"Les étoiles vagabondes" : Comment Netflix peut diffuser le film de Nekfeu deux mois après sa sortie au cinéma

Partager l'article
Vous lisez:
"Les étoiles vagabondes" : Comment Netflix peut diffuser le film de Nekfeu deux mois après sa sortie au cinéma
Bande-annonce des "Etoiles vagabondes" © DR
Le documentaire accompagnant le dernier album du rappeur avait attiré 100.000 spectateurs en une seule séance, sur 200 copies.

Une sortie surprise. Cette nuit, Netflix a mis en ligne le film "Les étoiles vagabondes", le documentaire qui a accompagné le nouvel album du rappeur Nekfeu, quelques heures seulement après avoir annoncé son arrivée sur le service. Une arrivée sur la plate-forme de vidéo à la demande par abonnement pour les 5 millions de Français ayant souscrit au service, deux mois seulement après une projection unique le 6 juin dernier qui avait réuni plus de 100.000 spectateurs alors. Mais comment Netflix est-elle parvenue à proposer ce film-documentaire deux mois seulement après sa sortie au cinéma alors que la chronologie des médias lui impose normalement 36 mois entre une diffusion sur grand écran et l'arrivée en SVOD ?

À lire aussi
"Demain nous appartient" : Le feuilleton de TF1 de retour dès le 15 juin à un nouvel horaire
Séries
"Demain nous appartient" : Le feuilleton de TF1 de retour dès le 15 juin à un...
"N'oubliez pas les paroles" : Un candidat emblématique absent du tournoi des maestros
TV
"N'oubliez pas les paroles" : Un candidat emblématique absent du tournoi des...
Jacques Legros ("13 Heures" de TF1) : "Je suis sans doute sorti de mon rôle"
Interview
Jacques Legros ("13 Heures" de TF1) : "Je suis sans doute sorti de mon rôle"

Pour ce faire, Netflix a profité de la sortie limitée des "Etoiles vagabondes" en juin dernier. En effet, bien que le film ait obtenu un visa du CNC, celui-ci n'était pas un visa traditionnel mais un visa temporaire. Ainsi, malgré son succès lors de sa diffusion en séance unique, "Les étoiles vagabondes" a été tout simplement exclu de la chronologie des médias car n'étant pas considéré comme un film de cinéma - à l'inverse de "Okja", le film Netflix de Bong Joon-ho sorti en 2017 qui avait eu un refus à sa demande de visa temporaire. A l'époque, dans les colonnes de "Variety", Frédérique Bredin, présidente du CNC, avait expliqué vouloir empêcher ces sorties limitées afin de réserver l'exclusivité des films aux salles de cinéma.

Contrairement au cas de "Okja", pour "Les étoiles vagabondes", Netflix est arrivé bien après coup. En effet, le géant de la vidéo à la demande par abonnement n'est apparu à aucun moment dans la production du film-documentaire. La firme a simplement acheté les droits de diffusion sur son service, comme un autre acteur aurait pu le faire. Une acquisition qui risque désormais de faire grincer des dents auprès des professionnels du secteur, dont une partie anti-Netflix tient à préserver la chronologie des médias. Or, avec des visas temporaires sur des événements sortis en salles, le géant de la SVOD - comme ses concurrents - pourraient bien eux aussi créer l'événement après les cinémas...

Sur le même thème
l'info en continu
HBO Max : La plateforme SVOD de Warner lancée aujourd'hui aux Etats-Unis
SVOD
HBO Max : La plateforme SVOD de Warner lancée aujourd'hui aux Etats-Unis
"Dark" saison 3 : Netflix dévoile la bande-annonce et la date de mise en ligne
Séries
"Dark" saison 3 : Netflix dévoile la bande-annonce et la date de mise en ligne
Harcèlement sexuel sur le tournage d'"Esprits criminels" : ABC et CBS poursuivies
Séries
Harcèlement sexuel sur le tournage d'"Esprits criminels" : ABC et CBS poursuivies
"Cent mille dollars au soleil", "Les tribulations d'un Chinois en Chine" : Les films de F3 et de F2 l'après-midi
Programme TV
"Cent mille dollars au soleil", "Les tribulations d'un Chinois en Chine" : Les...
"Quotidien" : Un journaliste et un élu caillassés en pleine interview à Strasbourg
TV
"Quotidien" : Un journaliste et un élu caillassés en pleine interview à Strasbourg
"Vous ne pouvez pas comprendre" : Le professeur Raoult recadre David Pujadas sur LCI
TV
"Vous ne pouvez pas comprendre" : Le professeur Raoult recadre David Pujadas sur LCI
Vidéos Puremedias