"Koh-Lanta" : Une candidate fonctionnaire révoquée pour avoir participé à l'émission de TF1 pendant son arrêt maladie

Partager l'article
Vous lisez:
"Koh-Lanta" : Une candidate fonctionnaire révoquée pour avoir participé à l'émission de TF1 pendant son arrêt maladie
Carole P.
Carole P. © TF1
Carole P. conteste la décision du tribunal administratif de Clermont-Ferrand.

La sentence est-elle irrévocable ? Selon une information de "Capital" lundi, une ancienne candidate de l'émission de survie "Koh-Lanta", Carole P. a été révoquée pour sa participation au jeu d'aventures de TF1 lorsqu'elle était en arrêt maladie. Après un jugement du tribunal administratif de Clermont-Ferrand datant du 4 juillet, elle a été révoquée de son poste d'agent territorial à Clermont Auvergne Métropole (CAM).

À lire aussi
"Vous êtes fatigant !" : Thomas Piketty exaspéré par Patrick Cohen dans "C à vous"
TV
"Vous êtes fatigant !" : Thomas Piketty exaspéré par Patrick Cohen dans "C à...
Le journaliste Claude Sempère (France 2) est mort
TV
Le journaliste Claude Sempère (France 2) est mort
France Télévisions : "C'est pas sorcier" revient dans une nouvelle version
TV
France Télévisions : "C'est pas sorcier" revient dans une nouvelle version

"Une multitude de fautes"

Fonctionnaire territoriale depuis 2004, son employeur avait entamé une procédure disciplinaire qui avait abouti en mai 2017 à sa révocation par le président de la CAM. Selon les explications du tribunal administratif, données dans le jugement que "Capital" a relayé, Carole P. aurait connu depuis 2009 "de nombreuses et longues périodes de congés de maladie". La collectivité lui reproche une "multitude de fautes", dont notamment "sa participation à des émissions de télé-réalité, comme 'Koh-Lanta' au printemps 2015, toujours pendant des périodes de congés de maladie, parfois rémunérée et toujours sans autorisation de cumul d'activité". "Elle a apparemment su trouver des médecins pour lui prescrire des arrêts maladie lui interdisant de travailler, mais sans que celui-ci lui interdise de pratiquer par ailleurs des activités physiques intenses", ajoute le jugement.

L'ancienne participante du programme animé par Denis Brogniart avait alors contesté en 2017 sa révocation auprès du conseil de discipline de recours de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Ce conseil avait alors allégé sa sanction en septembre 2017 en transformant sa révocation en "une sanction d'exclusion temporaire de fonctions pour une durée de deux ans, dont un an assorti du sursis", précise le tribunal administratif de Clermont-Ferrand. Clermont Auvergne Métropole avait ensuite demandé au tribunal administratif l'annulation de cet avis, ce que la collectivité a donc obtenu le 4 juillet dernier.

"Nous contestons la révocation"

Selon "La Montagne", Carole P. a décidé de faire appel de la décision du tribunal administratif. "L'exclusion temporaire, nous ne la contestons pas. En revanche, la révocation décidée par l'arrêté du président de Clermont Auvergne Métropole est la sanction la plus lourde", a indiqué l'avocat de l'ex-candidate de "Koh-Lanta". Et d'ajouter : "C'est cette décision qu'elle conteste. Nous demandons deux choses : la suspension en référé de l'exécution de cet arrêté de révocation et nous demandons au juge de réviser le jugement du tribunal administratif sur le fond, c'est-à-dire sur la légalité de l'arrêté du président de la CAM."

Carole P. avait participé à la saison 15 de "Koh-Lanta" qui avait été diffusée de février à mai 2016. Membre de l'équipe rouge des Aopoh, elle n'avait pas fait long feu dans la compétition en étant la première éliminée de sa tribu. Elle avait été éliminée au bout de 12 jours d'aventure lors du quatrième épisode de l'émission.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Ysabel

Oui, enfin, commençons pas le commencement : quel est le motif de ses arrêts de travail ?
Mais, c'est sur, elle n'est pas futfut la dame, OU BIEN elle l'a fait exprès... un peu comme nos ministres, ils font les andouilles pour mieux cacher les crasses qu'ils nous préparent....



Nyyy

Ah les fonctionnaires et les congés maladie.. c'est fou comment une corporation n'est définitivement pas capable d'être crédible avec de telle conne comme madame !



Steph3333

Le médecin qui lui a prescrit ces arrêts doit très mal dormir en ce moment. On parle des sanctions de cette femme, mais lui, il va probablement manger chaud aussi.



Steph3333

Et non. Les fonctionnaires ne cotisent pas à l'assurance chômage.



Vinsound

Non, les fonctionnaires ne cotisant pas à l’assurance chômage, elle ne touchera rien.



Saguilar

Là c'est ..conne



Saguilar

Ça va, elle va pouvoir toucher de bon assedic durant quelques temps..



Nathalie Joulia

Plus que d'accord ! Une bien grosse amende !!!! Couvrant a minima le coût pour la sécurité sociale + majoration



Nathalie Joulia

C'est ce genre de personne qui décrédibilise les fonctionnaires alors que la très grande majorité n'a jamais d'arrêt de travail ... Maintenant, les médecins concernés qui ont décerné ces arrêts maladie devraient aussi être lourdement sanctionnés !



pierre kiroule

Les médecins complaisants qui donnent des arrêts de maladie pour conserver leur clientèle devraient aussi être sanctionnés.



arno2marcq

Une vraie honte cette femme. Le pire est qu'elle fait appel. Ca fait partie de la tendance d'aujourd'hui, fauter et pas qu'un peu, être pris en flag et gueuler contre la sanction. Les gens n'assument plus leurs actes, c'est désolant.



TéléQuaNon

Elle aurait dû participer à un jeu sur C8.



Sir Tainly

C'est doublement choquant de tromper son monde avec de faux arrêts maladie pour ensuite, en plus, contester la sanction de révocation pourtant justifiée. Si ce qui est dit dans l'article est juste et complet, c'est tout à fait normal et elle devrait déjà chercher du travail ailleurs. Les profiteurs du système doivent en être exclus quand les faits sont avérés.



Simsoland2

décision logique



Yaya

Participer à Koh Lanta alors qu'on est censé être en arrêt maladie ... faut quand même être sacrément con ...



Anne Bour

Les heures de sorties quand on n'est malade ce n'est pas à l'autre bout du monde. Elle devrait même rembourser ses indemnités car ce genre d'emploi c'est le contribuable qui paye



Caro

ben elle aurait pu être un tout petit peu plus maline et prendre sur ces jours de congés, plutôt que sur ses arrêts maladie... par ailleurs, en tant que fonctionnaire territorial, tu es censée prévenir ta hiérarchie et demander l'autorisation de participer à ce genre de truc. Donc... Non j'ai pas beaucoup de peine pour elle.



Caro

https://media2.giphy.com/me...



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Guerre des contenus : France Télévisions à l'offensive dans la fiction internationale
TV
Guerre des contenus : France Télévisions à l'offensive dans la fiction...
Grève : Une journaliste de CNews embrassée de force durant un duplex
TV
Grève : Une journaliste de CNews embrassée de force durant un duplex
Audiences : Quel bilan pour la saison 14 de "L'amour est dans le pré" sur M6 ?
Audiences
Audiences : Quel bilan pour la saison 14 de "L'amour est dans le pré" sur M6 ?
Julien Cazarre au menu des réveillons du 24 et du 31 décembre sur RMC
Programme TV
Julien Cazarre au menu des réveillons du 24 et du 31 décembre sur RMC
L'année médias 2019 vue par... Karine Ferri
Interview
L'année médias 2019 vue par... Karine Ferri
Audiences : Record historique pour "Tout le monde a son mot à dire" sur France 2
Audiences
Audiences : Record historique pour "Tout le monde a son mot à dire" sur France 2
Vidéos Puremedias