"Top Chef 2013", épisode 10 : éliminé surprise, Joris ne "comprend pas" son départ

Partager l'article
Vous lisez:
"Top Chef 2013", épisode 10 : éliminé surprise, Joris ne "comprend pas" son départ
Les candidats à la campagne pour l'épisode 10 de "Top Chef 2013"
Les candidats à la campagne pour l'épisode 10 de "Top Chef 2013" © M6/Knaub
Ce soir, retour en France après un détour pas forcément palpitant en Norvège la semaine dernière. Les six candidats encore en lice se sont donnés à fond et, surprise, c'est le Cuisinator qui a été éliminé ! Résumé.

La semaine dernière, on était un peu sous le choc et pas forcément d'humeur à suivre "Top Chef" avec entrain. Du coup, on ne pointera pas trop du doigt un neuvième épisode où on s'est globalement ennuyé, alors que les candidats nous ont emmené en Norvège pour mieux décevoir le jury. Cette semaine, retour en France pour continuer notre quête du gagnant de ce "Top Chef 2013". Et comme chaque semaine, puremedias.com vous propose de se retrouver vers 20h55 pour suivre et commenter en direct l'émission culinaire.

À lire aussi
"The Voice" 2017, épisode 10 : "Tu sens le sexe quand tu chantes"
Résumés de télé-réalités
"The Voice" 2017, épisode 10 : "Tu sens le sexe quand tu chantes"
"Koh-Lanta Cambodge", épisode 8 : "Sandro a retourné Mathilde en beauté"
Résumés de télé-réalités
"Koh-Lanta Cambodge", épisode 8 : "Sandro a retourné Mathilde en beauté"
"Top Chef" 2017 - "Le Choc des brigades" en direct : Du sang, du favoritisme et des vannes
Résumés de télé-réalités
"Top Chef" 2017 - "Le Choc des brigades" en direct : Du sang, du favoritisme et...
"The Voice" 2017, épisode 9 : "J'ai fait une erreur de les mettre ensemble"
Résumés de télé-réalités
"The Voice" 2017, épisode 9 : "J'ai fait une erreur de les mettre ensemble"

"C'est un rêve d'avoir ma tête sur un sandwich"

21h02. Contrairement à la semaine dernière où on avait eu droit à dix minutes d'émotion et de larmes, ce soir, on attaque sans attendre avec une épreuve sur le pain ! Et pour juger cette épreuve, le chef d'une grande chaîne de sandwicheries - Paul - et son équipe. Le pain doit être au centre de la recette mais Jean-Philippe est très embêté : "allergique à toutes les farines", il ne pourra donc pas goûter sa préparation ! Fabien, lui, est motivé : pour lui, c'est "un rêve d'avoir (sa) tête sur un sandwich" ! Il décide donc de camoufler le pain dans son plat, là où Florent veut au contraire le mettre en valeur. Naoëlle, elle, veut défendre l'honneur des femmes et s'agace quand Joris refuse de vider lui-même son blender. Quant à Yoni, qui a fait une formation de pâtissier, il a la pression.

21h34. La dégustation débute et les jurés sont emballés tour à tour par tous les plats, même s'ils notent des points d'amélioration aussi bien chez Yoni que Naoëlle et Joris. Mais l'accueil le plus enthousiaste est réservé au plat de... Jean-Philippe ! Quant à celui de Fabien, si le goût est parfait, selon les jurés, le pain est trop absent visuellement. Mais on ne va pas connaître le nom du gagnant... ! Le verdict est tenu secret dans une enveloppe cachetée qui ne sera ouverte qu'à la fin de l'épreuve de la dernière chance ! Un peu vicieux !

Un menu de rêve à 7,40 euros ?

21h42. Les six candidats sont divisés en deux groupes et le premier est composé de Joris, Fabien et Jean-Philippe. Ils vont devoir réaliser "un menu de rêve" pour le jury et huit chefs trois étoiles - une première dans "Top Chef". Seule contrainte : faire le menu le moins cher possible ! Car l'un des trois candidats ne participera même pas à l'épreuve : le menu le plus cher des trois sera envoyé directement en dernière chance. Joris est avantagé selon Jean-Philippe, qui s'amuse des clichés sur les Hollandais un peu près de leurs sous, qui partent en vacances en caravane avec tous leurs repas déjà préparés. Mais Cuisinator, lui, ne fait pas le malin ! Et Jean-Philippe est malin lui aussi, à vouloir réinventer la carbonnade flamande, basée sur de la viande pas chère.

21h51. Jean-Philippe a eu tort, c'est Joris qui est éliminé d'office, avec près de 10 euros le menu. Le Belge, qui a dépensé le moins (7,40 euros le repas), a un choix : travailler 3h seul ou 2h avec Joris en tant que commis. JP n'hésite pas une seconde et choisit Joris. Fabien, lui, aura 3h pour cuisiner son menu à 8,20 euros, mais seul bien sûr. Du coup, il commence avec une heure d'avance sur Jean-Philippe, qui passe une heure à le regarder s'activer. Torture ! Au bout d'une heure, donc, et après avoir (gentiment) déstabilisé Fabien en lui faisant la conversation, JP peut enfin commencer à cuisiner avec Joris. Et petit à petit, il se rend compte que le fait de gérer Joris, qui travaille très vite, l'empêche de se gérer lui-même. Et sa carbonnade risque de manquer de cuisson. "Ca ne sera jamais assez cuit", analyse le candidat, et Joris lui suggère des astuces.

22h20. C'est Fabien qui ouvre le bal de la dégustation et son entrée au cabillaud et aux racines fait des ravages. L'entrée de Jean-Philippe, gelée de gaspacho et crevettes, est applaudi mais est peut-être un peu sec. Vient le moment de goûter les plats : pintade rôtie pour Fabien, un tout petit peu trop cuite, et la fameuse carbonnade de JP qui manque de sauce et de cuisson. Jean-François Piège lui indique qu'il a sans doute fait le mauvais choix en optant pour 2 heures avec Joris. Enfin, côté dessert, la tarte au citron de Fabien ne séduit pas sur la pâte tandis que le sablé de Jean-Philippe, lui, semble plus convaincant. "C'est beau et c'est très bon", lui dit Georges Blanc. Et à l'issue de la dégustation, tous les chefs applaudissent les deux candidats. Mais un seul des candidats peut s'imposer et à l'unanimité, les chefs ont voté pour Fabien - même s'ils soulignent tous à nouveau la qualité du dessert de Jean-Philippe.

"Ca sent le yak chez vous !"

22h38. On enchaîne avec le deuxième groupe : Naoëlle, Florent et Yoni se retrouvent en pleine campagne et apprennent qu'ils vont passer le dîner et la nuit sous la tente. Bon, une tente grand luxe digne des tentes magiques de Harry Potter, ce qui rassure un peu Naoëlle. Enfin, jusqu'à ce qu'elle aperçoive une petite souris !

22h41. Le lendemain matin, Ghislaine et Thierry Marx débarquent brutalement. "Ca sent le yak chez vous !", lance la chef. Et ils n'ont que 10 minutes pour se préparer. Au menu de l'épreuve : entrée et dessert libre, et potée à revisiter. Mais pour la préparer, ils n'auront qu'un chaudron et un feu de bois ! Et il faut aller chercher les ingrédients à la ferme, avec une brouette. L'angoisse. "Je marche dans la m**de" lance la pauvre Naoëlle, déjà épuisée. Florent, lui, est content d'être "face à deux parisiens". Dommage pour lui, Yoni était préposé au feu chez les scouts et se sent très en confiance. Naoëlle a un peu plus de mal et demande à Florent, qui lui vient gentiment en aide. "J'apprécie ce geste", avoue la candidate.

"Carl Lewis, à côté, c'est un escargot !"

23h03. L'épreuve se déroule sans gros accroc. Il y a des problèmes de feu par ci, des doutes par là, beaucoup de pression chez Naoëlle, très stressée par la nature. Il n'y a pourtant pas de souris dans les parages ! Mais Yoni et Naoëlle ont tous les deux oublié de la crème pour leur dessert. Naoëlle demande à Florent qui, décidément sympa, lui donne la sienne. Mais il n'en restera plus pour Yoni, qui retourne donc au garde-manger sur les conseils de Thierry Marx pour en récupérer. Il court, il court... "Carl Lewis, à côté de moi, c'est un escargot", lance même le candidat. Hum... OK.

23h11. Les chefs, d'un côté, les agriculteurs de l'autre dégustent les plats des candidats, à commencer par Florent, qui semble convaincre avec son entrée, mais propose une potée revisitée trop minimaliste. Quant à son dessert, c'est carton plein ! On enchaîne avec Naoëlle, dont l'entrée manque peut-être un peu du côté rural, justement. Même remarque pour la potée, "un peu hors thème" selon Thierry Marx, même si les agriculteurs sont plus enthousiastes. Le dessert, lui, séduit tout le monde - sauf Ghislaine, qui le trouve trop sucré. Et on termine avec Yoni, dont l'entrée est bonne et techniquement bien réussie, et dont la potée manque juste un peu d'assaisonnement. Le dessert, "simple et efficace", clôt la marche. Et c'est justement Yoni qui est choisi par les agriculteurs. Les chefs, eux, sauvent sans surprise Florent.

23h22. Naoëlle, Joris et Jean-Philippe s'affrontent donc en dernière chance : ils ont une heure pour réaliser un plat de pâtes maison. Miam ! "Je ne sais même pas faire une pâte", se lamente Naoëlle, qui part mal. Et Jean-Philippe n'a pas l'air d'aimer ça particulièrement mais il maîtrise la technique, tout comme Joris, qui change de stratégie et va proposer un plat plus simple et tout jouer sur le goût.

"Je ne comprends pas..."

23h35. Tiens, vous vous souvenez qu'on n'avait pas eu le nom du gagnant de la première épreuve ? Et si, deux heures plus tard, on ouvrait l'enveloppe ! Stéphane Rotenberg s'exécute mais, malheureusement, c'est Florent qui a gagné l'épreuve autour du pain. Rendez-vous demain chez Paul chut chut, pas de marque. Les pâtes de Joris ne sont "pas cuisinées", au grand dam de Jean-François Piège, mais la farce est "très goûteuse". Visuellement, le plat de Jean-Philippe ne séduit pas ("ce n'est pas recevable pour un concours", selon Thierry Marx, mais au goût, les chefs sont séduits. Enfin, Naoëlle propose un "joli plat", d'une fraîcheur "incroyable", grâce à un assaisonnement réussi.

23h42. Naoëlle est donc la première sauvée, tandis que c'est Joris, le Cuisinator, qui est éliminé. Le jeune Hollandais a même du mal à le croire... Et nous aussi ! "Je ne comprends pas, je n'ai pas voulu me répéter, c'est comme ça, je l'accepte", lance le candidat. Stéphane Rotenberg lui demande s'il pense que des candidats moins bons que lui sont toujours en course, et le Hollandais répond sans sourciller que oui.

Le débrief de l'épisode 10 de "Top Chef" :

- D'abord, le choc du départ de Joris ! Un choc un chouilla atténué par son attitude quand même extrêmement présomptueuse à son départ, mais pour une fois qu'un candidat dit vraiment ce qu'il pense... Et puis, c'était mérité, vu la qualité de ses assiettes, du dressage à la technique !

- Dans l'ensemble, un épisode supérieur à celui de la semaine dernière. On ne s'est pas ennuyé, l'épreuve sur le pain a donné le ton et les deux épreuves suivantes n'ont pas déçu.

- En revanche, on poussera à nouveau un coup de gueule contre l'inégalité entre les candidats, comme souligné dans les commentaires : une chance sur trois d'être en dernière chance sur la deuxième épreuve, mais deux chances sur trois d'y être lors de la première...

- Pas de gros carton rouge ce soir, mais celle qui le méritait le plus était sans doute Naoëlle, qui demande à l'aide à plusieurs reprises mais n'accepte pas de vider un blender ou de donner sa crème.

- Et enfin, on se prépare déjà à se cacher les yeux pour la semaine prochaine, entre Naoëlle qui va vomir si on en croit la B.A., et le vidage d'un animal... Miam !

Top Chef - saison 4
Top Chef - saison 4
Révélé dans "Top Chef 2013", Florent Ladeyn décroche sa première étoile au Guide Michelin
Florent, finaliste de "Top Chef" 2013 : "Naoëlle a parfois été protégée"
"Top Chef" 2014 : Les anciens candidats tiendront un rôle important
"Top Chef" 2014 : D'anciens candidats de retour dans la compétition
Voir toute l'actualité sur Top Chef - saison 4
Autour de Top Chef - saison 4
l'info en continu
Nicolas Dupont-Aignan dénonce "le reportage de propagande" de RMC Story contre Didier Raoult
Politique
Nicolas Dupont-Aignan dénonce "le reportage de propagande" de RMC Story contre...
"L'école de la vie" : France 2 lance sa série produite par Nagui et avec Guillaume Labbé ce soir
Programme TV
"L'école de la vie" : France 2 lance sa série produite par Nagui et avec Guillaume...
"Au tableau !" reviendra pour la présidentielle de 2022
TV
"Au tableau !" reviendra pour la présidentielle de 2022
M6 : Stéphane Rotenberg animera "Domino Challenge"
TV
M6 : Stéphane Rotenberg animera "Domino Challenge"
"Le remplaçant" : Succès confirmé à J+7 pour JoeyStarr sur TF1, de nouveaux épisodes commandés
Séries
"Le remplaçant" : Succès confirmé à J+7 pour JoeyStarr sur TF1, de nouveaux...
Audiences access 20h : Baste-Régis en hausse, "Scènes de ménages" puissant, "Quotidien" et "TPMP" en recul
Audiences
Audiences access 20h : Baste-Régis en hausse, "Scènes de ménages" puissant,...
Vidéos Puremedias