"Moi, je rends l'antenne !" : Pascal Praud excédé par ses invités sur CNews

Partager l'article
Vous lisez:
"Moi, je rends l'antenne !" : Pascal Praud excédé par ses invités sur CNews
Pascal Praud excédé par ses invités dans "L'heure des pros". © CNews
Le présentateur de "L'heure des pros" a fait part ce matin de son agacement concernant ses invités.

Comme un lundi. Ce matin sur CNews, Pascal Praud recevait dans "L'heure des pros" l'éditorialiste Elisabeth Lévy, Jacques Séguela, un responsable de la CGT Benjamin Amar, Maurice Szafran, le communiste Olivier Dartigolles et le climatosceptique et physicien François Gervais. Avec eux, le présentateur est revenu sur la grève des enseignants aujourd'hui, le discours d'Emmanuel Macron pour le centenaire de l'armistice de la Première guerre mondiale mais également le réchauffement climatique. Très en forme, les invités du jour ont épuisé l'animateur qui a fait part à de nombreuses reprises de son agacement.

À lire aussi
Cinéma : Les films prévus l'après-midi ce week-end sur France 2
Programme TV
Cinéma : Les films prévus l'après-midi ce week-end sur France 2
Excès de vitesse : Jean-Jacques Bourdin et Anne Nivat envoient un communiqué aux gendarmes
TV
Excès de vitesse : Jean-Jacques Bourdin et Anne Nivat envoient un communiqué aux...
"Je vous quitterai le coeur brisé" : Jean-Jacques Bourdin évoque son départ de RMC à l'antenne
TV
"Je vous quitterai le coeur brisé" : Jean-Jacques Bourdin évoque son départ de RMC...

"C'est moi le chef !"

Révolté contre le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer, Benjamin Amar est parti dans une longue tirade, qui a d'abord irrité Pascal Praud : "C'est un meeting ! Vous faites un meeting !". Quelques minutes plus tard, il a présenté François Gervais, climatosceptique, qui sort un livre remettant en question "l'urgence climatique". "Et la terre est plate", a glissé le chroniqueur Gérard Leclerc alors que le présentateur échangeait avec le physicien. "Mais ça, ce n'est pas bien ! Ce n'est pas bien en permanence de caricaturer !", s'est énervé Pascal Praud, avant de lancer à son invité : "La vie pour vous, c'est horrible d'être climatosceptique. On vous caricature !"

Après une page de publicité, le responsable de la CGT Benjamin Amar est revenu de nouveau sur sa colère contre le gouvernement. "Mais vous venez de le dire ! Vous n'allez pas répéter, Benjamin ! Enfin ! Ce n'est pas possible ! Allez, on change de conversation !", a coupé Pascal Praud, avant de crier : "C'est moi le chef ! C'est moi le chef ! On parle d'Emmanuel Macron". Evoquant alors le discours du président de la République, l'animateur s'est emporté en voyant Elisabeth Lévy se faire constamment couper la parole : "Est-ce qu'Elisabeth Lévy peut terminer une phrase sur ce plateau !? Est-ce que c'est possible ? Est-ce qu'elle a le droit ?"

"Il y a un truc ce matin !"

"C'est dur ! C'est difficile d'avoir un raisonnement", a réagi l'éditorialiste face aux autres invités. "Ce matin, c'est dur. Je suis d'accord avec vous", a ajouté Pascal Praud, avant que Benjamin Amar ne se mette à crier sur le plateau : "Il faut respecter le temps de parole ! C'est important ! En plus, j'interviens pour vous laisser parler, je rappelle !". Exaspéré, le présentateur de "L'heure des pros" l'a recadré : "Benjamin, écoutez, c'est insupportable ce matin... Vous êtes insupportable ! Je ne peux pas vous dire autre chose... Moi, je rends l'antenne !"

Pascal Praud s'est ensuite énervé contre l'homme politique communiste Olivier Dartigolles qui a évoqué la situation en Palestine : "Ce n'est pas le sujet de ce matin ! Ce n'est pas possible ! Il y a un truc ce matin ! Vous êtes tous en meeting ! Moi, je ne vais plus inviter d'hommes politiques. Vous n'êtes pas là pour commenter ou mettre en perspective ce qu'a dit Emmanuel Macron, mais vous êtes là pour vos meetings, ce n'est pas bien !". "Vous pourrissez le débat", a-t-il répété avant de lancer une nouvelle page de réclame.

"Je suis épuisé dès lundi"

De retour en direct, Pascal Praud, dépité, a dû recadrer Elisabeth Lévy en pleine discussion. "Nous sommes à l'antenne... Je suis épuisé dès lundi", a lancé l'animateur en soufflant. Pressé de terminer l'émission, il a alors coupé la parole de tout le monde en annonçant que CNews allait stopper l'antenne, avant que Gérard Leclerc ne reprenne la parole. "Putain", a chuchoté Pascal Praud, en baissant la tête. Et de terminer : "On a trente secondes de retard. Je peux vous dire que le réchauffement était sur le plateau". puremedias.com vous propose de visionner la séquence.

Sur le même thème
l'info en continu
"Un taxi pour Tobrouk", "Garde à vue"... : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette semaine
Cinéma
"Un taxi pour Tobrouk", "Garde à vue"... : Les films prévus sur France 3...
Audiences : Très bon bilan pour "Koh-Lanta" saison 21
Audiences
Audiences : Très bon bilan pour "Koh-Lanta" saison 21
"The Voice" : Les primes en direct démarrent ce soir, après plus d'un mois d'interruption
Programme TV
"The Voice" : Les primes en direct démarrent ce soir, après plus d'un mois...
Audiences access 20h : Canteloup puissant, "28 minutes" en forme, Alex Goude au million
Audiences
Audiences access 20h : Canteloup puissant, "28 minutes" en forme, Alex Goude au...
Audiences access 19h : "N'oubliez pas les paroles" leader, Camille Combal en hausse, "C à vous" en forme
Audiences
Audiences access 19h : "N'oubliez pas les paroles" leader, Camille Combal en...
Audiences : Carton pour la finale de "Koh-Lanta" au plus haut depuis 2013, "La maison France 5" en forme
Audiences
Audiences : Carton pour la finale de "Koh-Lanta" au plus haut depuis 2013, "La...
Vidéos Puremedias