"Télématin" : Le chroniqueur Jean-Philippe Viaud annonce attaquer France Télévisions devant les prud'hommes

Partager l'article
Vous lisez:
"Télématin" : Le chroniqueur Jean-Philippe Viaud annonce attaquer France Télévisions devant les prud'hommes
Jean-Philippe Viaud
Jean-Philippe Viaud © France 2
Le journaliste a posté un long message ce mardi sur son compte Facebook.

Il veut porter son cas devant les prud'hommes. Ce mardi, sur son compte Facebook, le journaliste Jean-Philippe Viaud annonce la fin de sa chronique théâtre dans l'émission "Télématin". Il collaborait avec l'émission de France 2 depuis 31 ans. Par ailleurs, il s'agit du chroniqueur qui avait été agressé par l'ancien animateur du programme William Leymergie en 2007.

À lire aussi
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck Dubosc
TV
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck...
Audiences : Journée noire hier pour TF1
Audiences
Audiences : Journée noire hier pour TF1
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
TV
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"

"Rideau"

"Après avoir interviewé quelque 2.800 artistes, pour leurs créations filmées et présentées dans 1.432 chroniques choisies parmi près de 5.000 oeuvres vues ou lues, après avoir signé plus de 630 contrats précaires, le numéro 1.433 de la chronique 'Spectacles' ne verra pas le jour... Clap de fin. Rideau", écrit Jean-Philippe Viaud. Et d'annoncer : "Faisant suite à inacceptables propositions, suivies d'une annonce de fin de collaboration en quelques mots, je n'ai hélas d'autres choses que de demander réparation en saisissant les institutions juridiques compétentes..."

Il explique avoir signé "chaque mois" pendant 31 des "contrats précaires d'intermittent du spectacle", "en tant que collaborateur spécialisé", "puis réalisateur" et "pigiste journaliste". "Après m'être battu sans cesse, caméra au poing, pour défendre les spectacles vivants et leurs créateurs, connus ou inconnus, il est temps pour moi de ne plus subir les anxiétés, pressions, intimidations, agressions verbales ou physiques, discriminations, chantages, incompétences, abus de pouvoir et indifférences", poursuit le chroniqueur. Il souhaite se "battre", en pensant "à tous ceux qui sont dans la même situation" : "Ca devient une urgence et une nécessité". Il conclut en précisant que "depuis juillet" jusqu'à "ce jour", il n'a reçu "aucun message ou appel émanant de la production de 'Télématin' ou de France Télévisions en général."

Télématin
Télématin
"Télématin" : A quoi ressemble la version déconfinée de la matinale de France 2 ?
Ophélie Radureau-Viaene ("Télématin") : "Laurent Bignolas sera reconduit la saison prochaine"
"Télématin" : La matinale de France 2 de retour dès le 25 mai
"Télématin" interrompu subitement par une panne d'électricité sur France 2
Voir toute l'actualité sur Télématin
Sur le même thème
l'info en continu
"Tout le sport" de retour ce soir sur France 3
Programme TV
"Tout le sport" de retour ce soir sur France 3
Elodie Frégé : "Si les images de la 'Star Academy' pouvaient disparaître, ça m'arrangerait"
TV
Elodie Frégé : "Si les images de la 'Star Academy' pouvaient disparaître, ça...
Audiences : La semaine noire de M6
Audiences
Audiences : La semaine noire de M6
"Mrs. America" : La mini-série événement avec Cate Blanchett arrive ce soir sur Canal+
Programme TV
"Mrs. America" : La mini-série événement avec Cate Blanchett arrive ce soir sur...
"Le Figaro" augmente son tarif à 3 euros
Presse
"Le Figaro" augmente son tarif à 3 euros
"Bienvenue en vacances" revient à 18h10 sur TF1
Programme TV
"Bienvenue en vacances" revient à 18h10 sur TF1
Vidéos Puremedias