"Je vais te mettre la tête dans le cul" : Le candidat LREM de Marseille menace un journaliste des "Echos"

Partager l'article
Vous lisez:
"Je vais te mettre la tête dans le cul" : Le candidat LREM de Marseille menace un journaliste des "Echos"
Mairie de Marseille
Mairie de Marseille © Abaca
La tête de liste LREM pour les municipales à Marseille, Yvon Berland, a depuis présenté ses excuses au journaliste du quotidien économique.

Peuchère ! Comme le rapportent France 3 Provence Alpes Côte d'Azur et France Bleu Bouches-du-Rhône, le candidat La République en marche à la mairie de Marseille, Yvon Berland, a menacé un journaliste des "Echos" après la publication d'un article qu'il n'a pas apprécié. Lundi, Paul Molga a écrit un article pour le site du quotidien économique, concernant la tête de liste LREM locale, avec en titre : "A Marseille, la campagne d'En Marche n'accroche pas".

À lire aussi
Yann Moix flingue Guillaume Canet, Jean Dujardin et Gilles Lellouche : "Ils me sortent par les trous de nez"
TV
Yann Moix flingue Guillaume Canet, Jean Dujardin et Gilles Lellouche : "Ils me...
Affaire Griveaux : "Mediapart" s'explique sur la publication d'un billet relayant les vidéos à caractère sexuel
Presse
Affaire Griveaux : "Mediapart" s'explique sur la publication d'un billet relayant...
Après la publication de vidéos à caractère sexuel, B. Griveaux dénonce "des attaques ignobles"
Politique
Après la publication de vidéos à caractère sexuel, B. Griveaux dénonce "des...

"Qu'il ne plaise pas, je peux le comprendre"

A la suite de la publication de cet article, Yvon Berland a dérapé sur Twitter en menaçant physiquement le journaliste : "Merci de cet article, tu me donnes une telle énergie que je vais te mettre la tête dans le cul... Rendez-vous le 15 et le 22". Un tweet qui a depuis été supprimé. Mais le prétendant à la mairie de Marseille ne s'est pas arrêté là. Selon plusieurs médias locaux, celui-ci a harcelé pendant six heures le journaliste en le contactant via Facebook, Twitter et son téléphone portable.

"Il m'a appelé plusieurs fois et lorsque je l'ai rappelé, ça a été un déferlement d'insultes et d'injures, j'ai été très choqué", a raconté Paul Molga à France 3. Et d'ajouter : "C'est un article très sévère, je le reconnais, mais il est très fouillé, j'ai croisé plus d'une quinzaine de sources... Qu'il ne plaise pas, je peux le comprendre. (...) L'article n'était que sur internet, je lui ai offert l'occasion de réagir, il a refusé". Interrogé par France Bleu, le journaliste n'a pas souhaité déposer plainte.

"Une réaction disproportionnée"

Pour sa part, Yvon Berland a publié hier soir un communiqué afin de présenter ses excuses à Paul Molga. "Après la parution dans 'Les Echos' d'un article sur ma campagne électorale à Marseille, j'ai exprimé auprès de ce dernier une vive réaction, fruit du sentiment d'injustice qui m'a alors immédiatement saisi", a-t-il commencé. Et de poursuivre : "Ma réaction a assurément été à son endroit disproportionnée et je tiens dès lors à m'en excuser sincèrement". Le candidat marseillais a "regretté" que Paul Molga "ait étrillé la campagne que (son) équipe mènent collectivement et ardemment sans avoir pris la peine ni de l'interroger directement, ni d'assister aux différentes rencontres avec la presse". Le patron de La République en marche, Stanislas Guérini, a également joint le journaliste des "Echos" pour lui présenter des excuses.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Nathalie Joulia

1000% avec vous ! Les gens qui ne sont rien ... Plus clivant tu meurs !



tikeum75

Pourquoi ne me parles-tu que du RN ?



sportif33

Et qui aura les voix du peuple?



sportif33

Tous! Tu es dans la mesure dis donc. C est sûr qu' au RN le tous se limite à 10. C est pas avec ça qu' on va diriger un pays



sportif33

Monarque élu je vous rappelle. Et les très démocrates le pen et Mélenchon se verraient bien monarques



Ysabel

Pffff, leur soviet supreme, lui aussi passe son temps à insulter les gens, en mots plus choisis, c'est vrai, mais le fond c'est le même.



Ysabel

sans comptez les Ndaye et les Bergé.......et puis, macron lui même, qui insulte les gens dès qu'il ouvre la bouche. Certe les mots sont plus choisi, mais le fond, c'est le même



Spontex

Nous, c'est qu'un figurant qui déconne. Au rn et LFI c'est la star qui perd la boule.



Spontex

T'as oublié trocu.



brako

Cette secte pue du cul de façon incroyable



A French is back

Tu m'associes sans cesse à Mélenchon, donc je t'associe à Le Pen, que veux-tu.



The Eye

J'espère que tu nous en reparleras demain ou après-demain.
Une journée sans la grosse blonde aux idées brunes (ahah, tu as un vrai talent de comique), c'est comme une journée sans Macron le cavilleux.
C'est ton fonds de commerce, tu as tout intérêt à le maintenir.
Bonne fin de soirée à toi !



The Eye

Quelle plume.
Quel talent.
Quelle verve incomparable.
Tu es un grand parmi les grands !



pierre kiroule

Je vous ai déjà écrit que je ne veux pas être tutoyé par les rhaineux du café du commerce, mais ça ne rentre pas dans votre crâne rasé lepéniste ou vous êtes impoli de nature?



tikeum75

Et toujours la même réponse.



The Eye

T'as pas parlé de la grosse blonde aux idées brunes aujourd'hui.
Je suis déçu.



The Eye

Je pensais à Mélenchon. Évidemment.
Il gesticulait, vociférait et crachouillait déjà comme un damné avant l'arrivée de Macron !



The Eye

Je parle de ton ancien monde et tu me sors Le Pen.
Avoue que c'est troublant.



A French is back

Ben non puisque ce n'est pas le mien d'après toi!



The Eye

Ah bon ?
Après avoir flirté avec le trotskisme et le verdisme, tu te revendiques de l'héritage lepéniste canal historique ?
On va de surprises en surprises avec toi !



A French is back

Celui de Le Pen? Fin en effet. :)



Gérard Old

C'est quoi tous ces downvotes courageux intitulés "vote anonyme" ?



Gérard Old

Toujours la même question : Remplacés par...?



The Eye

Pas le tien.



Jacques D.

J'ai hacké ton téléphone, faudrait que tu penses à recharger.



comments powered by Disqus
l'info en continu
"'Les Marseillais' à l'Assemblée" : L'éditorialiste Daïc Audouit totalement désabusé devant l'affaire Castaner/Faure
TV
"'Les Marseillais' à l'Assemblée" : L'éditorialiste Daïc Audouit totalement...
Affaire Griveaux : LCI met un bonnet d'âne à l'avocat de Piotr Pavlenski, la chaîne reconnaît une maladresse
TV
Affaire Griveaux : LCI met un bonnet d'âne à l'avocat de Piotr Pavlenski, la...
Malik Bentalha ("Encore") : "TF1 m'a laissé carte blanche"
Interview
Malik Bentalha ("Encore") : "TF1 m'a laissé carte blanche"
Rachid M'Barki va présenter "Faites entrer l'accusé" sur RMC Story
TV
Rachid M'Barki va présenter "Faites entrer l'accusé" sur RMC Story
Box-office : "Sonic le film" démarre fort devant "Le Prince oublié"
Cinéma
Box-office : "Sonic le film" démarre fort devant "Le Prince oublié"
Jean Daniel ("L'Obs") est mort
Presse
Jean Daniel ("L'Obs") est mort
Vidéos Puremedias