"Sans aucun doute" : Julien Courbet condamné en appel à 10.000 euros d'amende après un reportage sur TF1

Partager l'article
Vous lisez:
"Sans aucun doute" : Julien Courbet condamné en appel à 10.000 euros d'amende après un reportage sur TF1
Julien Courbet
Julien Courbet © Jean Brice Lemal/M6
Il avait été condamné à 6.000 d'amende en première instance en décembre 2016.

Une peine aggravée. Selon l'AFP, Julien Courbet a été condamné hier soir en appel à Caen à une amende de 10.000 euros pour complicité d'atteinte à la vie privée après la diffusion d'un numéro de son ancien magazine "Sans aucun doute" sur TF1 en 2006.

À lire aussi
"C à vous" : Roselyne Bachelot démonte les contradictions de l'urgentiste médiatique Christophe Prudhomme
TV
"C à vous" : Roselyne Bachelot démonte les contradictions de l'urgentiste...
"Ils enterrent des pokemons" : Dérapage sur BFMTV lors de l'hommage en Chine aux victimes du coronavirus (màj)
TV
"Ils enterrent des pokemons" : Dérapage sur BFMTV lors de l'hommage en Chine aux...
Se croyant hors antenne, Sophie Coste enguirlande son fils en direct sur Chérie FM
Radio
Se croyant hors antenne, Sophie Coste enguirlande son fils en direct sur Chérie FM

Une caméra cachée mise en cause

Il est reproché à l'émission de l'animateur qui officie aujourd'hui sur la chaîne M6 d'avoir diffusé des images filmées en caméra cachée de la belle-mère d'un père qui cherchait à récupérer sa fille dont il avait pourtant obtenu la garde. Dans "Sans aucun doute", la belle-mère était accusée par certains membres de sa famille d'avoir caché l'un de ses petits-enfants afin d'empêcher son gendre de la voir. Le père avait contacté l'émission pour essayer de retrouver sa fille après plusieurs décisions de justice en sa faveur.

Ainsi, TF1 avait diffusé sur son antenne un témoignage en caméra cachée de la belle-mère, enregistré à son domicile dans le Calvados. De plus, la femme avait été enregistrée par téléphone par le magazine de Julien Courbet et avait demandé à la production à ce que les enregistrements ne soient pas diffusés, selon son avocat. Elle avait ensuite assuré que son visage, pourtant flouté lors de la diffusion, avait été reconnu par des proches et des collègues de travail. La belle-mère avait alors décidé de porter plainte contre l'émission.

Une peine plus lourde qu'en première instance

En décembre 2016, Julien Courbet avait donc été condamné à 6.000 euros d'amende en première instance pour la diffusion de la caméra cachée dans son émission. Le président de l'époque de TF1, Patrick Le Lay, une journaliste et le gendre de la plaignante avaient aussi été condamnés. Cependant, seul l'animateur de "Sans aucun doute" avait fait appel de ces jugements. Une décision lourde de conséquence puisque la peine a été aggravée en appel.

Sur le même thème
l'info en continu
Maxime Saada (Canal+) sur la Ligue 1 : "Quand on n'est pas livré, on ne paye pas"
TV
Maxime Saada (Canal+) sur la Ligue 1 : "Quand on n'est pas livré, on ne paye pas"
"Le bureau des légendes" : La saison 5 dès ce soir sur Canal+
Séries
"Le bureau des légendes" : La saison 5 dès ce soir sur Canal+
"Les Sandales blanches" : Amel Bent héroïne d'une fiction pour France 3
TV
"Les Sandales blanches" : Amel Bent héroïne d'une fiction pour France 3
"C'est Canteloup" de retour ce soir sur TF1
Programme TV
"C'est Canteloup" de retour ce soir sur TF1
"Ils racontent le monde d'après" : "Le Parisien" présente ses excuses après sa Une 100% masculine
Presse
"Ils racontent le monde d'après" : "Le Parisien" présente ses excuses après sa Une...
Le confinement vu par... Alessandra Sublet
Confinement
Le confinement vu par... Alessandra Sublet
Vidéos Puremedias