"Le Gorafi" annonce la fin de son site internet

Partager l'article
Vous lisez:
"Le Gorafi" annonce la fin de son site internet
Par Benjamin Meffre Journaliste
Passionné par les médias, l’économie et la politique, Benjamin est rédacteur en chef de puremedias.com dont il a intégré la rédaction en 2013.
Le Gorafi © Canal+
Les dirigeants du site parodique annoncent aujourd'hui la fin de leur activité sur le web.

Une nouvelle blague ? Un coup de com' ? Ce matin, les comptes Twitter et Facebook du Gorafi ont annoncé la fin de l'activité du site parodique via un message lapidaire : "Le Gorafi, c'est fini. Merci de votre fidélité !"

À lire aussi
GTA VI : La bande-annonce du jeu-vidéo évènement explose tous les records sur YouTube
Internet
GTA VI : La bande-annonce du jeu-vidéo évènement explose tous les records sur...
#NoTwitterDay : Pourquoi de nombreux utilisateurs de X (ex-Twitter) boycottent le réseau social d'Elon Musk aujourd'hui ?
Internet
#NoTwitterDay : Pourquoi de nombreux utilisateurs de X (ex-Twitter) boycottent le...
"Tu me poses les mêmes questions que TV5 Monde !" : Ahmed Sylla se paye Maxime Biaggi dans "Zen"
Internet
"Tu me poses les mêmes questions que TV5 Monde !" : Ahmed Sylla se paye Maxime...
7 mois après leur burn-out, McFly et Carlito font leur retour sur Youtube et annoncent des changements radicaux
Internet
7 mois après leur burn-out, McFly et Carlito font leur retour sur Youtube et...

Le vrai faux président du directoire du site parodique, J-F Brussière, a également annoncé la fin du Gorafi sur Twitter, expliquant que l'équipe se dirigeait "vers des activités lucratives et défiscalisées".

L'information a gagné en crédibilité lorsque plusieurs internautes ont constaté l'impossibilité d'accéder désormais au site internet.

Interrogée par différents médias cherchant à se faire confirmer l'information, la rédaction du site a répondu à sa manière. "Hélas après mûres réflexions, nous avons pris conscience que la presse 'ouèbe' ou dite '2.0' n'a strictement aucun avenir, tout comme l'Internet. Nous préférons arrêter aujourd'hui cette belle aventure avant l'explosion de la 'bulle'", a par exemple expliqué l'équipe du Gorafi au Huffington Post.

Présence dans la nouvelle émission d'Antoine de Caunes

Si la disparition du site s'avérait définitive, l'équipe du Gorafi pourrait en tout cas continuer à opérer sur d'autres supports. Elle est en tout cas annoncé présente aux côtés d'Antoine de Caunes dans sa nouvelle émission sur Canal+, "Antoine sans fiche". Rappelons que du temps du même Antoine de Caunes, "Le Gorafi" disposait d'une chronique dans "Le Grand Journal".

Avant de débarquer à la télévision, "Le Gorafi" était surtout un phénomène sur Internet et les réseaux sociaux. Certaines de ses informations parodiques avaient ainsi été reprises par des médias dits "sérieux". En 2013, le site avait par exemple réussi à piéger l'agence de presse italienne ANSA avec un article prétendant que 89% des Français pensaient que le clitoris était un modèle de Toyota. "Le Gorafi" avait aussi piégé Christine Boutin en février 2014. La responsable politique avait ainsi repris tel quel sur BFMTV un tweet fantasque du site parodique.

l'info en continu
"C'est un message envoyé au monde" : France 2 diffuse ce soir la série "In her car", tournée en Ukraine pendant la guerre
TV
"C'est un message envoyé au monde" : France 2 diffuse ce soir la série "In her...
"Je frissonne..." : Bouleversée par un invité, Faustine Bollaert finit en larmes dans "Ça commence aujourd'hui" sur France 2
TV
"Je frissonne..." : Bouleversée par un invité, Faustine Bollaert finit en larmes...
"Les téléspectateurs de 'Sur le front' n'ont pas l'impression de se faire engueuler" : Hugo Clément décrypte le succès de son émission sur France 5
Interview
"Les téléspectateurs de 'Sur le front' n'ont pas l'impression de se faire...
CNews crée la polémique puis "présente ses excuses" après avoir associé "avortement" et "mortalité", l'Arcom saisie
TV
CNews crée la polémique puis "présente ses excuses" après avoir associé...
"Je ne vais pas m'excuser..." : Keiona ("Drag Race France") répond cash aux critiques sur sa présence dans "Danse avec les stars"
TV
"Je ne vais pas m'excuser..." : Keiona ("Drag Race France") répond cash aux...
QR codes dans le "20 Heures" de France 2, sources, temps de parole... France Télévisions joue la carte de la transparence de l'information
TV
QR codes dans le "20 Heures" de France 2, sources, temps de parole... France...