"Monsieur Drahi, que voulez-vous faire ?" : La colère de la SDJ de "L'Express" après l'éviction de Guillaume Dubois

Partager l'article
Vous lisez:
"Monsieur Drahi, que voulez-vous faire ?" : La colère de la SDJ de "L'Express" après l'éviction de Guillaume Dubois
Patrick Drahi
Patrick Drahi © Abaca
Ce matin, "Les Echos" a annoncé le licenciement du directeur général du magazine.

La colère de la Société des journalistes. Ce matin, "Les Echos" a annoncé l'éviction de Guillaume Dubois du poste de directeur général de "L'Express". Nommé fin 2016 et proche d'Alain Weill, le journaliste qui a longtemps collaboré avec BFMTV payerait l'échec de sa stratégie de relance du titre axée principalement sur le numérique. Celui qui a remplacé Christophe Barbier ne conservera pas de fonctions au sein du groupe.

À lire aussi
"Affaire conclue" : Attaqué par Pierre-Jean Chalençon, un acheteur réplique
TV
"Affaire conclue" : Attaqué par Pierre-Jean Chalençon, un acheteur réplique
"C à vous" : Emilie Tran Nguyen remplacera Maxime Switek à la rentrée
Séries
"C à vous" : Emilie Tran Nguyen remplacera Maxime Switek à la rentrée
Photo du gouvernement : La mauvaise expérience d'un photographe de "Libération"
Presse
Photo du gouvernement : La mauvaise expérience d'un photographe de "Libération"

"Ni projet, ni capitaines crédibles"

"Monsieur Drahi, que voulez-vous faire de 'L'Express' ?", interroge d'entrée la SDJ du journal dans un communiqué publié dans l'après-midi. Elle dénonce "un débarquement décidé dans la précipitation et l'impréparation puisque l'actionnaire Patrick Drahi n'a pas encore choisi de successeur". "Moins de six mois après le lancement de 'L'Express demain', une formule innovante qui devait relancer le titre, le directeur de la rédaction est remercié. Alors même qu'en juillet 2017, il affirmait aux équipes disposer de trois ans pour réussir la transformation du journal", poursuit la Société des journalistes, pointant du doigt "les changements de têtes et d'organisation incessants" depuis le rachat du groupe L'Express en 2015, qui donnent "le sentiment de n'avoir ni projet, ni capitaines crédibles".

"Consternée", la SDJ dénonce alors "les errements stratégiques" du groupe Altice, qui a imposé un plan de départ d'une centaine de personnes, deux PDG (Marc Laufer et Guillaume Dubois), deux nouvelles formules du journal, "une présence en kiosques amoindrie" et une fusion des rédactions papier et web. Par ailleurs, elle se désole du manque d'ambition du groupe, qui annonçait "faire de 'L'Express' le numéro 1 de son marché". "Dans les faits, la rédaction doit produire plus avec moins : poursuite de la réduction des sources photos, non remplacement de journalistes ayant quitté la rédaction, précarisation des statuts, outils techniques dépassés", listent les journalistes du magazine.

"La rédaction n'acceptera pas d'être écartée de ce débat"

Enfin, la Société des journalistes se plaint d'un management "sans vision", "ni visibilité" depuis le rachat du titre par Altice. "Depuis des mois, la SDJ appelle à la discussion entre la direction et la rédaction pour faire de 'L'Express demain', projet auquel nous avons collectivement adhéré, une réussite. En vain", s'attriste-t-elle, avant de conclure : "Il y a aujourd'hui une urgence à penser tous ensemble comment 'L'Express' entend faire la différence sur le marché de l'information. La rédaction n'acceptera pas d'être écartée de ce débat."

Patrick Drahi
Patrick Drahi
Patrick Drahi s'offre Sotheby's, la célèbre maison de vente aux enchères
Altice : Patrick Drahi reprend la main, Michel Combes démissionne
Altice risque de perdre les chaînes Disney aux États-Unis
Voir toute l'actualité sur Patrick Drahi
Autour de Patrick Drahi
Sur le même thème
l'info en continu
Audiences juillet : TF1 leader, M6 au plus bas, records historiques pour Arte, les RMC, TF1SF et Franceinfo
Audiences
Audiences juillet : TF1 leader, M6 au plus bas, records historiques pour Arte, les...
"Motive : le mobile du crime" : France 2 enchaîne avec la saison 3 dès ce soir
Programme TV
"Motive : le mobile du crime" : France 2 enchaîne avec la saison 3 dès ce soir
"Fourniret, la traque" : François-Xavier Demaison et Philippe Torreton à l'affiche d'un téléfilm pour TF1
TV
"Fourniret, la traque" : François-Xavier Demaison et Philippe Torreton à l'affiche...
Dieudonné banni de Facebook et Instagram
Internet
Dieudonné banni de Facebook et Instagram
Microsoft veut racheter TikTok... que Donald Trump souhaite interdire
Internet
Microsoft veut racheter TikTok... que Donald Trump souhaite interdire
Audiences dimanche : L'info de TF1 et France 2 en forme, "Vivement dimanche prochain" au plus bas
Audiences
Audiences dimanche : L'info de TF1 et France 2 en forme, "Vivement dimanche...
Vidéos Puremedias