"L'Express" : La SDJ et les syndicats accusent Alain Weill de "sacrifier" l'hebdomadaire

Partager l'article
Vous lisez:
"L'Express" : La SDJ et les syndicats accusent Alain Weill de "sacrifier" l'hebdomadaire
Conflit avec les FAI : Alain Weill contraint d'avaler son chapeau
Conflit avec les FAI : Alain Weill contraint d'avaler son chapeau © Abaca
Un plan de réduction des effectifs a été présenté aux salariés lundi.

La situation se tend à "L'Express". Depuis février dernier, l'hebdomadaire est dans une phase de transition depuis l'annonce de son rachat par Alain Weill. Une reprise, effective depuis trois mois, qui intervient dans un contexte compliqué pour le titre fondé par Jean-Jacques Servan-Schreiber et Françoise Giroud. "L'Express" a en effet vu sa diffusion payée tomber à 243.948 exemplaires au troisième trimestre 2018 selon l'ACPM, contre 405.603 exemplaires en 2014. Les finances sont par ailleurs mauvaises. L'hebdo a perdu près de 10 millions d'euros en 2018.

À lire aussi
"L'heure des Pros" : Pascal Praud et Nadine Morano s'attaquent à "Quotidien" et Gilles Pélisson
TV
"L'heure des Pros" : Pascal Praud et Nadine Morano s'attaquent à "Quotidien" et...
BFMTV et Marc-Olivier Fogiel portent plainte contre le journaliste de "Télérama" Samuel Gontier
Justice
BFMTV et Marc-Olivier Fogiel portent plainte contre le journaliste de "Télérama"...
France Inter : Sibeth Ndiaye pleure de rire pendant la chronique de Charline Vanhoenacker et Guillaume Meurice
Radio
France Inter : Sibeth Ndiaye pleure de rire pendant la chronique de Charline...

Très ambitieux, lors de l'annonce de la reprise du titre, Alain Weill, qui ambitionne de faire de "L'Express" un "The Economist" à la française, avait annoncé viser un retour à l'équilibre dès 2020, annonçant un "strict contrôle des coûts qui se traduira aussi par un ajustement des effectifs". L'ajustement des effectifs, c'est précisément à ce point que s'attaque en ce moment celui qui est par ailleurs patron d'Altice France. Lundi, la direction du titre a présenté un plan de sauvegarde de l'emploi dans l'entreprise, prévoyant 26 suppressions de postes au sein de la rédaction, selon les représentants du personnel.

Profonde taille dans les effectifs

Ces 26 suppressions de postes s'additionneraient aux 58 départs, dont 40 CDI, enregistrés dans le cadre de la clause de cession, ouverte suite au rachat du titre. Au lendemain de l'annonce de ce plan, les syndicats et la SDJ de "L'Express" accusent, dans un communiqué, Alain Weill de "sacrifier l'hebdomadaire et ses salariés". "Au total, avec l'arrivée de M. Weill, la seule équipe du magazine passe de 84 postes à 46", s'émeuvent-ils, dénonçant "une saignée sans précédent". Selon eux, en vertu du PSE, qui a été rejeté en bloc par les salariés, l'effectif total du groupe L'Express passerait de 172 salariés à 102.

"Nous ne sauverons pas le journal en le privant de tous les moyens indispensables à son développement", tonnent les organisations. Celles-ci réclament par ailleurs à Alain Weill qu'il signe l'accord d'indépendance éditoriale élaboré en 2015 lorsqu'Altice était encore l'actionnaire majoritaire. Ce texte "protège la rédaction de toute ingérence extérieure, quel que soit son actionnaire", rappellent les syndicats et la SNJ.

Alain Weill
Alain Weill
Alain Weill répond aux accusations d'évasion fiscale du groupe NextRadioTV après un reportage du "Média"
Alain Weill reprend L'Express à Patrick Drahi
Alain Weill : "Si demain, la presse peut se passer du papier, ce n'est pas plus mal"
Voir toute l'actualité sur Alain Weill
Autour de Alain Weill
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Graffitis 5-15

Dans les années 1990, cela s'était assez mal passé avec Christine Ockrent aussi...



Pfff

Ah bien sur, mais dire qu'il est naze là dedans, ca me parait osé, d'autant que le gars a posé 10 millions d'euros perso, il veut forcement que ça marche, apres avec un format different, c'est malheureusement la mode



La Sardine

Il leur arrive d'enregistrer de bons résultats en effet. Next Radio TV est un fleuron à la réussite fulgurante. SFR est la doyenne des entreprises privée telecom... Toutes ces boites sont honorables mais ce qu'en fait Altice est douteux.



guilem2

Ce n'est pas Alain Weil qui s est occupé de Libé. De même que c'est Weil sans Drahi qui a fait une catastrophe avec La Tribune.

Ses méthodes low cost ont très bien fonctionné en radio et en TV, mais en presse, c'est un fiasco son track record.



Anton Gualli

journal minable qui ne tient qu'à coup de subventions directes et indirectes piquées le plus souvent dans la poche des contribuables... symptomatique d'une société totalitaire



elcox

Je déteste tout le groupe Altice mais il faut reconnaître qu'ils ont redressé Libération par exemple.



tikeum75

Le magazine de JJSS...



La Sardine

Il ne souhaite pas que L'Express coule bien entendu. Mais la stratégie de croire que les abonnements vont rester au même niveau sans investir dans le journalisme est irréaliste.



guilem2

Drahi lui a refilé l'Express en lui donnant de quoi racheter les parts, c'est plus un jeu d'écriture comptable qu'autre chose. Cela dit, il a effectivement fracassé la Tribune qui était pourtant un remarquable journal.



Declan528

Il est constipé sur la photo ?



Pfff

N’exagérons rien il a rachete L’expreSS sur ses propres fonds personnels je doute qu’il souhaite que ça coulera



La Sardine

Ils avaient eu beaucoup d'ambitions pour La Tribune à une époque : première décision : changer la maquette, deuxième décision : faire des économies sur le journalisme. Résultat : la fin de la publication papier faute de lecteurs et revente du titre.

Personne ne peut croire qu'Alain Veil vise faire de L'Express The Economist français. Sans investir dans l'info et sur la seule base de croire que l'on s'abonne pour la maquette et l'emballage.

Alain Veil est très très fort en ce qui concerne la télévision et son groupe Next Radio TV, c'est incontestable mais pour la presse papier il n'est pas à la hauteur.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Tous les programmes de la télé du 7 au 13 décembre 2019
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 7 au 13 décembre 2019
"Chef contre chef" : Cyril Lignac et Jean-François Piège s'affrontent le 12 décembre sur M6
Programme TV
"Chef contre chef" : Cyril Lignac et Jean-François Piège s'affrontent le 12...
"Platane" : La saison "Tree" arrive le 9 décembre sur Canal+
Programme TV
"Platane" : La saison "Tree" arrive le 9 décembre sur Canal+
Lumni : L'audiovisuel public présente sa nouvelle plateforme éducative
TV
Lumni : L'audiovisuel public présente sa nouvelle plateforme éducative
"Le Seigneur des Anneaux" : La série renouvelée par Amazon pour une saison 2
Séries
"Le Seigneur des Anneaux" : La série renouvelée par Amazon pour une saison 2
Laure Killing ("Demain nous appartient", "Nina") est morte
TV
Laure Killing ("Demain nous appartient", "Nina") est morte
Vidéos Puremedias