"The OA", "Drôle", "1899" : Pourquoi Netflix annule ses séries ?

Partager l'article
Vous lisez:
"The OA", "Drôle", "1899" : Pourquoi Netflix annule ses séries ?
Par Tom Kerkour Journaliste
Ayant grandi à l'heure où YouTube empiète sur le petit écran, Tom Kerkour savoure autant un épisode de "Cauchemar en cuisine" que du Joueur du Grenier. Captivé par le bouleversement des médias à l'ère digitale/numérique, il intègre la rédaction de Puremédias en décembre 2022.
Bande-annonce de "1899" sur Netflix. © Nicola Goode/Netflix
Les critères du service de streaming pour renouveler ou pas un programme sont flous. Mais des indices existent.

Le scénario est toujours le même. Netflix donne à ses abonnés le goût d'une série, et au bout d'une saison ou deux... Elle disparaît. Et elle laisse derrière elle des millions de fans sur leur faim. Si l'histoire semble familière, c'est parce que c'est exactement ce qu'il est arrivé à "Drôle", "The OA", "1899", "The Midnight Club", "The Society", etc. Et la liste est longue.

Netflix abandonne plus d'émissions que les autres studios. L'année dernière, le service a annulé 11% de ses séries télévisées américaines, tandis que Disney et WarnerMedia en ont stoppé 9%, selon le cabinet Ampere. Mais pourquoi ? La firme américaine ne donne que très peu de justifications. Pour "Drôle", par exemple, elle s'est contentée d'expliquer que ses "abonnés n'y ont pas trouvé leur compte". Comme souvent, le plus fiable est de regarder du côté du portefeuille. Pour déterminer si une série est rentable, et mérite donc d'être renouvelée, Netflix examine son audience.

À lire aussi
Le nouveau film phénomène de Netflix est désormais numéro 1 dans plus de 71 pays...
SVOD
Le nouveau film phénomène de Netflix est désormais numéro 1 dans plus de 71...
Netflix dégaine aujourd'hui l'un des thrillers de science-fiction les plus attendus de l'année
SVOD
Netflix dégaine aujourd'hui l'un des thrillers de science-fiction les plus...
La série qui a détrôné "Fallout" est désormais numéro 1 sur Prime Vidéo dans plus de 67 pays...
SVOD
La série qui a détrôné "Fallout" est désormais numéro 1 sur Prime Vidéo dans plus...
Netflix : Cette saga culte qui a attiré plus de 24 millions de spectateurs en France va bientôt quitter la plateforme
SVOD
Netflix : Cette saga culte qui a attiré plus de 24 millions de spectateurs en...

Il est possible depuis quelque temps de connaître la durée de visionnage des séries grâce à leur outil maison "Global Top 10". Il précise quelles séries sont les plus populaires et le volume d'heure de visionnage. Une mesure un peu vaporeuse et difficile à comparer avec ce que peut mesurer Médiamétrie par exemple. Une mesure unique que l'entreprise peut se permettre, car, à l'écrasante majorité, elle tire ses revenus de l'abonnement, et pas de la publicité. Donc, elle ne donne donc que peu besoin de points de comparaison.

A LIRE AUSSI : "Netflix : L'offre avec publicité fait un flop aux États-Unis"

Modèle en crise

Le dernier exemple en date d'une série annulée soudainement est celui de "1899", par les créateurs de "Dark". La saison 1 a cumulé plus de 257,1 millions d'heures de visionnage dans le monde et a réussi à pénétrer le Top 10 de la plateforme dans 90 pays dont la France. Pourtant, si on prête attention à l'évolution de son audience, on peut noter un décrochage net. Lors de sa troisième semaine de diffusion, l'audience de la série est passée de 87 millions d'heures à 44 (-50%). La semaine suivante, le total est encore divisé par deux.

De plus, selon des "données tierces" collectées par "PhonanAdroid", une grandie partie des téléspectateurs n'auraient pas poussé plus loin que l'épisode deux... Or, dans un courrier envoyé par Netflix à la Chambre des Lords britannique, l'entreprise dit favoriser les émissions regardées en intégralité "dans les 28 jours" suivant la sortie.

Si Netflix semble durcir les critères qui permettent à une série d'obtenir une suite, c'est certainement car la santé financière du service de streaming n'est pas au beau fixe. Les plateformes concurrentes sont de plus en plus nombreuses et les budgets des consommateurs limités. Une situation compliquée qui peut expliquer la perte de 200.000 abonnés qu'a connu Netflix au premier trimestre 2022. De plus, la crise qui ébranle toutes les entreprises de la Tech n'a pas épargné la firme. Elle a dû supprimer plusieurs centaines de postes.

Alors que Netflix pouvait à ses débuts faire tourner la planche à billets sans limite, elle se retrouve désormais à faire des choix. Avec déjà 17 milliards d'investissements dans les contenus en 2022, l'entreprise ne peut pas se permettre de poursuivre la folle surenchère de dépenses. Or comme l'analyse le "Financial Times" : "Une nouvelle émission est probablement un meilleur moyen de trouver de nouveaux abonnés qu'une émission qui existe déjà". Mieux vaut, donc, passer sous le tapis les séries dont le succès n'est pas indiscutable.

Netflix
Netflix
Netflix : 17 ans après sa sortie au cinéma, ce thriller haletant crée la surprise et détrône "La mère de la mariée" au sommet du top mondial
Netflix : Cette saga culte qui a attiré plus de 24 millions de spectateurs en France va bientôt quitter la plateforme
Audiences Netflix : Cette série squatte le top 10 depuis 9 semaines et ce n'est pas "Le Problème à trois corps" ou "Mon petit renne"
Netflix : 4 jours à peine après sa sortie, ce film d'horreur terrifiant fait une entrée surprise au sommet du top
Voir toute l'actualité sur Netflix
Autour de Netflix
  • House of Cards
  • Breaking Bad
  • Arrow
  • Jonathan Cohen
  • The Vampire Diaries
  • Once Upon a Time
  • Vanessa Hudgens
  • Henry Cavill
  • Revenge
  • Felicity Huffman
l'info en continu
"Il faut défendre nos droits !" : "Le Monde" signe un partenariat avec ChatGPT
Presse
"Il faut défendre nos droits !" : "Le Monde" signe un partenariat avec ChatGPT
"Parents à perpétuité" : Le fait divers glaçant derrière le téléfilm choc diffusé ce mercredi soir sur France 2
TV
"Parents à perpétuité" : Le fait divers glaçant derrière le téléfilm choc diffusé...
"J'aurais choisi Vianney" : Après avoir refusé une chanson de sa coach Zazie, Alphonse ("The Voice") annonce qu'il voulait le chanteur comme mentor
TV
"J'aurais choisi Vianney" : Après avoir refusé une chanson de sa coach Zazie,...
"Je n'ai pas envie de me nourrir de l'horreur" : Emu aux larmes sur BFMTV, Alexis Corbière ne veut pas voir le film d'Aymeric Caron sur Gaza
TV
"Je n'ai pas envie de me nourrir de l'horreur" : Emu aux larmes sur BFMTV, Alexis...
"Il faut que je trouve un job" : Éconduit par Rachida Dati, Yves Bigot annonce sa démission de TV5 Monde qu'il dirigeait depuis 2012
Business
"Il faut que je trouve un job" : Éconduit par Rachida Dati, Yves Bigot annonce sa...
"Mask Singer" 2024 : On a trouvé qui se cache sous la Libellule... c'est une star de TF1
TV
"Mask Singer" 2024 : On a trouvé qui se cache sous la Libellule... c'est une star...