"Progressivement, nos marques s'effaceront" : Vers la disparition de France 3 et France Bleu au profit d'un "maillot" unique

Partager l'article
Vous lisez:
"Progressivement, nos marques s'effaceront" : Vers la disparition de France 3 et France Bleu au profit d'un "maillot" unique
Par Ludovic Galtier Lloret Journaliste
Né en Isère entre le tirage de la première boule noire de l'histoire de "Motus" - "Oh-ohohohoh" - et la première visite de candidats à "Fort Boyard", Ludovic Galtier est journaliste à Puremédias depuis octobre 2021. Il est passionné par la politique, l'économie des médias et leur stratégie de programmation.
Cyril Hanouna appelle à privatiser l'audiovisuel public. © Abaca
Delphine Ernotte et Sibyle Veil, respectivement présidentes de France Télévisions et Radio France, ont annoncé, ce mardi 17 octobre 2023, que d'ici un an France 3 et France Bleu "porteront le même maillot" : "Ici".

La présidente de Radio France, Sibyle Veil, avait vendu la mèche lors de son audition devant les députés le 11 octobre dernier. "Progressivement, France 3 et France Bleu s'effaceront derrière une marque unique" supervisée par une "gouvernance commune" et avec la promesse de zéro suppression de postes, a-t-elle clairement exprimé de concert avec Delphine Ernotte, son homologue à France Télévisions,dans une interview à "Ouest France" publiée ce mardi 17 octobre 2023.

À lire aussi
"C'est le choc" : Un binôme déclare forfait sur blessure dans "Pékin Express" 2024 sur M6, Flavie et Jérémy réintègrent le jeu
TV
"C'est le choc" : Un binôme déclare forfait sur blessure dans "Pékin Express" 2024...
"Le combat des restos" : Norbert Tarayre animateur d'une nouvelle émission de cuisine sur M6
TV
"Le combat des restos" : Norbert Tarayre animateur d'une nouvelle émission de...
"Les Français sont de grandes personnes" : Interviewé par Laurence Ferrari dans "Paris Match", Gérald Darmanin défend CNews après la décision du Conseil d'État
TV
"Les Français sont de grandes personnes" : Interviewé par Laurence Ferrari dans...
"Koh-Lanta" 2024 : Après ses critiques contre William, Amri se dit victime d'une vague de "commentaires haineux et racistes" sur les réseaux sociaux
TV
"Koh-Lanta" 2024 : Après ses critiques contre William, Amri se dit victime d'une...

"Ça part d'un constat simple : pour ne pas se concurrencer, la meilleure chose à faire, c'est de s'allier", prônent-elles tel un slogan. "Dans un an, nous n'aurons plus seulement un média global en commun, Franceinfo, mais deux", se sont-elles réjouies depuis Rennes, où les équipes de France 3 et France Bleu seront prochainement regroupées dans un même bâtiment.

Ici, marque unique des réseaux France 3 et France Bleu, dès 2024

"Notre feuille de route commune sera calée début 2024 (...) Et dès la rentrée de septembre 2024, il y aura des changements très visibles pour le public", ajoute Sibyle Veil. Cette feuille de route inscrira dans le marbre "le déploiement d'un triple chantier : une ligne éditoriale commune, une union des moyens et une marque unique".

Concrètement, qu'est-ce que cette annonce signifie ? Comme le canal 14, partagé entre Okoo, Culturebox et France 4, France 3 changera-t-elle de nom au profit de celui de "Ici" le temps de la diffusion des programmes régionaux ? France Bleu sera-t-elle renommée Ici ? Cela semble en prendre le chemin... "Nous voulons des marques claires, fortes, lisibles et de confiance. Face à un océan de propositions, c'est indispensable pour pouvoir être identifiés par les citoyens aujourd'hui sursollicités. Pour cela, il faut en réduire le nombre", assume Sibyle Veil.

À LIRE AUSSI : Audiences : Quel bilan pour "Ici 19/20" un mois après l'installation de la nouvelle grille de France 3 ?

"Ce qu'on veut, pour 'Ici', c'est que ceux qui nous écoutent, nous regardent, nous lisent aient l'impression d'être dans le même univers. Qu'ils ne se demandent pas si ça vient de France Télé ou de Radio France et qu'ils aient le sentiment qu'on leur parle au bon ton, avec le bon format et la bonne info", résume Delphine Ernotte.

S'il est difficile encore d'y voir clair, "Ici" s'est fait une place, depuis plusieurs mois, dans les grilles des deux antennes. "On a posé les premières briques avec des matinales communes dès 2019 et une application numérique unique en 2022", rembobinent les deux présidentes. La marque "Ici" "commence déjà à vivre : sur France Bleu par exemple, on dit 'Ici on parle d'ici' !", ajoute Sibyle Veil. "C'est aussi déjà le cas sur France 3 puisque nous avons rebaptisé nos journaux régionaux 'Ici matin', 'Ici 12/13' et 'Ici 19/20'", lui emboite le pas son homologue Delphine Ernotte.

"Chacun gardera sa spécificité"

Au-delà du changement d'identité, l'un de ses paramètres importants, le chantier s'annonce tentaculaire et pose plusieurs questions éditoriales, techniques et organisationnelles. À ce sujet, Delphine Ernotte et Sibyle Veil l'assurent : "Chacun gardera sa spécificité. L'objectif n'est pas de nous rapetisser, mais d'être plus présents et plus puissants. On fera ensemble tout ce qu'on peut faire ensemble. Et on fera séparément ce qui est propre à chacun de nos médias", promet la présidente de Radio France.

Delphine Ernotte de compléter : "Nous croyons en la singularité de nos médias. Unir nos moyens, ça ne veut pas dire les réduire. Demain, par exemple, on renforcera la captation commune, son et images, d'un spectacle vivant ou d'un événement sportif."

"Je rêve d'une nouvelle grande émission de divertissement",
rebondit Sibyle Veil, rejointe par la présidente de France Télévisions. "De nouveaux rendez-vous réguliers en commun seront proposés sur les antennes télé et radio, une convergence plus forte sur la couverture des évènements locaux, notamment sur le sport, la culture...".

Delphine Ernotte-Cunci
Delphine Ernotte-Cunci
Festival de Cannes : Delphine Ernotte visée par une plainte pour "détournement de fonds" et "abus de confiance"
Après les attaques contre France Télévisions, Delphine Ernotte atomise TF1 dans une lettre adressée à ses salariés
"Qui est Elon Musk pour déterminer si un média est indépendant ?" : Delphine Ernotte se paye le patron de Twitter
Voir toute l'actualité sur Delphine Ernotte-Cunci
l'info en continu
"C'est le choc" : Un binôme déclare forfait sur blessure dans "Pékin Express" 2024 sur M6, Flavie et Jérémy réintègrent le jeu
TV
"C'est le choc" : Un binôme déclare forfait sur blessure dans "Pékin Express" 2024...
"Le combat des restos" : Norbert Tarayre animateur d'une nouvelle émission de cuisine sur M6
TV
"Le combat des restos" : Norbert Tarayre animateur d'une nouvelle émission de...
"Les Français sont de grandes personnes" : Interviewé par Laurence Ferrari dans "Paris Match", Gérald Darmanin défend CNews après la décision du Conseil d'État
TV
"Les Français sont de grandes personnes" : Interviewé par Laurence Ferrari dans...
Box-office : "Bob Marley : One love" signe le meilleur démarrage de l'année, "Chien et chat" rate le podium, "Sans jamais nous connaître" dans le top 10
Box-office
Box-office : "Bob Marley : One love" signe le meilleur démarrage de l'année,...
"Koh-Lanta" 2024 : Après ses critiques contre William, Amri se dit victime d'une vague de "commentaires haineux et racistes" sur les réseaux sociaux
TV
"Koh-Lanta" 2024 : Après ses critiques contre William, Amri se dit victime d'une...
"L'univers BFMTV ne se limite plus à la chaîne" : Pourquoi la chaîne info n'a pas diffusé la panthéonisation de Missak Manouchian
TV
"L'univers BFMTV ne se limite plus à la chaîne" : Pourquoi la chaîne info n'a pas...