud et Nadine Morano s'attaquent à "Quotidien" et...
BFMTV et Marc-Olivier Fogiel portent plainte contre le journaliste de "Télérama" Samuel Gontier
Justice
BFMTV et Marc-Olivier Fogiel portent plainte contre le journaliste de "Télérama"...
France Inter : Sibeth Ndiaye pleure de rire pendant la chronique de Charline Vanhoenacker et Guillaume Meurice
Radio
France Inter : Sibeth Ndiaye pleure de rire pendant la chronique de Charline...

"Les mecs étaient impossibles"

"Je ne peux pas aller dans la rue ou être dans la file d'attente sans qu'il y ait des jeunes qui me disent : 'Mais c'est vous, Professeur Strauss ?!' ou des trucs du genre : 'Est-ce que je peux me faire opérer par vous ?'" lance d'emblée Jean-Luc Bideau, ajoutant qu'hormis de l'argent, "H" ne lui à rien apporté, "à part que les gens me font chier dans la rue et veulent des photos". Et si l'acteur qui a campé le professeur Strauss au fil des 71 épisodes de la série en garde un mauvais souvenir, c'est aussi à cause de ses camarades de jeu.

"Vous savez ils étaient très durs les trois infirmiers" avoue-t-il, à propos d'Eric Judor, Ramzy Bédia et Jamel Debbouze. "Je me demandais comment faisaient les réalisateurs pour les supporter. Les mecs étaient impossibles. Ils arrivaient le lundi et jetaient leurs feuilles en l'air : 'Merdique, merdique, merdique, merdique'; On voyait les mecs qui avaient passé la nuit à écrire les scénarios qui blêmissaient... Terrifiant. On a eu énormément de réalisateurs. Ils se cassaient car ils n'en pouvaient plus. Et les invités aussi ! Ils ne comprenaient rien ! Les pauvres ! Les acteurs de boulevard d'habitude très habiles, face aux trois, ils devenaient incapables ! J'étais sidéré de les voir marmonner... 'Heuuuu...' Ils n'y arrivaient pas ! Et on perdait du temps, merde ! On était tendus !" se souvient-il.

"'Platane' ? C'était une catastrophe"

"Je n'en pouvais plus, c'était insupportable. Ça commençait vraiment à être chiant. Ils déconnaient les trois ensembles avec un univers qui est à eux et qui n'est pas le mien. A un moment donné, ça va ! Et puis le rythme.... Tout allait tellement vite, il y avait 5 caméras. Pour gagner du pognon et faire chaque épisode au plus vite !" continue Jean-Luc Bideau, qui a demandé à moins apparaître au fil des tournages. Et pour lui, le succès de "H" a été une grosse surprise. "On a fait un pilote qui a été un bide absolu. Personne ne s'attendait à un succès pareil. Il était inconnu Jamel ! D'ailleurs depuis, les 3 ne font plus de tabac. Jamel fait encore un peu de films mais ce sont des trucs qui sont tellement chers..." avoue Jean-Luc Bideau.

"La 'H mania' est un phénomène incompréhensible, enchaîne Jean-Luc Bideau. Comme pour les Ch'tis. Et Intouchables ! Ce mec, Sy... nul avec ses téléphones à Canal ! Nul ! J'ai un copain réalisateur qui l'a eu en casting... il a fait une impro et il s'est fait jeter ! Et là, tout d'un coup il est magnifique. Et maintenant, il est habillé en X-Men aux Etats-Unis !". Et la mauvaise ambiance s'est poursuivie récemment, sur le tournage du premier épisode de "Platane", la nouvelle série d'Eric Judor sur Canal+. "C'était une catastrophe. C'était sur une journée. On devait tourner à 10 heures du matin et Ramzy est arrivé à 17 heures. Si bien que moi, à 18h j'ai dit ciao, je dois prendre un avion. Juste le temps de jouer une scène" lâche le comédien de 72 ans.

H - Saison 4
H - Saison 4
commentaires
comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Pascal Praud provoque un énorme fou rire sur RTL
Radio
Pascal Praud provoque un énorme fou rire sur RTL
Critiquée par "30 millions d'amis", la production de "Clique" s'excuse après avoir amené un lionceau en plateau
TV
Critiquée par "30 millions d'amis", la production de "Clique" s'excuse après avoir...
"Balthazar" : TF1 lance la saison 2 ce soir
Programme TV
"Balthazar" : TF1 lance la saison 2 ce soir
Après l'affaire Gregory, Netflix s'intéresse à Luka Rocco Magnotta
SVOD
Après l'affaire Gregory, Netflix s'intéresse à Luka Rocco Magnotta
"City on a Hill" : Canal+ lance la série de Ben Affleck avec Kevin Bacon ce soir
Programme TV
"City on a Hill" : Canal+ lance la série de Ben Affleck avec Kevin Bacon ce soir
"The Wrestler", "A mort l'arbitre", "Coup de tête" : L'Equipe lance sa case cinéma à partir du 3 décembre
TV
"The Wrestler", "A mort l'arbitre", "Coup de tête" : L'Equipe lance sa case cinéma...
Vidéos Puremedias