Les ventes de "Charlie Hebdo" en forte baisse en 2018

Partager l'article
Vous lisez:
Les ventes de "Charlie Hebdo" en forte baisse en 2018
Riss directeur de la publication de "Charlie Hebdo"
Riss directeur de la publication de "Charlie Hebdo" © Abaca
L'hebdomadaire satirique traverse de nouveau une passe difficile.

Retour à la case départ pour "Charlie Hebdo". Selon "La Lettre A" parue ce mardi, l'hebdomadaire satirique traverse une passe difficile, confronté à une baisse drastique de ses ventes en kiosques. Elles s'établissent actuellement à environ 60.000 exemplaires par semaine. A titre de comparaison, six mois après l'attentat de janvier 2015 survenu dans les locaux parisiens du journal, pas moins de 120.000 exemplaires s'écoulaient en moyenne chaque mercredi, contre 30.000 avant la tragédie.

À lire aussi
"Vous êtes fatigant !" : Thomas Piketty exaspéré par Patrick Cohen dans "C à vous"
TV
"Vous êtes fatigant !" : Thomas Piketty exaspéré par Patrick Cohen dans "C à...
Grève : Une journaliste de CNews embrassée de force durant un duplex
TV
Grève : Une journaliste de CNews embrassée de force durant un duplex
France Télévisions : "C'est pas sorcier" revient dans une nouvelle version
TV
France Télévisions : "C'est pas sorcier" revient dans une nouvelle version

Le chiffre d'affaires pâtit logiquement de la baisse de ces ventes, passé de 63,6 millions d'euros en 2015 à 8,4 millions trois ans plus tard. La trésorerie a elle aussi fondue en l'espace de trois ans : de 26 millions d'euros l'année de l'attentat, elle s'est réduite à 17,4 millions en 2018.

D'importantes dépenses liées à la sécurité

"Charlie Hebdo" souffre enfin des importantes dépenses liées à sa sécurité. Désormais installé dans des locaux ultra-sécurisés, à une adresse tenue secrète, l'hebdomadaire finance seul tous les frais engendrés par la présence d'une société privée tandis que la sécurité de certains membres du journal est assurée par le SDLP, le Service de la protection de la police nationale.

En janvier 2018, "Charlie Hebdo" avait déjà tenté d'alerter l'opinion sur le sujet. "Chaque semaine, au moins 15.000 exemplaires, soit près de 800.000 exemplaires par an, doivent être vendus uniquement pour payer la sécurisation des locaux de Charlie Hebdo", avait affirmé dans son édito Riss, directeur de la publication, avant de poser sans détours la question suivante : "Est-il normal pour un journal d'un pays démocratique que plus d'un exemplaire sur deux vendus en kiosque finance la sécurité des locaux et des journalistes qui y travaillent ?".

Seule embellie en perspective, comme le relatait "Le Monde" en juin dernier, le journal doit recevoir cette année "une aide publique lui permettant de couvrir une partie des 1,5 million d'euros de dépenses annuelles de sécurité qu'il doit toujours assumer depuis les attentats". De même, selon "La Lettre A", les pertes d'exploitation de "Charlie Hebdo" ont été réduites de 39% à la faveur de mesures d'économies.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Jacques

Balance mes commentaires sur les autres sites qui montrent mes origines François, qu'on rigole un peu. Tu sais faire un screen, copier/coller un lien ou tu veux un tuto ?



koala29

Il doit y avoir la trace d'un article sur google mais comme vous êtes très aimable, je me casserez pas la tête à vous le rechercher.



koala29

Alors vous me tutoyez pas et je m'occupe de ce que je veux.



Mr.Eddy

On ne parle pas d'avis contraire et de débat d'idée mais de liberté de caricaturer.



Stéphane Hubert

Il se moquent de tout et de tout le monde... Sauf si on se moquent d'eux... Ils ont quand même une pensée axée et ne sont pas d'accord si on a un avis contraire. Tout le monde doit être Charlie... Sauf eux !



koala29

Entendu à la radio (alors me demandez pas laquelle, c'est loin) et il me semble que c'était pour Nice.



Mr.Eddy

Oui je peux comprendre. Mais pour chaque chose que tu peux dire publiquement, pas forcément une vanne, tu vas blesser des gens. Ils ont donc raison de dire qu'il ne faut pas s'arrêter à ça.



koala29

Mais on peut comprendre que ça blesse ? genre Aylan et les différents dessins. Faire 3 dessins sur un enfant mort, je comprends que ça ai choquée sa famille Surtout que l'enfant a été déjà utilisé pour de nombreuses illustrations mais il y en avait des bien plus respectueuses.



Camille Nales

Ha bon ? En faisant 12% aux législatives et en ayant que 6 députés contre 300 pour En Marche ? Quelques soucis avec les maths François



Nekida

dac



Lemoussaillon

J'ai ris.



Mr.Eddy

Ben oui, quelle idée de vouloir défendre une certaine idée de la liberté d'expression aussi.. C'est plus simple de se mettre à genou devant les barbus, ça évite les ennuis !



Mr.Eddy

Peut-être le dessin sur Aylan ? Mais c'était pas un attentat. Je vois pas sinon.



Mr.Eddy

Et allumer la tour Eiffel, très important.



Mr.Eddy

Mais Charlie de moque de tout et de tout le monde. C'est leur ligne depuis plus de 50 ans. C'est le principe même de l'humour..



Rodolphe Bruno

Je n'ai jamais partagé leurs caricatures très limites, et ils ont continué au lieu de se remettre en cause un peu, ils provoquent toujours autant d'ailleurs, un jour ils auront à nouveau des problèmes....le soutien de la population ne se renouvellera pas 2 fois à mon avis



koala29

Tout à fait. Il faut remettre les choses dans leurs contextes. A l'époque, c'était le 1er attentat, les données étaient différentes et beaucoup, comme moi, ont voulu dire qu'on ne pouvait pas tuer pour des caricatures. Maintenant, ça veut pas dire de tout accepter. dans mon cas, j'accepte pas le nombrilisme des victimes de Charlie qui se moquent d'autres victimes d'attentat en disant qu'ils se moquent que ça blesse leur famille (là, c'était un enfant mort). Je trouvais déjà certaines caricatures limites avant, je continue après mais j'estime que ça ne justifie pas les voies criminelles, on a une justice, elle doit servir



Tenue correcte exigée

Je ne comprends pas la question, "Je suis Charlie" était le mot d'ordre de la manifestation du 11 janvier 2015 qui a rassemblé des millions de Français, qui n'étaient pas tous lecteurs du journal. L'édition du 14 janvier a je crois d'ailleurs tiré à pas moins de 7 millions d'exemplaires, pour moi ces gens-là sont Charlie, ils ont montré leur solidarité alors que ce qui était écrit dans Charlie ne leur convenait pas forcément, c'est l'esprit.



Dominique

faut pas trop vous en demander tout de même une bougie, un nounours c'est déjà bien



Dominique

vous avez un lien une preuve de votre affirmation tonton ?



Jean charles

Cool super nouvelle, enfin un journal

de

merde qui fait face à la réalité: il n'intéresse personne et son public minoritaire et pitoyable ne représente rien et ne lui permettra pas de survivre. Vivement leur faillite !!!



Eyle Bay

Où sont passés les #jesuisCharlie??



Mr.Eddy

Moi on m'a dit que tu avais même des auvergnats dans tes ancêtres.



Mr.Eddy

Ils sont trop con pour ça ! Mais ils lisent pas non plus l'huma non plus, tu peux être rassuré.



Mr.Eddy

L'huma vaincra.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Audiences access 20h : "Quotidien" puissant leader des talks, "C à vous, la suite" à un bon niveau
Audiences
Audiences access 20h : "Quotidien" puissant leader des talks, "C à vous, la suite"...
Audiences access 19h : "DNA" leader en baisse, "Objectif Top Chef" et "Quotidien" en forme
Audiences
Audiences access 19h : "DNA" leader en baisse, "Objectif Top Chef" et "Quotidien"...
Audiences : "Balthazar" très large leader devant "Envoyé spécial", petit démarrage pour "Chef contre chef" sur M6
Audiences
Audiences : "Balthazar" très large leader devant "Envoyé spécial", petit démarrage...
"Le Grand Restaurant" de Pierre Palmade va revenir sur M6
TV
"Le Grand Restaurant" de Pierre Palmade va revenir sur M6
Julien Degroote : "'Mask Singer' aura une saison 2"
Interview
Julien Degroote : "'Mask Singer' aura une saison 2"
Guy Laporte ("Les Bronzés") est mort
Cinéma
Guy Laporte ("Les Bronzés") est mort
Vidéos Puremedias