"Notre Père" islamophobe : Raphaël Enthoven s'excuse sur Europe 1

Partager l'article
Vous lisez:
"Notre Père" islamophobe : Raphaël Enthoven s'excuse sur Europe 1
Par Pierre Dezeraud Journaliste
Journaliste à puremedias.com depuis octobre 2016, Pierre Dezeraud est diplômé en histoire, journalisme, sciences politiques et communication. Après un passage au sein du groupe TF1, il rejoint puremedias.com...
"Le fin de l'info" de Raphaël Enthoven © EUROPE 1
Ce mardi, le philosophe avait dénoncé la nouvelle traduction française de la prière catholique.

Touche pas à ma prière. Ce mardi 21 novembre, dans sa chronique matinale "Le fin mot de l'info", sur Europe 1, le philosophe Raphaël Enthoven s'était livré à une analyse de la nouvelle traduction française du "Notre Père", célèbre prière catholique, marquée par la disparition du verbe "soumettre". Un "événement considérable" selon Raphaël Enthoven qui y décelait un signe d'islamophobie. Sur Twitter, le père Pierre-Hervé Grosjean, prêtre du diocèse de Versailles, avait jugé qu'il était "dangereux et irresponsable d'accuser avec légèreté tous les chrétiens d'islamophobie".

À lire aussi
France Bleu : Les futurs chantiers de Céline Pigalle pour relancer la station
Radio
France Bleu : Les futurs chantiers de Céline Pigalle pour relancer la station
"Ça tape sur le caisson d'être entouré de cons" : Daniel Morin ironise sur l'affaire Denis Brogniart
Radio
"Ça tape sur le caisson d'être entouré de cons" : Daniel Morin ironise sur...
Cartman : Son émission intégralement dirigée par ChatGPT aujourd'hui sur Fun Radio
Radio
Cartman : Son émission intégralement dirigée par ChatGPT aujourd'hui sur Fun Radio
"Cette partouze d'influenceurs" : Sébastien Thoen dézingue "Asterix et Obélix : L'empire du milieu" sur RTL
Radio
"Cette partouze d'influenceurs" : Sébastien Thoen dézingue "Asterix et Obélix :...

"J'ai partagé une intuition, une pauvre opinion. Ce qui n'a aucun intérêt"

Depuis, la chronique de Raphaël Enthoven a fait couler beaucoup d'encre, notamment parmi des responsables catholiques, choqués par les propos du philosophe. Ce matin, ayant pris conscience de sa maladresse, Raphaël Enthoven a tenu à consacrer l'intégralité de sa chronique à un mea culpa. "Que les auditeurs d'Europe 1 me pardonnent de commenter mon travail, je ne le fais que pour en dire du mal" a-t-il débuté avant d'admettre que sa chronique de mardi n'était "pas bonne", "mauvaise" et "surtout, malhonnête".

"Vous vous êtes dit que vous aviez tort ?" l'interroge Patrick Cohen. "J'en sais rien. J'aurais pu dire n'importe quoi, d'ailleurs je l'ai fait !" réagit le philosophe. "La question n'est pas de savoir si ce que j'ai dit est vrai ou faux mais ce que je raconte permet ou empêche le débat. Or, la méthode que j'ai employée mardi dernier fait clairement obstacle au débat" poursuit-il ensuite. "Je n'ai rien démontré. J'ai juste partagé une intuition, une pauvre opinion, aux auditeurs d'Europe 1. Ce qui n'a aucun intérêt" déplore le chroniqueur.

"Je retire bien volontiers l'accusation d'islamophobie"

"En présumant que c'est par islamophobie que le texte du "Notre Père" a été purgé du verbe 'soumettre', je mettais ceux que j'en accusais dans la situation tout à fait impossible d'avoir à dire que ce n'était pas le cas sans pouvoir en apporter la preuve" ajoute ensuite Raphaël Enthoven. "Une parole indémontrable, comme l'était la mienne, est une parole infalsifiable. Et ça, c'est impardonnable. Ce qui est impardonnable, c'est d'avoir produit du soupçon au lieu de le dissiper. Or la vocation même du "fin mot de l'info", c'est le contraire" admet-il également.

"L'objet de mes chroniques n'est pas de balancer mes opinions en les enrobant d'un concept - je crois qu'on s'en fout - mais d'inviter les uns et les autres - et moi le premier - à penser contre eux-mêmes et non à se défendre d'une accusation tellement arbitraire qu'elle n'offre aucune prise aux arguments" ajoute le philosophe, arguant que "l'ennemi commun" n'est pas le catholicisme, l'islam ou la laïcité mais "le procès d'intention". "Bref, je retire bien volontiers l'accusation d'islamophobie" ajoute le chroniqueur, admettant que son inculture en matière d'éxegèse est "encyclopédique". "Je présente mes excuses plates aux gens de bonne volonté qui prient du fond du coeur et ne connaissent pas la haine" conclue finalement le philosophe. puremedias.com vous propose de découvrir la séquence.

Raphaël Enthoven
Raphaël Enthoven
"Vous êtes nuls par définition !" : Passe d'armes entre Raphaël Enthoven et Manon Aubry sur franceinfo:
Avec Caroline Fourest, Raphaël Enthoven lance une nouvelle revue pour "lutter contre l'obscurantisme"
Raphaël Enthoven s'en prend au Média, une "mini-Pravda égarée dans un univers démocratique"
"Star Wars" : Raphaël Enthoven s'intéresse à la culpabilité de... Dark Vador !
Voir toute l'actualité sur Raphaël Enthoven
l'info en continu
Disney+ : La Chine fait censurer un épisode des "Simpson"
Plateforme
Disney+ : La Chine fait censurer un épisode des "Simpson"
"The Last of Us" : Pourquoi l'épisode 5 ne sera finalement pas diffusé sur Amazon Prime dimanche ?
Plateforme
"The Last of Us" : Pourquoi l'épisode 5 ne sera finalement pas diffusé sur Amazon...
"Vous leur dites de baisser un peu" : Jean-Luc Mélenchon interrompt soudainement un duplex sur BFMTV
TV
"Vous leur dites de baisser un peu" : Jean-Luc Mélenchon interrompt soudainement...
"Il aurait dû être là" : Un invité fait faux bond à Anne-Élisabeth Lemoine quelques minutes avant le début de "C à vous"
TV
"Il aurait dû être là" : Un invité fait faux bond à Anne-Élisabeth Lemoine...
Netflix annonce le retour de sa série la plus sulfureuse et dévoile la bande-annonce de la saison 2
SVOD
Netflix annonce le retour de sa série la plus sulfureuse et dévoile la...
"Vous pouvez crier, ça ne m'intéresse pas !" : Tensions entre Sandrine Rousseau et Apolline de Malherbe sur BFMTV
TV
"Vous pouvez crier, ça ne m'intéresse pas !" : Tensions entre Sandrine Rousseau et...