"Les 4 fantastiques" : Michael B. Jordan répond aux critiques sur sa couleur de peau

Partager l'article
Vous lisez:
"Les 4 fantastiques" : Michael B. Jordan répond aux critiques sur sa couleur de peau
Bande-annonce des "4 Fantastiques" © Allocine
Des internautes avaient reprochés à la production des "4 fantastiques" le choix de cet acteur noir pour interpréter Johnny Storm, un personnage blond aux yeux bleus dans la saga.

Michael B. Jordan répond aux critiques des internautes. En mars dernier, juste près l'annonce de sa participation au blockbuster "Les 4 Fantastiques", l'acteur noir-américain avait été la cible de nombreuses critiques sur la toile. En cause : le choix par la 20th Century Fox de lui confier le rôle de Johnny Storm, un personnage blond aux yeux bleux dans les comics Marvel, dans le prochain reboot des "4 fantastiques". Rapidement, certains fans à l'esprit étriqué s'étaient ainsi indignés de cette décision.

À lire aussi
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
TV
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
Photo du gouvernement : La mauvaise expérience d'un photographe de "Libération"
Presse
Photo du gouvernement : La mauvaise expérience d'un photographe de "Libération"
Mediapro et Netflix vont proposer une offre commune à moins de 30 euros par mois
Sport
Mediapro et Netflix vont proposer une offre commune à moins de 30 euros par mois

Deux mois plus tard, Michael B. Jordan a choisi de leur répondre dans une lettre ouverte adressée à Entertainment Weekly. "Avant, ça me dérangeait mais ce n'est plus le cas", a-t-il commenté à propos de ces critiques. "Je sais que je ne peux pas demander au public d'oublier 50 ans de comics. Mais la diversité est un peu plus présente en 2015 que quand 'Les 4 Fantastiques' sont pour la première fois sortis en comics en 1961", a fait valoir l'acteur, rappelant qu'il avait le soutien de la production du film et de Stan Lee.

"A tous les trolls sur Internet..."

"Parfois, tu dois être la personne qui se lève et dit : 'Je serai celui qui portera cette haine sur mes épaules. Je porterai ce fardeau pour les prochaines générations. J'assume cette responsabilité", a poursuivi Michael B. Jordan, espérant par son geste permettre plus de diversité dans les futurs casts des films hollywoodiens. "Des gens vont toujours voir l'Autre selon des critères raciaux mais peut-être qu'à l'avenir, on en parlera moins. Peut-être que si je montre l'exemple, Hollywood commencera à envisager de confier davantage de rôles de premier plan à des personnes de couleur", a-t-il ajouté.

L'acteur américain a conclu son texte en s'adressant directement à ceux qui l'ont critiqué. "A tous les trolls sur Internet, je voudrais vous dire : 'Lâchez vos ordinateurs. Sortez et allez marcher. Regarder les gens autour de vous. Regardez les amis de vos amis et avec qui ils interagissent. Et comprenez simplement que c'est dans ce monde que nous vivons. Ce n'est pas grave de l'aimer'" a-t-il écrit.

Michael B Jordan
Michael B Jordan
Sur le même thème
l'info en continu
Affaire Clémentine Sarlat : Deux journalistes licenciés annoncent porter l'affaire devant les prud'hommes
Sport
Affaire Clémentine Sarlat : Deux journalistes licenciés annoncent porter l'affaire...
"Les mystères de l'amour" revient avec un prime time le 23 août
Programme TV
"Les mystères de l'amour" revient avec un prime time le 23 août
"Dirty Dancing" va avoir une nouvelle suite avec Jennifer Grey
Cinéma
"Dirty Dancing" va avoir une nouvelle suite avec Jennifer Grey
Audiences access 20h : Les "20 Heures" proches, "PBLV" double "En famille", "La gaule d'Antoine" faible
Audiences
Audiences access 20h : Les "20 Heures" proches, "PBLV" double "En famille", "La...
Audiences access 19h : "Le 19/20" et Nagui au coude-à-coude devant "DNA", "Silence, ça pousse" en forme
Audiences
Audiences access 19h : "Le 19/20" et Nagui au coude-à-coude devant "DNA",...
Audiences : "Maman a tort" en rediff leader devant "Reef Break", gros flop pour "Cuisine impossible" sur TF1
Audiences
Audiences : "Maman a tort" en rediff leader devant "Reef Break", gros flop pour...
Vidéos Puremedias