"La petite maison dans la prairie" : Karen Grassle dénonce le comportement sexiste de Michael Landon

Partager l'article
Vous lisez:
"La petite maison dans la prairie" : Karen Grassle dénonce le comportement sexiste de Michael Landon
Par Christophe Gazzano Journaliste
D’un naturel curieux et passionné de télé, Christophe Gazzano a toujours nourri le désir de devenir journaliste. Après ses études et une dizaine d’années passées dans la presse régionale, ce natif de Salon-de-Provence est “monté à la capitale” pour intégrer Pure Médias en 2017.
Générique de "La petite maison dans la prairie" © Photo Abaca
L'actrice fait des révélations sur les coulisses du tournage dans un livre à paraître.

Les fans de "La petite maison dans la prairie" ne verront désormais plus leur série du même oeil. Série familiale par excellence, diffusée sur NBC entre 1974 et 1983, elle a fait l'objet d'innombrables rediffusions depuis son arrivée en France en 1976. Dans un livre à paraître le 16 novembre prochain, "Bright Lights, Prairie Dusts", Karen Grassle, qui interprétait le rôle de Caroline Ingalls et partageait la vedette avec le créateur de la série, Michael Landon, alias Charles, fait un certain nombre de révélations sur les coulisses peu reluisantes du show. Et notamment sur le comportement déplacé de son partenaire.

À lire aussi
Disparition de Marwan Berreni ("Plus belle la vie") : l'enquête pour "recherches des causes de la mort" classée sans suite
Séries
Disparition de Marwan Berreni ("Plus belle la vie") : l'enquête pour "recherches...
"Il ne faut pas en faire toute une histoire" : Lola Dewaere se confie sur les ressemblances entre "Mademoiselle Holmes" et "HPI"
Séries
"Il ne faut pas en faire toute une histoire" : Lola Dewaere se confie sur les...
Gaumont développe une série consacrée à Brigitte Macron
Séries
Gaumont développe une série consacrée à Brigitte Macron
Canal+ annonce un crossover entre "La fièvre" et une de ses séries phares
Séries
Canal+ annonce un crossover entre "La fièvre" et une de ses séries phares

"Je me suis sentie insultée"

Comme elle le résume dans une interview au "New York Post", leur relation a commencé à se détériorer lorsque, le succès de la série aidant, elle a demandé à Michael Landon, en tant que producteur, une augmentation de salaire. Une demande aussitôt refusée par l'ex-star de "Bonanza" qui a estimé qu'elle devait gagner autant que les enfants de la série. "En tant que co-star d'une série qui cartonnait, je me suis sentie insultée", témoigne auprès du site américain celle qui vivait alors sa première expérience sur le petit écran. Pour tenter de la déstabiliser, Michael Landon n'avait pas hésité à lui dire que son personnage n'était pas aussi populaire qu'elle pouvait le penser.

Karen Grassle a finalement obtenu gain de cause au bout de plusieurs années avec un doublement de son salaire. Mais elle a été mise à l'écart des intrigues de la série. De même, Michael Landon ne se gênait pas pour se moquer ouvertement d'elle et de ses expressions faciales en compagnie des autres membres de l'équipe lorsqu'il visionnait ses scènes. Et alors qu'à l'écran, Charles Ingalls était le père de famille idéal, en coulisses, Michael Landon s'exprimait de manière crue.

"J'étais figée"

Comme lors des nombreuses scènes dans lesquelles le couple Ingalls se retrouvait dans le lit conjugal pour évoquer la journée écoulée. Entre deux prises, l'acteur aimait faire "des blagues grossières sur l'odeur d'une femmes après le sexe", affirme Karen Grassle. "J'étais figée. Mais en tant que femme dans l'industrie cinématographique des années 1970, j'étais tellement habituée à ces remarques qu'il ne m'est jamais venu à l'idée de le lui reprocher (à Michael Landon, ndlr) fermement", précise l'interprète de Caroline.

Ces propos n'ont pas étonné une autre star de la série, Alison Arngrim, alias la peste Nellie Oleson, qui a souligné auprès du "Daily Mail" que tous les tournages dans ces années-là se déroulaient dans une ambiance machiste. Et d'ajouter que s'il y avait bel et bien des tensions sur le plateau de "La petite maison dans la prairie", elles s'interrompaient dès que les caméras commençaient à tourner.

Dans ce livre à paraître, Karen Grassle confie également avoir lutté contre une addiction à l'alcool ; ayant elle même un père alcoolique. Dans un registre plus positif, la comédienne précise qu'elle s'est réconciliée avec Michael Landon avant son décès en 1991 à l'âge de 54 ans des suites d'un cancer du pancréas.

La petite maison dans la prairie
La petite maison dans la prairie
"Un jour, un générique" : "La petite maison dans la prairie"
Katherine MacGregor (Harriet Oleson dans "La petite maison dans la prairie") est morte
Autour de La petite maison dans la prairie
l'info en continu
Jérôme Commandeur à la tête d'une nouvelle émission humoristique sur Canal+
TV
Jérôme Commandeur à la tête d'une nouvelle émission humoristique sur Canal+
"Erica" : TF1 annonce le tournage de sa nouvelle fiction événement avec Julie de Bona et Grégory Fitoussi
TV
"Erica" : TF1 annonce le tournage de sa nouvelle fiction événement avec Julie de...
Après quatre ans sur RMC Story, "Faites entrer l'accusé" bascule sur RMC Découverte dès le dimanche 5 mai
TV
Après quatre ans sur RMC Story, "Faites entrer l'accusé" bascule sur RMC...
Netflix : 48h après sa sortie, ce jeu addictif menace déjà "Anthracite" et "Mon petit renne" au sommet du top
TV
Netflix : 48h après sa sortie, ce jeu addictif menace déjà "Anthracite" et "Mon...
Céline Dion : Prime Video annonce la date de sortie du documentaire événement sur le combat contre la maladie de la chanteuse
Plateforme
Céline Dion : Prime Video annonce la date de sortie du documentaire événement sur...
"Intervilles" : France Télévisions décide de repousser (encore) le retour de l'émission culte
TV
"Intervilles" : France Télévisions décide de repousser (encore) le retour de...