"La levrette, il ne sait pas ce que c'est" : Rachida Dati défend Aya Nakamura et répond avec humour à la sortie de Gérard Larcher

Partager l'article
Vous lisez:
"La levrette, il ne sait pas ce que c'est" : Rachida Dati défend Aya Nakamura et répond avec humour à la sortie de Gérard Larcher
Par Bruna Fernandez Journaliste
Née à l’époque des “Inconnus”, Bruna grandit entre le Brésil et la France. Enfant, elle enrichit son imaginaire devant le grand et le petit écran. Devenue journaliste, elle passe derrière la caméra et travaille pour plusieurs émissions. Un petit monde qu’elle se plaît à décortiquer pour puremedias.
"On est assez loin de la représentation de notre pays" : Gérard Larcher ironise sur les paroles d'Aya Nakamaura dans "Télématin" © France 2
Invitée au micro de "Planète Rap" sur Skyrock, la ministre de la Culture a soutenu l'artiste, attaquée depuis l'annonce de sa possible participation à l'ouverture des JO de Paris 2024.

Elle a, elle aussi, le sens de la punchline. Ce dimanche 31 mars, Rachida Dati était l'invitée spéciale de l'émission mythique de Skyrock, "Planète Rap". Au micro de Fred Musa, la ministre de la Culture est notamment revenue sur la polémique autour de la possible participation d'Aya Nakamura à l'ouverture des Jeux Olympiques de Paris. Pressentie pour interpréter une chanson d'Édith Piaf lors de la cérémonie - une information pas encore pas confirmée - la chanteuse est la cible des attaques de l'extrême droite, qui épinglent notamment l'utilisation de l'argot des quartiers populaire dans ses chansons.

À lire aussi
"Danse avec les stars" : Keiona éliminée, Inès Reg sauvée... Qui sont les 3 couples finalistes de la saison 2024 ?
TV
"Danse avec les stars" : Keiona éliminée, Inès Reg sauvée... Qui sont les 3...
"Si j'avais pu pousser pour qu'il n'y ait que des femmes" : Redouane Bougheraba regrette qu'il y ait peu de femmes dans "Au Micro"
TV
"Si j'avais pu pousser pour qu'il n'y ait que des femmes" : Redouane Bougheraba...
Face aux audiences décevantes, TF1 déprogramme en urgence la série "Dr Bash" dès mercredi prochain
TV
Face aux audiences décevantes, TF1 déprogramme en urgence la série "Dr Bash" dès...
"New-York unité spéciale" : Confondue avec son personnage d'Olivia Benson, Mariska Hargitay interrompt le tournage de la série pour venir en aide à une petite fille
TV
"New-York unité spéciale" : Confondue avec son personnage d'Olivia Benson, Mariska...

"Du racisme pur et dur"

Le 14 mars dernier dans "Télématin", Gérard Larcher, 74 ans, s'est également joint aux critiques, écorchant au passage l'expression "en catchana" que l'on entend dans son tube de 2018, "Djadja". "Ça n'aurait pas été mon choix, je vous le dis tout de suite, même pour chanter Edith Piaf, c'est un choix un peu disruptif du président de la République. Quand je regarde le texte de ces chansons, je trouve qu'on est assez loin de la représentation de notre pays (...) 'Cachaka' par exemple, qui est l'ode à la levrette, je ne suis pas sûr pour le vétérinaire que ce soit l'ode à un animal, j'allais dire carnivore" a-t-il ironisé face à Thomas Sotto.

À LIRE AUSSI : "'Catchaca', cette ode à la levrette" : La sortie inattendue de Gérard Larcher sur la présence d'Aya Nakamura aux Jeux Olympiques dans "Télématin"

Découvrant en direct la petite phrase du membre des LR, la ministre de la Culture, pourtant du même parti politique, n'a pas hésité à se moquer de son aîné. "La levrette, il ne s'est pas ce que c'est...", a-t-elle plaisanté, avant d'ajouter : "Je le respecte, il est président du Sénat. C'est une grande institution, le deuxième personnage de l'État... Mais on ne doit pas s'abaisser à ça !". Plus largement, la femme d'État a dénoncé "le racisme pur et dur" des détracteurs de la chanteuse. "On peut ne pas aimer la musique, mais prendre pour prétexte l'ouverture des JO pour l'attaquer sur sa personne ou ce qu'elle est, c'est inacceptable. On n'est plus dans un pouvoir d'appréciation, on est dans le délit", a poursuivi Rachida Dati.

"C'est comme les personnes issues de l'immigration qui accèdent à des hautes responsabilités, ça ne va jamais. J'étais garde des Sceaux, ça ne va pas. J'étais magistrat, ça ne va pas. Je suis ministre de la Culture, ça ne va pas. Ça ne va jamais", s'est-t-elle agacée. Des propos qui font écho à son discours prononcé lors de son audition devant la commission de la culture et de l'éducation au Sénat le mardi 12 mars dernier : "Attention aux prétextes pour s'attaquer à quelqu'un par pur racisme", a-t-elle lancé face au Sénateurs, en référence à la polémique. "S'attaquer à une artiste pour ce qu'elle est, est inacceptable, c'est un délit", a prévenu la ministre de la Culture.

l'info en continu
"Danse avec les stars" : Keiona éliminée, Inès Reg sauvée... Qui sont les 3 couples finalistes de la saison 2024 ?
TV
"Danse avec les stars" : Keiona éliminée, Inès Reg sauvée... Qui sont les 3...
"Si j'avais pu pousser pour qu'il n'y ait que des femmes" : Redouane Bougheraba regrette qu'il y ait peu de femmes dans "Au Micro"
TV
"Si j'avais pu pousser pour qu'il n'y ait que des femmes" : Redouane Bougheraba...
"Têtu" : Le groupe SOS et la fondation Le Refuge annoncent la reprise du magazine dédié aux questions LGBTQIA+
Presse
"Têtu" : Le groupe SOS et la fondation Le Refuge annoncent la reprise du magazine...
Netflix dépasse à nouveau les attentes et atteint les 270 millions d'abonnés dans le monde
Audiences
Netflix dépasse à nouveau les attentes et atteint les 270 millions d'abonnés dans...
Face aux audiences décevantes, TF1 déprogramme en urgence la série "Dr Bash" dès mercredi prochain
TV
Face aux audiences décevantes, TF1 déprogramme en urgence la série "Dr Bash" dès...
"New-York unité spéciale" : Confondue avec son personnage d'Olivia Benson, Mariska Hargitay interrompt le tournage de la série pour venir en aide à une petite fille
TV
"New-York unité spéciale" : Confondue avec son personnage d'Olivia Benson, Mariska...