"Pas courageux", "misogyne" : Une ex-débatteuse de "L'heure des pros" dézingue Pascal Praud

Partager l'article
Vous lisez:
"Pas courageux", "misogyne" : Une ex-débatteuse de "L'heure des pros" dézingue Pascal Praud
L'échange tendu entre Pascal Praud et des débatteuses de son émission. © CNews
L'avocate Caroline Mécary a expliqué ce jeudi les raisons de son départ de l'émission de CNews.

Après avoir participé à l'émission pendant des mois, elle claque la porte. Le 20 septembre dernier, Pascal Praud avait eu un violent accrochage avec deux de ses débatteuses, l'avocate Caroline Mécary et la membre de la France insoumise Julie Garnier, dans son émission "L'heure des pros" sur CNews. Ce vif échange s'était conclu par le départ du plateau de la militante politique LFI. puremedias.com vous propose de revisionner la séquence.

À lire aussi
"L'heure des Pros" : Pascal Praud et Nadine Morano s'attaquent à "Quotidien" et Gilles Pélisson
TV
"L'heure des Pros" : Pascal Praud et Nadine Morano s'attaquent à "Quotidien" et...
BFMTV et Marc-Olivier Fogiel portent plainte contre le journaliste de "Télérama" Samuel Gontier
Justice
BFMTV et Marc-Olivier Fogiel portent plainte contre le journaliste de "Télérama"...
France Inter : Sibeth Ndiaye pleure de rire pendant la chronique de Charline Vanhoenacker et Guillaume Meurice
Radio
France Inter : Sibeth Ndiaye pleure de rire pendant la chronique de Charline...

"Pascal Praud est dans une stratégie du clash et du buzz"

Ce jeudi, dans une interview accordée à "Télé Loisirs", Caroline Mécary a réglé ses comptes avec Pascal Praud en expliquant les raisons de son départ de l'émission. "Quand on est dans l'émission, on ne mesure pas tout. Or là, j'ai pris de plein fouet cette violence qui a surgi brutalement sans raison, avec un côté discriminant. Pascal Praud n'a pas du tout la même attitude avec les femmes et avec les hommes", a débuté l'avocate. Et d'ajouter : "Il a continué à monter en vrille. Il est à mon avis dans une stratégie du clash et du buzz, qui est parfaitement pensée."

Concernant la violente dispute sur CNews, elle a raconté avoir rejoint Julie Garnier lorsque celle-ci a quitté le plateau : "Je la retrouve en larmes. Pascal veut qu'elle revienne, mais moi, je lui dis qu'il est hors de question qu'elle revienne, parce que l'accès de violence est trop désagréable". "Elle ne peut pas ouvrir la bouche sans que, dans les sept secondes qui suivent, il ne lui coupe la parole. On ne peut rien développer. Elle se serait décrédibilisée à y retourner, on aurait pu penser qu'elle jouait la comédie", a-t-elle poursuivi.

"Il est misogyne et entre potes"

Elle a ensuite expliqué avoir intégré l'émission pour pouvoir "porter la contradiction face à des développements globalement très à droite", pointant du doigt les thématiques du programme, "l'immigration, l'Islam, les violences faites à l'égard des policiers". "Moi, je ne partage pas ses idées et sa façon de présenter les choses. Je n'ai pas peur de l'affrontement. Mais il y a un moment où l'exercice a ses limites. Je n'ai pas envie d'être un punching-ball au bénéfice d'une chaîne de télé qui cherche à faire un bénéfice absolument et qui est dans une concurrence permanente avec LCI et BFMTV !", a lancé Caroline Mécary.

"Pascal Praud n'est pas un homme courageux. Je n'ai eu aucun échange avec lui, à aucun moment (après l'accrochage, ndlr). Le mec s'est mal comporté sur son plateau. Dans son émission, il est tenant d'un deux poids, deux mesures. Il est misogyne. Il est entre potes", a dénoncé celle qui est également conseillère de Paris. Et de conclure : "S'il m'avait appelée, évidemment je lui aurais parlé. Je n'ai aucun problème avec ça, même pour prendre un café. La séquence est, selon moi, plus désastreuse pour lui que pour moi."

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Malaika

Pas une raison pour l'humilier en direct et perdre son sang-froid comme un gros beauf qui engueule sa bonne femme. Une explication franche après l'émission eut été plus pro, Praud.



Mr.Eddy

Mouais. M'enfin aujourd'hui c'est surtout le looser qui se retrouve sans rien après avoir sacrifié l'intérêt général pour un intérêt personnel.



The Eye

Il a fait du bon boulot je trouve.
Il a montré qu'il était possible de dire non aux diktats de l'Union tout en restant dans le cadre de l'Union. C'est la preuve qu'on peut agir de l'intérieur.



Mr.Eddy

Salvini le type qui a vendu son pays à la Chine ? Je sais pas si c'est vraiment une bonne idée.



The Eye

Non, elle ne sera pas sur la même ligne de Macron.
Manquerait plus que ça ! Ses électeurs ne le lui pardonneraient pas.
Elle ne sera certes pas sur une ligne radicalement anti-européenne comme c'était le cas il y a deux ans (tu as raison, on ne peut pas gagner en surfant sur cette idée à l'heure du Brexit), elle sera plus sur une ligne à la Salvini je pense - "je reste dans l'U.E, mais je mets tout en œuvre pour contrecarrer ses plans" ; faut avouer que ça a pas mal marché en Italie.



caline27 35

tout à fait d'accord avec vous.



maxxxim

l'émission est intéressante



maxxxim

l'information télé et radio... sur rtl c'est pire



FIAConsulting

Avec cette rupture tu seras content, tu pourras enfin saluer comme tu aimes le faire et participer à des autodafés !
Guignol un jour guignol toujours



FIAConsulting

Tais toi !



Vanessa Ritchi

Elle a besoin d'une camomille ...



mustard

Praud a eu raison, cette femme pourrissait l'émission à couper la parole sans cesse à tout le monde, ou parlait en meme temps et hausser la voix, ca devenait impossible d'entendre quoi que ce soit et c'était à chaque fois qu'elle était présente.
Ses propos agris ne sont rien d'autres que de la vengeance d'une femme qui a montrer son intolérance et une présence insupportable. Ramener cela à du feminisme c'est classique, la victimisation est toujours l'arme de ce type de personne agris.



LAVY

Ces 2 femmes :2 personnes d xtrem gauche très enervées et chaotiques. C est mieux sans.



la pie bavarde

la sardine qui bouche le port il nous fait rire et toi non



la pie bavarde

gerard leclerc beurk il est avec les musuls il est plat comme une crepe



la pie bavarde

ne regarde pas



la pie bavarde

j aime praud beaucoup de plaisir a voir ceux a qui ca ne plait pas tant pis il a d autres chaines ces 2 bonne femmes tres chiantes bien fait on ne les verras plus pour info je suis une femme vive praud vive zemmourrrrrrrr



Mr.Eddy

Moi non plus je ne crois pas. Elle ne le croit sans doute pas non plus. Mais je pense que l'idée c'est de passer des barrières. Passer les 40%, se rapprocher des 45%.



walter

Je ne crois pas une seconde, quelle que soit l'apparente sagesse ou nouvelle sobriété du programme de Madame Le Pen pour 2022, qu'elle remporte le second tour des présidentielles. Je ne peux pas être plus clair et plus sincère. Est-ce que j'ai le droit de le dire sans passer pour celui qui a les jetons et souhaite conjurer le sort ?



Mr.Eddy

C'est pas par hasard qu'elle change radicalement son programme. Elle sait qu'on ne peut pas gagner la présidentielle en étant pour la sortie de l'Euro. Elle s'adapte. Elle ne pourra pas se flinguer avec ça en 2022. Elle sera globalement sur la même ligne que Macron sur l'Europe.



The Eye

Ma parole, c'est toi qui as besoin d'être rassuré !
Oui, oui, bonne soirée.



walter

Mais il me semblait que le FN ou RN avait trouvé depuis longtemps son rythme de croisière qui s'annonce à chaque fois prometteuse pourtant, après le second tour, les passagers reviennent inlassablement écoeurés en canot de sauvetage... Et ce sera encore le cas en 2022, enfin, perso, j'en suis certain.
Bonne soirée.



The Eye

Non, non, je n'ai pas besoin d'être apaisé. Je constate que le vent a tourné.
LFI a été très offensive durant la première année du mandat de Macron tandis que le FN était globalement en petite forme.
Aujourd'hui, LFI pédale dans la semoule et le RN a trouvé son rythme de croisière.
Est-ce que ça va durer jusqu'à 2022 ?
J'en sais rien.
Mais oui, je ne vais pas t'étonner, je l'espère.
Chiffre révélateur : 2/3 des Français sont tentés par un vote anti-système. Et aujourd'hui, c'est le RN qui en a un quasi-monopole.
Donc oui, les perspectives sont intéressantes.



walter

C'est bien de rester confiant, ça apaise. Mais de la même façon que je te laisse volontiers affirmer que la FI est déjà un parti du passé si tu en es sûr, permets-moi d'être convaincu de n'avoir aucune inquiétude à me faire pour les années à venir quant au sort du RN aux élections présidentielles et législatives.J'en suis même affligé pour vous parce que ça doit être rageant d'être fatalement coiffé au poteau.



The Eye

L'actualité a hélas encore une fois donné raison au RN.
Les Français oseront-ils matérialiser leurs convictions dans l'isoloir ? On verra bien.
Mais je reste confiant, la rupture est plus proche que jamais.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Tous les programmes de la télé du 7 au 13 décembre 2019
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 7 au 13 décembre 2019
"Chef contre chef" : Cyril Lignac et Jean-François Piège s'affrontent le 12 décembre sur M6
Programme TV
"Chef contre chef" : Cyril Lignac et Jean-François Piège s'affrontent le 12...
"Platane" : La saison "Tree" arrive le 9 décembre sur Canal+
Programme TV
"Platane" : La saison "Tree" arrive le 9 décembre sur Canal+
Lumni : L'audiovisuel public présente sa nouvelle plateforme éducative
TV
Lumni : L'audiovisuel public présente sa nouvelle plateforme éducative
"Le Seigneur des Anneaux" : La série renouvelée par Amazon pour une saison 2
Séries
"Le Seigneur des Anneaux" : La série renouvelée par Amazon pour une saison 2
Laure Killing ("Demain nous appartient", "Nina") est morte
TV
Laure Killing ("Demain nous appartient", "Nina") est morte
Vidéos Puremedias