"Singe" et "nègre" : Les propos de Nicolas Sarkozy dans "Quotidien" créent la polémique

Partager l'article
Vous lisez:
"Singe" et "nègre" : Les propos de Nicolas Sarkozy dans "Quotidien" créent la polémique
L'étonnante sortie de Nicolas Sarkozy dans "Quotidien" © TMC
Invité hier de "Quotidien", l'ex-président s'est demandé s'il était encore possible de dire le mot "singe" alors qu'il n'était plus possible de dire "nègre".

Malaise sur TMC. Jeudi soir, "Quotidien" recevait un invité unique et pas n'importe lequel, puisqu'il s'agissait de Nicolas Sarkozy, venu faire la promotion de son nouveau livre "Le temps des tempêtes". Et "tempête" est bien le mot approprié pour qualifier l'accueil réservé à certains propos tenus hier par l'ancien président de la République. Vers la fin de l'émission, ce dernier est ainsi revenu sur une Une de "Marianne" datant de 2010 sur laquelle il a été qualifié de "voyou de la République". "L'ennemi c'était moi, c'était moi la racaille", s'est indigné l'ex-chef de l'Etat, en faisant référence à son utilisation controversée de ce mot en 2005.

À lire aussi
Bernard de La Villardière : "J'ai fait condamner Gilles Verdez pour diffamation"
TV
Bernard de La Villardière : "J'ai fait condamner Gilles Verdez pour diffamation"
Départ de Thomas Pesquet pour l'ISS : Le dispositif des chaînes jeudi à 11h
TV
Départ de Thomas Pesquet pour l'ISS : Le dispositif des chaînes jeudi à 11h
Eurovision : France Télévisions dévoile son dispositif autour de Barbara Pravi
TV
Eurovision : France Télévisions dévoile son dispositif autour de Barbara Pravi
Affaire Darius Rochebin : LCI annonce la date du retour de son journaliste à l'antenne
TV
Affaire Darius Rochebin : LCI annonce la date du retour de son journaliste à...

"Des élites qui sont comme les singes"

"Ce qui compte, ce n'est pas de faire des erreurs, on en fait tous. Ce qui compte, c'est le processus de renaissance", a résumé peu après Nicolas Sarkozy. Avant d'ajouter : "Cette volonté des élites, qui se pincent le nez, qui sont comme les singes, qui n'écoutent personne... Je ne sais pas si on a le droit de dire 'singe' parce qu'on n'a plus le droit de dire... On dit quoi, 'Les dix petits soldats maintenant', c'est ça ?", s'est interrogé à voix haute l'ancien homme politique, en référence à la récente polémique autour du changement du titre du roman d'Agatha Christie, "Les dix petits nègres", rebaptisé "Ils étaient dix". Quant aux singes, Nicolas Sarkozy faisait allusion aux fameux trois singes de la sagesse, dont l'un se couvre les yeux, l'autre la bouche et le dernier, les oreilles.

Le chef de l'Etat a ensuite poursuivi : "Elle progresse la société ! Vous voyez le livre d'Agatha Christie. Eh bien on n'a plus le droit là, maintenant. On a peut-être le droit de dire singe sans insulter personne ?!", a-t-il commenté face à un Yann Barthès sans réaction face à cette association des plus douteuses entre les mots "nègre" et "singe". Nicolas Sarkozy a finalement déploré "cette petite partie des élites qui se regarde dans une glace et pour lesquelles le mot est coupable. Moi, j'aime les mots", a-t-il conclu. puremedias.com vous propose de revoir cette séquence.

"Naufrage raciste"

Ces propos de Nicolas Sarkozy ont fait vivement réagir de nombreuses personnalités. "Alors Nicolas, comment te dire, le mot que tu cherches ce n'est pas "singe" mais "nègre"... En revanche que tu fasses le lien ÇA PÈSE UNE TONNE BORDEL DE MERDE!!!!!", a par exemple écrit Sophia Aram sur Twitter. Le député européen écologiste Yannick Jadot, lui, n'a pas hésité, sur le même réseau social, à qualifier de "naufrage raciste" l'intervention de Nicolas Sarkozy. "Ainsi donc un ancien président de la République française associe spontanément les singes aux 'nègres'... le racisme sans masque", a pour sa part estimé Olivier Faure, premier secrétaire du Parti socialiste.

l'info en continu
"L'essentiel chez Labro" : Le nouveau rendez-vous de Philippe Labro débute le dimanche 9 mai sur C8
Programme TV
"L'essentiel chez Labro" : Le nouveau rendez-vous de Philippe Labro débute le...
Bernard de La Villardière : "J'ai fait condamner Gilles Verdez pour diffamation"
TV
Bernard de La Villardière : "J'ai fait condamner Gilles Verdez pour diffamation"
Audiences : Quel score pour la série documentaire de BFMTV sur Xavier Dupont de Ligonnès ?
Audiences
Audiences : Quel score pour la série documentaire de BFMTV sur Xavier Dupont de...
Départ de Thomas Pesquet pour l'ISS : Le dispositif des chaînes jeudi à 11h
TV
Départ de Thomas Pesquet pour l'ISS : Le dispositif des chaînes jeudi à 11h
"Tandem" : France 3 dégaine la saison 5 avec Astrid Veillon ce soir
Programme TV
"Tandem" : France 3 dégaine la saison 5 avec Astrid Veillon ce soir
"Capitaine Marleau" le vendredi sur France 2 : Un pari "largement relevé" selon France Télévisions
Séries
"Capitaine Marleau" le vendredi sur France 2 : Un pari "largement relevé" selon...
Vidéos Puremedias