"Télématin" : La chroniqueuse Isabelle Chalençon estime avoir été victime de harcèlement moral

Partager l'article
Vous lisez:
"Télématin" : La chroniqueuse Isabelle Chalençon estime avoir été victime de harcèlement moral
Isabelle Chalençon
Isabelle Chalençon © DR
La journaliste a témoigné ce matin sur CNews face à la vague de départs au sein de la matinale de France 2.

Derrière le sourire de façade, l'amertume. Alors que "Télématin" connaît depuis plusieurs semaines une série de départs parmi ses chroniqueurs, l'une d'elles, Isabelle Chalençon, a témoigné ce matin dans l'émission "Morandini Live" sur CNews. Celle qui affirme toujours être journaliste de la matinale de France 2 malgré son absence à l'antenne a témoigné de conditions de travail difficiles, qui l'ont amenées, selon elle, jusqu'au burn out.

À lire aussi
Eric Zemmour : "TF1 est une télévision de gauche"
TV
Eric Zemmour : "TF1 est une télévision de gauche"
Audiences samedi : L'écart se resserre entre les JT de TF1 et France 2, Bon score pour la spéciale de "On est en direct"
TV
Audiences samedi : L'écart se resserre entre les JT de TF1 et France 2, Bon score...
Audiences : "Cassandre" leader devant "The Voice", Nagui en baisse
TV
Audiences : "Cassandre" leader devant "The Voice", Nagui en baisse
Doc sur Jeanne d'Arc : Victime de menaces, le directeur de France 3 Centre-Val de Loire dépose plainte
TV
Doc sur Jeanne d'Arc : Victime de menaces, le directeur de France 3 Centre-Val de...

"J'ai eu vingt ans de précarité car j'ai signé des CDD au quotidien. Jusqu'à deux ans encore, j'avais 330 jours de CDD par an. Certes, je ne travaillais pas 330 jours sur l'année, mais on avait une multiplicité de contrats", a expliqué celle qui a intégré l'émission en 1997. Une situation qui l'a poussée à attaquer France Télévisions aux prud'hommes en 2015, ce qui lui a permis d'obtenir un contrat à durée indéterminée, mais avec un salaire amputé de 40%. "J'ai été obligée d'accepter ce CDI, sinon c'était abandon de poste", a justifié la chroniqueuse mode et beauté.

"On m'a fait comprendre qu'on ne m'écouterait pas"

Elle assure avoir fait appel du jugement en juillet 2017 et mis une deuxième fois France Télévisions aux prud'hommes, faute d'avoir pu signer un contrat en bonne et due forme. Une nouvelle étape a été franchie au mois de septembre de l'année suivante selon la journaliste, lorsque "Télématin" lui a demandé de travailler seule et non plus en binôme avec un réalisateur. Estimant que cette charge de travail supplémentaire exigeait une rémunération en conséquence, elle n'a pas obtenu gain de cause. "Du fait que j'étais aux prud'hommes depuis trois ans, je n'ai pas été reçue par la RH. On m'a fait comprendre qu'on ne m'écouterait pas", a-t-elle assuré dans "Morandini Live".

Isabelle Chalençon a expliqué avoir craqué en début d'année. "Au mois de février, j'ai fait une dépression, un burn out. (...) Vous vous mettez à pleurer, vous avez des crises d'angoisses, vous ne dormez plus", a-t-elle témoigné, expliquant vouloir désormais tourner la page France Télévisions et parlant de "harcèlement moral" pour qualifier son cas. Et de citer quelques exemples pour appuyer son propos : "Quand vous avez deux chroniques et que, du jour au lendemain, on vous dit 'C'est pas intéressant, ton reportage'... Vous ne passez plus qu'une seule fois, on vous change de jour, on vous enlève au dernier moment".

Parmi les autres chroniqueurs à avoir été mis en retrait de "Télématin", Jean-Philippe Viaud a annoncé le mois dernier sa volonté d'attaquer France Télévisions aux prud'hommes "après avoir signé plus de 630 contrats précaires". "Après m'être battu sans cesse, caméra au poing, pour défendre les spectacles vivants et leurs créateurs, connus ou inconnus, il est temps pour moi de ne plus subir les anxiétés, pressions, intimidations, agressions verbales ou physiques, discriminations, chantages, incompétences, abus de pouvoir et indifférences", poursuivait le journaliste.

Télématin
Télématin
"Télématin" : Julia Vignali et Thomas Sotto remplacent Laurent Bignolas la semaine
"Télématin" : Une remarque osée de Laurent Bignolas provoque un fou rire de Carinne Teyssandier
"Télématin" : A quoi ressemble la version déconfinée de la matinale de France 2 ?
Ophélie Radureau-Viaene ("Télématin") : "Laurent Bignolas sera reconduit la saison prochaine"
Voir toute l'actualité sur Télématin
l'info en continu
"L'essentiel chez Labro" : Le nouveau rendez-vous de Philippe Labro débute ce soir sur C8
Programme TV
"L'essentiel chez Labro" : Le nouveau rendez-vous de Philippe Labro débute ce soir...
Donald Trump accusé d'avoir espionné des journalistes du "Washington Post"
International
Donald Trump accusé d'avoir espionné des journalistes du "Washington Post"
Eric Zemmour : "TF1 est une télévision de gauche"
TV
Eric Zemmour : "TF1 est une télévision de gauche"
Audiences samedi : L'écart se resserre entre les JT de TF1 et France 2, Bon score pour la spéciale de "On est en direct"
TV
Audiences samedi : L'écart se resserre entre les JT de TF1 et France 2, Bon score...
Audiences : "Cassandre" leader devant "The Voice", Nagui en baisse
TV
Audiences : "Cassandre" leader devant "The Voice", Nagui en baisse
TF1 : Louane héroïne d'une série sur les médiums
Séries
TF1 : Louane héroïne d'une série sur les médiums
Vidéos Puremedias