"Special investigation" (Canal+) : Un doc choc montre l'infiltration d'une cellule de Daesh en France

Partager l'article
Vous lisez:
"Special investigation" (Canal+) : Un doc choc montre l'infiltration d'une cellule de Daesh en France
"Les soldats d'Allah" © Canal+
L'émission d'investigation de Canal+ diffusera ce soir un document exceptionnel.

C'est un document exceptionnel que proposera ce soir l'émission "Spécial investigation" sur Canal+. Intitulé "Soldats d'Allah", ce film d'une heure et demie diffusé en prime time montrera l'infiltration pendant plusieurs mois par un journaliste d'une cellule d'aspirants djihadistes à Paris et Châteauroux. Se présentant comme "musulman" et "de la même génération que les tueurs du Bataclan", le journaliste Saïd Ramzi (un pseudonyme) affirme avoir pour ambition d'"explorer la coulisse d'une organisation qui contrôle totalement son image".

À lire aussi
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
Radio
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
TV
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
"Vous avez la parole" : Eric Dupond-Moretti reproche à France 2 d'avoir fait témoigner une mère endeuillée
TV
"Vous avez la parole" : Eric Dupond-Moretti reproche à France 2 d'avoir fait...

Pour ce faire, il a d'abord approché des jeunes pro-Daesh sur Facebook avant de converser avec eux sur l'application sécurisée Telegram, dont le rôle central dans les milieux radicaux est largement montré dans le documentaire. Après plusieurs échanges, le journaliste finit par gagner la confiance de "l'émir" d'un groupe d'apprentis terroristes, un certain Oussama. Cet ancien candidat au départ en Syrie passé par la prison devient ainsi progressivement le personnage central du documentaire. Le journaliste s'attache notamment à décrypter sa trajectoire personnelle en allant interroger son père, "un homme digne qui me rappelle mon propre père" souligne le journaliste.

"Il faut frapper une base militaire"

Tout au long du film, les téléspectateurs peuvent observer la détermination d'Oussama. "Il faut frapper une base militaire" assure par exemple ce dernier au journaliste lors d'une de leurs nombreuses rencontres. "Au moment où ils mangent, ils sont tous alignés.... Ta-ta-ta-ta-ta ! Après, ça peut être un journal : BFM, iTELE. Eux, ils sont en guerre contre l'islam avec leur parole. Il faut leur faire mal. Comme ils ont fait à Charlie. Il faut leur casser le coeur. Il faut tout leur casser Par surprise, qu'est-ce que tu veux qu'ils fassent. Ils ne sont pas protégés du tout. Il ne faut pas croire", lance-t-il.

Le documentaire s'accélère quand un certain Abou Souleiman, que le journaliste ne rencontrera jamais, prétend revenir de Raqqa, capitale de l'état islamique en Syrie. Par le biais d'une femme en niqab, ce dernier lui remet une lettre décrivant un plan d'attaque et lui demandant de viser une boîte de nuit. Un test en fait pour voir si le journaliste est fiable. Alors que les membres de la cellule semblent finalement prêts à passer à l'action peu après le 13 novembre, ils seront finalement arrêtés par la police qui les surveillait depuis plusieurs mois. puremedias.com vous propose de découvrir la bande-annonce de ce documentaire.

Sur le même thème
l'info en continu
Squeezie débarque sur NRJ à partir d'aujourd'hui
Radio
Squeezie débarque sur NRJ à partir d'aujourd'hui
Jean-Marie Bigard répond aux attaques de François Cluzet : "Il se retrouve à lécher le cul des gouvernants"
TV
Jean-Marie Bigard répond aux attaques de François Cluzet : "Il se retrouve à...
C8 : Bernard Montiel et Isabelle Morini-Bosc remplacent Cyril Hanouna ce soir dans "A prendre ou à laisser" et "TPMP"
TV
C8 : Bernard Montiel et Isabelle Morini-Bosc remplacent Cyril Hanouna ce soir dans...
Eric Dupond-Moretti veut des procès filmés et diffusés à la télévision d'ici 2022
TV
Eric Dupond-Moretti veut des procès filmés et diffusés à la télévision d'ici...
Roland Garros à huis clos : Nelson Monfort dérange par erreur une rencontre sur le court
Sport
Roland Garros à huis clos : Nelson Monfort dérange par erreur une rencontre sur le...
Ségolène Royal rejoint LCI
TV
Ségolène Royal rejoint LCI
Vidéos Puremedias