"On n'est pas féministe, on craint pas le coronavirus" : Carla Bruni s'excuse après un "navrant trait d'humour"

Partager l'article
Vous lisez:
"On n'est pas féministe, on craint pas le coronavirus" : Carla Bruni s'excuse après un "navrant trait d'humour"
Carla Bruni © Dailymotion
L'ancienne Première dame est pointée du doigt depuis la publication d'une vidéo où elle minimise l'impact du coronavirus.

Beaucoup avaient sous-estimé le coronavirus. Il y a encore quelques jours, il paraissait impensable de se cloîtrer chez soi face à ce que certains présentaient encore comme une grippe. Mais les choses ont bien changé depuis. Bars, cinémas et restaurants fermés, confinement à domicile fortement encouragé et peut-être bientôt forcé, distanciation sociale, etc. Les Français ont rapidement appris toutes ces nouvelles règles. Et le contraste avec les attitudes passées est souvent saisissant.

À lire aussi
Audiences : Journée noire hier pour TF1
Audiences
Audiences : Journée noire hier pour TF1
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck Dubosc
TV
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck...
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
TV
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"

"On se fait la bise, c'est dingue !"

C'est ainsi qu'une séquence de "5mn de mode", la pastille de Loïc Prigent sur TMC, a refait surface en fin de semaine. Diffusée le mardi 3 mars, elle inclut l'arrivée de Carla Bruni-Sarkozy au défilé Celine, qui s'était tenu en pleine Fashion week le 28 février. On y aperçoit l'ancienne Première dame saluer Sidney Toledano, le PDG de LVMH, et s'amuser de pouvoir encore lui faire la bise. "On se fait la bise, c'est dingue !", s'amuse-t-elle. "C'est parce qu'on est de la vieille génération ! On n'a peur de rien, on n'est pas féministe, on ne craint pas le coronavirus", ajoute-t-elle fièrement. Puis, la vidéo montre l'ancien mannequin s'amuser à faire semblant de... tousser sur les gens ! A plusieurs reprises. Un geste aujourd'hui inacceptable.

Vivement critiquée sur les réseaux sociaux, Carla Bruni est sortie du silence hier pour évoquer la séquence. "Il nous arrive parfois de faire des plaisanteries de mauvais goût. Pour amuser la galerie, pour faire le show. Sur le moment, dans un certain contexte, dite à une certaine personne, la blague n'a aucune signification. Elle est idiote mais légère, et n'a aucune incidence. Sortie de son contexte, la blague peut devenir une ignominie", commence la chanteuse.

"J'ai malheureusement récemment fait preuve d'humour déplacé et cette maladresse a été filmée sans que je ne le réalise. Un savant montage vidéo a délibérément donné un caractère ignoble à ce navrant trait d'humour. Je tiens à présenter mes regrets à tous ceux qui ont vu cette vidéo et qui ont été atterrés par son contenu. Je tiens aussi à préciser qu'elle ne reflète en rien mes sentiments réels", poursuit-elle. puremedias.com vous propose de découvrir cette séquence.

Sur le même thème
l'info en continu
Eric Di Meco : "Une finale de Ligue des champions, ça ne se refuse pas"
Sport
Eric Di Meco : "Une finale de Ligue des champions, ça ne se refuse pas"
Audiences : Bon niveau pour "L'Equipe d'Estelle" sur L'Equipe
Audiences
Audiences : Bon niveau pour "L'Equipe d'Estelle" sur L'Equipe
"Le vrai mag" : A quoi ressemblera le "CFC" de Téléfoot ?
Sport
"Le vrai mag" : A quoi ressemblera le "CFC" de Téléfoot ?
Fortnite entre en guerre contre Apple et Google
Internet
Fortnite entre en guerre contre Apple et Google
Audiences access 20h : Le "19.45" en forme, "Plus belle la vie" bat "En famille"
Audiences
Audiences access 20h : Le "19.45" en forme, "Plus belle la vie" bat "En famille"
Audiences access 19h : Virna Sacchi et Nagui au coude-à-coude, "Silence, ça pousse" en forme
Audiences
Audiences access 19h : Virna Sacchi et Nagui au coude-à-coude, "Silence, ça...
Vidéos Puremedias