"Plus belle la vie" vulgaire ? Pas du tout !

Partager l'article
Vous lisez:
"Plus belle la vie" vulgaire ? Pas du tout !
Des grossièretés justifiées dans "Plus belle la vie".
Le CSA avait été saisi par des téléspectateurs pour se plaindre de "propos grossiers".

Des jurons justifiés. Choqués, des téléspectateurs de "Plus belle la vie" sur France 3 avaient écrit en début d'année au CSA pour se plaindre de "propos grossiers" employés par les comédiens dans la série, au cours de deux épisodes diffusés en janvier. Pourtant très pointilleux, le gendarme du PAF a rendu une décision favorable au programme, estimant que le langage parfois fleuri des comédiens "venait illustrer certains sujets de société traités dans ces épisodes". Ici, la crise d'adolescence ou encore la violence scolaire. Florilège : "Je voulais lui pourrir la gueule ; Lui dire qu'elle doit s'en foutre de son connard de père ; Je vais foutre la merde en cours ! ; Il aurait mieux valu qu'il crève !"...

À lire aussi
Stéphane Guillon après son tweet sur le crash : "L'esprit Hara-Kiri est bien mort"
Dérapages
Stéphane Guillon après son tweet sur le crash : "L'esprit Hara-Kiri est bien mort"
En 2014, ils n'auraient pas dû
Dérapages
En 2014, ils n'auraient pas dû
Clash Bourdin : Le producteur de Nicolas Canteloup dénonce "un dérapage"
Dérapages
Clash Bourdin : Le producteur de Nicolas Canteloup dénonce "un dérapage"

puremedias.com a revisionné les épisodes incriminés et fait le compte : 45 secondes de grossièretés sur 48 minutes, ce qui ne nécessitait donc pas de signalétique particulière. "La vulgarité du langage fait partie des critères pouvant justifier l'apposition d'une signalétique jeunesse, note néanmoins le CSA. Mais il n'a pas relevé d'image ou de scène susceptibles de heurter des mineurs de dix ans. Dans ces conditions, le Conseil a considéré que ces deux épisodes restaient dans la limite des programmes de catégorie I, tous publics". Mais les Sages ont appelé France 3 à "veiller au langage employé" dans un programme "familial, diffusé à une heure de grande écoute".

Plus vraie la vie

Réputée pour aborder de nombreuses thématiques de société, "Plus belle la vie" choque parfois quelques uns de ses 5 millions de téléspectateurs quotidiens. En 2014, la diffusion d'une scène où Thomas (Laurent Kérusoré) apprenait à Mirta (Sylvie Flepp) à rouler un joint de cannabis avait choqué certains fidèles.

Le CSA, saisi par la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie, n'avait prononcé aucune sanction. "On ne donne pas un cours sur la drogue. On parle d'une réalité qui, d'après les études, touche une très grande majorité de jeunes" s'était défendu à l'époque le directeur général de TelFrance, le producteur de "Plus belle la vie".

l'info en continu
Europe 1 : Michaël Darmon quitte à son tour la station
Radio
Europe 1 : Michaël Darmon quitte à son tour la station
Quelles séries sur Netflix et Disney+ en août ?
SVOD
Quelles séries sur Netflix et Disney+ en août ?
Vaccination : Emmanuel Macron veut répondre aux interrogations des Français sur les réseaux sociaux
Internet
Vaccination : Emmanuel Macron veut répondre aux interrogations des Français sur...
"Surprise sur prise" ne reviendra pas à la rentrée sur France 2
TV
"Surprise sur prise" ne reviendra pas à la rentrée sur France 2
"Tout le monde veut prendre sa place" : Le nouveau générique du jeu de Laurence Boccolini dévoilé
TV
"Tout le monde veut prendre sa place" : Le nouveau générique du jeu de Laurence...
"Chefs" : TMC lance son nouveau docu-réalité aujourd'hui à 19h25
Programme TV
"Chefs" : TMC lance son nouveau docu-réalité aujourd'hui à 19h25