"On refait le monde" : Nicolas Hulot furieux après un échange tendu avec Abnousse Shalmani

Partager l'article
Vous lisez:
"On refait le monde" : Nicolas Hulot furieux après un échange tendu avec Abnousse Shalmani
Par Florian Guadalupe Journaliste
Passionné de sport, de politique et des nouveaux médias, Florian Guadalupe est journaliste pour Puremédias depuis octobre 2015. Ses goûts pour le petit écran sont très divers, de "Quotidien" à "L'heure des pros", en passant par "Touche pas à mon poste", "Koh-Lanta", "L'équipe du soir" et "La France a un incroyable talent".
Nicolas Hulot furieux dans "On refait le monde" sur RTL. © RTL
L'ancien ministre de l'écologie était l'invité hier de l'émission de Thomas Sotto sur RTL.

Nicolas Hulot ne veut plus débattre sur ce sujet. Hier soir, l'ancien ministre de l'écologie était l'invité d'"On refait le monde", présenté par Thomas Sotto sur RTL. Au cours de l'émission, celui qui avait animé "Ushuaïa nature" sur TF1 s'est écharpé avec l'une des débatteuses du programme, l'auteure Abnousse Shalmani, sur le nombre de morts provoquées par des événements climatiques.

À lire aussi
"Arrêtez la science-fiction !" : Daniel Riolo pique une colère sur RMC lors d'un débat sur les blessés chez les Bleus
Radio
"Arrêtez la science-fiction !" : Daniel Riolo pique une colère sur RMC lors d'un...
Pascal Praud et Christian Ollivier s'écharpent sur RTL à propos du boycott de la Coupe du monde au Qatar
Radio
Pascal Praud et Christian Ollivier s'écharpent sur RTL à propos du boycott de la...
"Je me prends une fatwa sud-coréenne" : Philippe Caverivière insulté après avoir blagué sur le groupe BTS
Radio
"Je me prends une fatwa sud-coréenne" : Philippe Caverivière insulté après avoir...
Constance Benqué, Régis Ravanas... : Médias en Seine réunira les principaux acteurs de la radio demain
Radio
Constance Benqué, Régis Ravanas... : Médias en Seine réunira les principaux...

"Vous tombez dans un négationnisme !"

"La situation est catastrophique. Les changements climatiques tuent des centaines de milliers de personnes chaque année. Vous n'en entendez jamais parler parce qu'il y a des phénomènes qui sont beaucoup plus lents. La désertification propulse dans une errance tragique des centaines de milliers de personnes chaque année. Combien de personnes sont tuées par des extrêmes climatiques ?", a lancé Nicolas Hulot, avant d'être coupé par Abnousse Shalmani : "11.000 en 2008. Ils étaient 3,7 millions en 1931, de victimes de catastrophes naturelles."

Agacé, l'ex-ministre sous la présidence d'Emmanuel Macron a réclamé les sources de ces données. "Ce sont les chiffres du GIEC. Ce sont les vrais chiffres, je ne me permettrais pas de donner de faux chiffres", a répondu l'écrivaine. "Je ne sais pas d'où vous sortez vos chiffres... Il y a trois fois plus de déplacés à cause des changements climatiques qu'à cause des conflits ! Vous ne pouvez pas dire ça. Prenez simplement le nombre de gens qui meurent chaque année en Asie à cause des typhons", a enchaîné, Nicolas Hulot. Et d'ajouter : "Vous tombez dans un négationnisme ! Je n'ai pas d'humour. J'ai vu les victimes sur le terrain. Entendre ça en 2020... Je suis désolé, je ne sais pas d'où vous sortez vos chiffres. Je ne peux pas adhérer à ça !"

"Je ne participerai pas à une émission où on polémique sur les changements climatiques"

Après une page de publicité, Nicolas Hulot a tenu à revenir sur son échange tendu avec Abnousse Shalmani. "Pardon de vous le dire, mais on refait l'Histoire ici. Je suis désolé, mais moi, je ne participerai pas à une émission où on polémique sur les changements climatiques. Le monde a suffisamment souffert de ça. Maintenant, la science a tranché, à la fois sur ses effets, ses causes et ses conséquences", a lancé l'invité. Et de lâcher : "D'entendre sur une radio nationale que l'on minimise les effets et que l'on prend ça comme un petit problème parmi d'autres. Je ne participerai pas à la polémique. Je ne veux pas abonder en ce sens."

"Vous avez pu dire beaucoup de choses. C'est important de les dire. C'était suite à la polémique qu'il y avait eue avec Abnousse Shalmani à l'instant. On va avancer un peu dans la discussion. Vous restez avec nous quand même Nicolas Hulot ?", a demandé Thomas Sotto, alors que l'ancien ministre rassemblait ses affaires pour partir. "Non, je vous abandonne. Je pense que l'essentiel a été dit". Finalement, le présentateur d'"On refait le monde" est parvenu à convaincre son invité de rester jusqu'au bout de l'émission. puremedias.com vous propose de visionner la séquence à partir de 8'43.

Nicolas Hulot
Nicolas Hulot
Affaire Nicolas Hulot : L'enquête pour viol et agression sexuelle classée sans suite pour prescription
Accusé de violences sexuelles dans une enquête d''Envoyé spécial', Nicolas Hulot "quitte la vie publique"
Nicolas Hulot retire sa plainte en diffamation contre "Ebdo"
Voir toute l'actualité sur Nicolas Hulot
l'info en continu
"La grande expérience" : Le youtubeur Fabien Olicard décroche un prime time sur TMC le mercredi 21 décembre
Programme TV
"La grande expérience" : Le youtubeur Fabien Olicard décroche un prime time sur...
Affaire Gaël Perdriau : La justice autorise finalement "Mediapart" à publier son enquête sur le maire de Saint-Étienne
Internet
Affaire Gaël Perdriau : La justice autorise finalement "Mediapart" à publier son...
Audiences Netflix : Une série réalise le meilleur démarrage de l'histoire de la plateforme en seulement 5 jours
Audiences
Audiences Netflix : Une série réalise le meilleur démarrage de l'histoire de la...
Audiences novembre 2022 : TF1 dopée par la Coupe du monde, France 3 double M6 qui s'effondre, succès confirmé pour LCI
Audiences
Audiences novembre 2022 : TF1 dopée par la Coupe du monde, France 3 double M6 qui...
"Pinocchio", "A couteaux tirés 2", "Emily in Paris"... Quelles sorties sur Netflix en décembre 2022 ?
SVOD
"Pinocchio", "A couteaux tirés 2", "Emily in Paris"... Quelles sorties sur Netflix...
"J'emmerde les journalistes de merde" : Le coup de gueule de Jean-Pascal Lacoste après ses confidences sur Armande Altaï
TV
"J'emmerde les journalistes de merde" : Le coup de gueule de Jean-Pascal Lacoste...