"Sam" : Natacha Lindinger quitte la série de TF1, Hélène de Fougerolles la remplace

Partager l'article
Vous lisez:
"Sam" : Natacha Lindinger quitte la série de TF1, Hélène de Fougerolles la remplace
Par Benjamin Rabier Rédacteur en chef
Addict aux audiences, Benjamin Rabier a choppé le virus de la télévision grâce à la « Star Academy ». Intrigué par l’envers du décor, il a décidé d’en faire son métier. 20 ans plus tard, s’il ne rate (presque) jamais un prime de « The Voice », il peut vibrer devant une compétition sportive, se passionner pour un documentaire ou dévorer une série en un week-end.
Bande annonce de la saison 6 de "Sam" sur TF1. © Abaca
Après cinq années à camper le personnage principal de la série, Natacha Lindinger a décidé de s'en aller pour se consacrer à "d'autres projets". TF1 et Authentic Prod ont choisi Hélène de Fougerolles pour la remplacer.

Un personnage aux multiples visages. Lancée en mai 2016 sur TF1, la série "Sam" portée par Mathilde Seigner (saison 1) puis Natacha Lindinger (saison 2 à 6) va de nouveau changer d'incarnation. Selon les informations exclusives de puremedias.com, la comédienne a décidé de quitter la série pour se consacrer à "d'autres projets".

"Il est temps pour moi de me renouveler un peu, de reprendre des risques et de me laisser le temps d'être disponible pour d'autres projets", nous explique-t-elle. "J'ai vraiment aimé jouer ce personnage de Sam qui m'a amenée à une liberté de jeu total, à un investissement permanent et au plaisir surtout, pendant cinq saisons. Même si Sam peut me manquer parfois, je ne regrette absolument pas mon choix d'arrêter. Il est nécessaire". Ces dernières années, Natacha Lindinger a multiplié les projets à la télévision. Après avoir été l'une des héroïnes de la deuxième saison du "Flambeau" sur Canal+, elle sera à l'affiche d'une future mini-série pour TF1 avec Kev Adams dans quelques mois et d'un unitaire réalisé par Safi Nebbou pour le service public.

À lire aussi
"Ils sont libres de venir à tout instant" : Laurence Ferrari incite Raphaël Glucksmann et Marie Toussaint à participer au débat de CNews
TV
"Ils sont libres de venir à tout instant" : Laurence Ferrari incite Raphaël...
Conflit à Gaza : Benyamin Netanyahou, Premier ministre israélien, invité de Darius Rochebin sur LCI ce soir
TV
Conflit à Gaza : Benyamin Netanyahou, Premier ministre israélien, invité de Darius...
"Depuis le 7 octobre, je ne peux plus me taire" : Virgilia Hess, présentatrice météo de BFMTV, "cible de messages d'insultes à caractère antisémite"
TV
"Depuis le 7 octobre, je ne peux plus me taire" : Virgilia Hess, présentatrice...
"La concurrence est un moteur" : Jean-Luc Reichmann ("Les 12 coups de midi") réagit à l'arrivée de Cyril Féraud dans "Tout le monde veut prendre sa place" sur France 2
TV
"La concurrence est un moteur" : Jean-Luc Reichmann ("Les 12 coups de midi")...

La relation entre la première chaîne et la comédienne ne s'arrête pas pour autant. "Nous poursuivons notre belle collaboration avec Natacha Lindinger avec d'autres projets, notamment 'Avenir' et 'Entre ses mains'", nous indique Anne Viau, directrice artistique de la fiction française du groupe TF1, avant de nous révéler en exclusivité le nom de sa remplaçante : "C'est un vrai bonheur pour TF1 de poursuivre l'aventure de 'Sam' avec Hélène de Fougerolles. Sam est un personnage devenu iconique au fil des années. Son humour, son insolence et sa liberté seront portés à merveille par Hélène", explique-t-elle.

Ils ont dit
"Je rêvais d'un rôle récurrent"
Hélène de Fougerolles

Pour incarner cette professeure de lettres délurée, TF1 a donc choisi l'actrice, bien connue des téléspectateurs de la Une puisqu'elle a campé le rôle féminin principal de la série phénomène "Balthazar" de 2018 à 2020. Interrogée par puremedias.com, Hélène de Fougerolles se dit ravie de retrouver un rôle récurrent à la télévision. "C'est une vraie joie pour moi de reprendre le rôle de Sam. Après avoir interprété la capitaine Hélène Bach dans 'Balthazar' pendant trois ans, je rêvais d'un rôle récurrent avec lequel je pourrais exprimer, l'humour, la dérision, être politiquement incorrecte tout en ayant une vraie intensité. Cette série traite aussi des sujets de société et permet d'aborder des thèmes qui me tiennent à coeur : la maternité, la transmission, l'éducation, la place de la femme, le couple, la singularité, la transgression. Que rêver de plus ? Je suis comblée !", se réjouit-elle.

Un passage de flambeau validé par Natacha Lindinger elle-même. "Je pars tranquille. Hélène, que j'aime beaucoup et qui est ravissante, attachante, sexy et drôle, va incarner une formidable Sam", nous a-t-elle confié. Côté production Aline Panel, présidente et productrice d'Authentic Prod, est également "très fière et heureuse de poursuivre sa série phare avec cette célèbre actrice qui honore par sa présence une série qui a su au fil des ans incarner avec humour et sincérité les enjeux du monde contemporain en interrogeant la place de la liberté dans l'éducation. Avec Hélène, nous amorçons un nouveau chapitre de la vie de Sam : une femme d'une maturité nouvelle, belle, libre et puissante !".

Hélène de Fougerolles
Hélène de Fougerolles © Philippe Le Roux/TF1

30% de part d'audience sur les FRDA-50 pour la saison 6

Diffusée en janvier dernier, la sixième saison de "Sam" avait réalisé de jolis scores en rassemblant plus de 4 millions de téléspectateurs en moyenne (20% de part de marché) lors de ces quatre soirées sur TF1. Sur la cible privilégiée de la chaîne privée, les responsables des achats de moins de cinquante ans, la fiction avait affiché un solide 26,2% de part d'audience. À J+7, la série avait gagné 700.000 fidèles pour atteindre 4,7 millions de téléspectateurs et 22% de part d'audience. Sur les FRDA-50, la fiction grimpait même à 30% de part d'audience. La Une n'avait alors pas tardé avant d'annoncer la commande en écriture d'une septième saison de la fiction française.

Le tournage des six nouveaux épisodes qui composeront la septième saison de "Sam" auront lieu en février 2023.

l'info en continu
"Ils sont libres de venir à tout instant" : Laurence Ferrari incite Raphaël Glucksmann et Marie Toussaint à participer au débat de CNews
TV
"Ils sont libres de venir à tout instant" : Laurence Ferrari incite Raphaël...
Conflit à Gaza : Benyamin Netanyahou, Premier ministre israélien, invité de Darius Rochebin sur LCI ce soir
TV
Conflit à Gaza : Benyamin Netanyahou, Premier ministre israélien, invité de Darius...
50 ans après son arrivée, Laurence Bloch, ancienne directrice de France Inter, quitte Radio France
Radio
50 ans après son arrivée, Laurence Bloch, ancienne directrice de France Inter,...
Netflix : En 6 jours, ce thriller événement, en tête dans 57 pays, cumule plus de 28 millions de vues
SVOD
Netflix : En 6 jours, ce thriller événement, en tête dans 57 pays, cumule plus de...
"Depuis le 7 octobre, je ne peux plus me taire" : Virgilia Hess, présentatrice météo de BFMTV, "cible de messages d'insultes à caractère antisémite"
TV
"Depuis le 7 octobre, je ne peux plus me taire" : Virgilia Hess, présentatrice...
"La concurrence est un moteur" : Jean-Luc Reichmann ("Les 12 coups de midi") réagit à l'arrivée de Cyril Féraud dans "Tout le monde veut prendre sa place" sur France 2
TV
"La concurrence est un moteur" : Jean-Luc Reichmann ("Les 12 coups de midi")...