"Prodiges" : Dans les coulisses des castings de la saison 5

Partager l'article
Vous lisez:
"Prodiges" : Dans les coulisses des castings de la saison 5
Marianne James animatrice de "Prodiges"
Marianne James animatrice de "Prodiges" © France 2
puremedias.com s'est glissé dans une salle d'auditions pour découvrir les castings de la nouvelle saison du télé-crochet de France 2.

Il faudra encore se montrer patient avant le retour de "Prodiges". A la fin de l'année, France 2 proposera la cinquième saison de son talent show consacré à la musique classique, dans laquelle concourent des enfants âgés de 7 à 16 ans classés en trois catégories : le chant, la danse et la musique instrumentale. Une cinquième saison qui aura lieu à Montpellier et qui est placée sous le signe de la continuité : Marianne James sera de retour à l'animation et le jury sera à nouveau composé de la soprano Élizabeth Vidal, du danseur étoile Patrick Dupond et du violoncelliste Gautier Capuçon.

À lire aussi
Nathalie Levy quitte BFMTV
Exclusivité
Nathalie Levy quitte BFMTV
RMC : Chloé Cambreling fait ses adieux, Jean-Jacques Bourdin lui rend un vibrant hommage
Radio
RMC : Chloé Cambreling fait ses adieux, Jean-Jacques Bourdin lui rend un vibrant...
"La chanson challenge" : Quand Zazie reprend... "Basique" d'Orelsan !
TV
"La chanson challenge" : Quand Zazie reprend... "Basique" d'Orelsan !

"Plus de dynamisme"

La production insiste cependant sur une évolution dans la forme. "On veut mettre davantage le focus sur la spontanéité, sur ce qui se passe en coulisses. Les enfants vivent dix jours ensemble, ils deviennent amis, et on a la volonté de montrer ça. C'est très important pour nous de montrer que ce ne sont pas des petits 'singes savants', que ce sont des enfants comme les autres", a ainsi insisté Nicolas Missoffe, responsable des programmes musicaux chez EndemolShine. "On veut aussi injecter plus de live dans les discussions du jury, plus de dynamisme, pour sortir un peu du conducteur", a-t-il poursuivi.

Mais à plusieurs mois de son retour, les castings pour "Prodiges" ont déjà repris. Il y a quelques jours, puremedias.com a ainsi été invité à assister aux auditions de plusieurs candidats dans un grand studio de banlieue parisienne. Un studio où une bienveillance extrême est de mise, afin de mettre en confiance les petits artistes en devenir venus tenter leur chance. Des enfants de tous horizons et aux profils très variés. Une petite pianiste de 9 ans explique ainsi qu'elle s'entraîne tous les jours, qu'elle joue aussi de la guitare classique... et qu'elle danse le mercredi. En plus de parler italien, français, espagnol. "Et je suis en train d'apprendre le russe", explique-t-elle timidement. Un ado trompettiste, lui, avoue ne jouer qu'une heure ou deux le week-end...

Une "photo de famille" cohérente

Certains candidats brillent, d'autres sont plus hésitants, et certains loupent carrément leur audition - mais ne s'en rendent pas forcément compte. Tous sont en tout cas interrogés sur ce qui les a poussés à tenter leur chance, car la production veut mettre en enfant des enfants motivés, qui prennent du plaisir à chanter, danser ou jouer d'un instrument. "Il y a des enfants qu'on a écartés volontairement parce qu'il y avait une trop grosse pression des parents, ça ne venait pas d'eux", a ainsi expliqué Caroline Gavignet, directrice des programmes en charge du pole entertainment d'EndemolShine.

Outre ce plaisir de jouer, de chanter ou de danser, un autre critère peut avoir son importance. "Une fois qu'on est assez avancé dans le casting, on regarde la photo de famille. Il faut qu'on soit cohérent dans notre casting, qu'il n'y ait pas une trop forte disparité entre les plus âgés et les plus jeunes", a-t-elle ainsi ajouté, soulignant que cette cohérence était particulièrement importante dans la catégorie chant, où certains garçons ont parfois vraiment mué et d'autres sont encore très jeune. "A niveau équivalent, on peut prendre quelqu'un de plus jeune. Mais le talent prime toujours. On a déjà vu quelqu'un d'assez exceptionnel cette année, un garçon qui aura 16 ans au moment du concours, et il sera peut-être là", a-t-elle teasé.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
tout_le_toutim

Sophie Davant devrait exiger la présentation de cette émission.



SauceDZ

Etape 1 : Mettre Daphné Burki à la place de Marianne James.



ElRom16

Il faudrait beaucoup plus d'émissions de cette qualité sur le service public.



NorbertGabriel

Marianne James a un rapport "naturel" avec les enfants qui doit bien aider, depuis 3 ou 4 ans elle fait des spectacles "jeune public" avec une petite équipe -dans des librairies, des médiathèques,- avec un plaisir évident, et c'est pas pour faire fortune..



Baudouin alias Poenszs

Une émission magnifique, digne d'un service public de qualité.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"Parents mode d'emploi" : La nouvelle formule arrive le 7 septembre sur France 3
Programme TV
"Parents mode d'emploi" : La nouvelle formule arrive le 7 septembre sur France 3
Audiences : Record historique pour Jean-Jacques Bourdin, "Bienvenue chez nous" au plus bas et battu par Nagui
Audiences
Audiences : Record historique pour Jean-Jacques Bourdin, "Bienvenue chez nous" au...
"Le 23h" : Découvrez le générique du "Soir 3" de franceinfo
TV
"Le 23h" : Découvrez le générique du "Soir 3" de franceinfo
franceinfo fait évoluer son habillage et change de signature
TV
franceinfo fait évoluer son habillage et change de signature
Audiences access 20h : "Un si grand soleil" leader des fictions quotidiennes, "28 minutes" en grande forme
Audiences
Audiences access 20h : "Un si grand soleil" leader des fictions quotidiennes, "28...
Audiences access 19h : "Demain nous appartient" et Nagui à égalité, "La meilleure boulangerie" en légère hausse
Audiences
Audiences access 19h : "Demain nous appartient" et Nagui à égalité, "La meilleure...
Vidéos Puremedias