"Top Chef 2014" épisode 7 : "J'ai envie de les brûler !"

Partager l'article
Vous lisez:
"Top Chef 2014" épisode 7 : "J'ai envie de les brûler !"
Stéphane Rotenberg aux commandes de "Top Chef 2014"
Stéphane Rotenberg aux commandes de "Top Chef 2014" © M6/Olivier
Ce soir, à l'exception de Steven, tous les candidats risquaient leur place dans le septième épisode de "Top Chef", marqué par la mythique guerre des restos. Et deux d'entre eux ont quitté l'aventure. Résumé détaillé.

Voilà un mois et demi que "Top Chef" a fait son retour sur M6 et ce soir, les candidats vont être soumis à une épreuve qui a marqué les saisons précédentes du concours culinaire de M6 : la guerre des restaurants. Tous peuvent être éliminés, à l'exception de Steven, doublement immunisé suite à sa victoire à Bruxelles la semaine dernière. Qui tirera son épingle du jeu ? Qui peut prétendre devenir le gagnant de "Top Chef 2014" ? Premiers éléments de réponse à 20h50 ce soir, pour un prime à suivre et à commenter en direct sur puremedias.com !

À lire aussi
Photo du gouvernement : La mauvaise expérience d'un photographe de "Libération"
Presse
Photo du gouvernement : La mauvaise expérience d'un photographe de "Libération"
Mediapro et Netflix vont proposer une offre commune à moins de 30 euros par mois
Sport
Mediapro et Netflix vont proposer une offre commune à moins de 30 euros par mois
Affaire Clémentine Sarlat : Trois salariés licenciés à la suite de l'enquête interne à France Télévisions
TV
Affaire Clémentine Sarlat : Trois salariés licenciés à la suite de l'enquête...

21h01. Il y aura deux éliminations ce soir, suite à l'immunité de Steven. Et la première aura lieu dès la première épreuve, au cours de laquelle les mentors des candidats seront présents. Et rebelotte, deux semaines après les proches, on commence à nouveau l'épisode avec une séquence émotion... Et séquence poésie aussi avec des messages des mentors un peu grandiloquents.

"J'ai perdu 40 kilos d'eau"

21h09. Pas besoin des jurés pour la première épreuve (il faut bien faire des économies !) : la dégustation sera assurée par les mentors, qui désigneront celui qui quitte l'aventure - à l'aveugle. Au coeur du plat : la poularde de Bresse. L'épreuve est tendue, chacun répète à qui veut l'entendre que cette fois, il ne faut pas décevoir. Et à l'issue de l'épreuve, tout le monde est à bout. Jean-Edern a "perdu 40 kilos d'eau", Noémie est en larmes car son plat n'est "pas digne" de son chef.

21h28. Le plat de Jérémy est "trop simple" selon les chefs. Ca commence bien. Celui de Jean-Edern "manque de gourmandise". Next. Julien n'a pas été assez inspiré en termes de couleurs, et il est sans doute un peu trop simple lui aussi. Jennifer est la première à recevoir des compliments. Alleluia ! "C'est goûteux", reconnait Cyril Lignac. En revanche, le plat de Pierre est... "trop compliqué" ! "Mon palais est un peu perdu" lance l'un des chefs, mais Cyril Lignac le défend. Noémie inverse la tendance. "Un grand bravo" avoue même son mentor. Et Alexis semble sain et sauf lui aussi. Anne-Cécile, elle, a proposé un plat "ennuyeux"... "C'est un peu triste", renchérit Cyril Lignac.

21h46. L'heure du verdict a sonné et ça sent mauvais pour Jérémy et sa "promenade gourmande dans les bois", quasiment à l'unanimité. Même son mentor a voté contre lui... "Je suis clairement dégoûté", avoue Jérémy. Les chefs ne sont même pas là pour lui dire au revoir. "C'est lui qui devait aller en finale", lâche Julien, interrogé par Stéphane Rotenberg devant les mentors.

"Il est comme un enfant"

21h51. Jérémy parti, les candidats s'affrontent au cours de la fameuse guerre des restaurants. Steven a d'ailleurs rejoint ses petits camarades pour y participer, même s'il ne risque rien. Chaque équipe a deux jours pour concevoir un restaurant en partant de zéro. Ils doivent servir 14 personnes, avec 2.500 euros de budget et 48 heures pour y parvenir. "C'est n'importe quoi, c'est impossible", lance Jean Edern, qui a déjà ouvert plusieurs restaurants à Dubaï. Les équipes ont été concoctées par le jury et Steven, immunisé, a un avantage de plus : il va choisir le restaurant de son équipe et celui des autres. Steven garde le premier restaurant, plus spacieux et fonctionnel, pour son équipe, et offre le deuxième, plein de potentiel, pour Noémie, Thibault et Jean-Edern. Enfin, le pire des trois sera réinventé par Alexis, Anne-Cécile et Jennifer.

22h02. "On le laisse terminer, comme un enfant", lance Jennifer quand Alexis propose son idée révolutionnaire : un restaurant de poisson. Pierre, Julien et Steven, eux, décident de se lancer dans une déco un peu originale. Enfin, Noémie fait part de son expérience : il ne faut pas être trop original.

"J'ai envie de les brûler"

22h08. Jennifer, Noémie et Pierre sont envoyés représenter leur équipe dans un magasin de déco pendant que les autres cherchent des meubles sérieusement. Enfin, pas Jean-Edern et Thibault qui envoient des photos marrantes à Noémie. "J'ai envie de les brûler", lance pourtant la jeune femme, pas d'humeur à rire !

22h21. Pour leur restaurant, Alexis et Anne-Cécile ont déniché... une tête de rhinocéros ! Mais le budget est serré : sur 2.500 euros, les équipes ont dépensé près de 2.000 euros ! Les travaux commencent dans la soirée et le lendemain matin, on passe aux choses sérieuses : l'achat des aliments. Et même pas chez Auchan ! Mais évidemment, au moment de passer en caisse, forcément, ça coince.

22h52. "La salle de restaurant ressemble plus à Noémie qu'à nous, c'est trop, c'est surfait", lance Thibault, pas sexiste pour un sou dans ses commentaires. Clairement, l'équipe qu'il forme avec la jeune femme et Jean-Edern n'est pas sur la même longueur d'ondes sur toute la ligne. Et la voix stridante de Noémie, qui hurle "ALLEZ LES GARS" n'aide pas l'ambiance. Chez Pierre, ça ne va pas beaucoup mieux : il est agacé parce que Julien n'assure pas en préparation en salle, et Julien est agacé... parce que Pierre ne lui fait pas confiance.

"Je me serais pendue !"

23h01. Les blogueurs culinaires débarquent et observent l'extérieur des restaurants. Les photos des candidats avec tête de légume chez Julien, Pierre et Steven, ça fait "cheap". "J'ai un peu l'impression que c'est un fleuriste", lance une blogueuse devant "L'Orchidée", restaurant de Noémie. Et la tête de rhinoceros d'Alexis intrigue... Après l'observation, chaque blogueur vote pour ses deux restaurants préférés. Et celui de Noémie, Thibault et Jean-Edern a séduit ! Thibault peut donc manger son chapeau. "Je me le serais pas pardonné ! Je me serais pendue", lance Noémie, rassurée. Pas drama queen, c'est bien ! En revanche, le restaurant de Pierre, Steven et Julien n'ouvrira même pas ses portes. Direction la dernière chance... Quant à Jennifer, Alexis et Anne-Cécile, il a fait l'unanimité.

23h10. C'est dans le restaurant d'Anne-Cécile, Alexis et Jennifer que la dégustation débute. Et l'entrée séduit aussi bien les blogueurs que les chefs ! Même son de cloche pour le plat : "c'est un grans plat", lance même Jean-François Piège. "Ca frôle la perfection", ajoute-t-il même après avoir appelé Anne-Cécile en salle pour la féliciter. En revanche, le dessert est plus mitigé... Et Ghislaine Arabian pousse un coup de gueule : il y a un souci sur l'appellation.

"Ca ne met pas forcément en appétit"

23h15. Moment de panique quand les chefs demandent... un café. Evidemment, les candidats n'y avaient pas pensé. Pas comme si c'était la même chose tous les ans ! Il faut préparer un peu, les enfants ! Anne-Cécile se dévoue pour aller en chercher à côté, et les chefs l'aperçoivent - et ne se privent pas pour en rire.

23h17. On passe au deuxième restaurant, où Noémie fait office d'hôtesse. Et comme dans le premier restaurant, l'entrée est un succès. "L'assaisonnement est parfait", "l'entrée est superbe", note Christian Constant. Les candidats ont pris le parti de finir le dressage en salle, mais les blogueurs et les chefs ne sont pas emballés. D'autant que le poisson du plat était très difficile à couper proprement. "Ca ne met pas forcément en appétit", note une blogueuse. Mais l'assaisonnement est encore une fois impeccable, la cuisson aussi. Mais, évidemment, Ghislaine a une arrête - et elle n'est pas la seule. Réponse de Thibault : "C'est pas de me faute, c'est du poisson". OK... Heureusement, le dessert redresse la barre et fait l'unanimité. Seul bémol : un manque de cohérence selon Jean-François Piège.

23h27. Grosso modo, les chefs sont ravis et avouent qu'ils n'ont jamais vécu ça dans la guerre des restos. Mais une seule équipe peut s'imposer et il s'agit de celle de... Thibault, Noémie et Jean-Edern ! On ne l'a pas vue venir, celle-là ! Stéphane Rotenberg annonce toutefois que les quatre chefs ont tous voté pour l'autre équipe, celle de Jennifer, Anne-Cécile et Alexis.

23h31. Julien, Pierre, Jennifer, Anne-Cécile et Alexis se sont affrontés en épreuve de la dernière chance. On croira Stéphane Rotenberg sur parole puisqu'on ne voit presque rien. Au menu : le saumon. Et on commence évidemment par la dégustation, qui pourrait être fatale à Pierre, pas assez ambitieux avec un tartare de saumon, à Jennifer, qui a eu le malheur d'intégrer du miel dans sa vinaigrette ("J'aime pas le miel", lance Ghislaine Arabian, toujours pleine de tact), ou à Julien, qui n'a pas parfaitement maîtrisé sa cuisson. "C'est trop évident", regrette Thierry Marx. Mais c'est Jennifer qui est éliminée...

Le débrief de l'épisode 7 de "Top Chef" :

- Globalement, un bon épisode, même si la guerre des restos a un chouilla traîné en longueur et qu'il ne s'est pas passé grand-chose.
- En revanche, comme l'ont noté les chefs, le côté "cuisine" de cette guerre des restos était très intéressant cette année.
- On aurait bien aimé que les chefs fassent au moins le déplacement pour dire au revoir à Jérémy, éliminé au bout de 40 minutes d'émission suite à une épreuve où plusieurs se sont étonnamment plantés.
- Un carton jaune pour Thibault, qui a multiplié les commentaires et les jugements un poil sexistes dès qu'il s'agissait de critiquer la cuisine ou le décor du restaurant de Noémie. Ce sont pourtant - en partie - les choix de la jeune femme qui l'ont qualifié, aussi agaçante soit-elle.
- Jérémy puis Jennifer, deux candidats au capital sympathie important, mais peut-être un peu effacés, quittent l'aventure...
- Enfin, la semaine prochaine, un des candidats éliminés va pouvoir réintégrer l'aventure. C'est sans fin non ? Le principe de la saison est DEJA de faire revenir des anciens de saisons précédentes. Ca s'arrête quand ?

Top Chef 2014
Top Chef 2014
"Top Chef 2014" : Christian Constant brille dans les bêtisiers
"Top Chef, le choc des champions" : Pierre s'impose (de peu) devant Jean !
Audiences : Bilan en nette baisse pour "Top Chef" 2014
"Top Chef 2014", la finale : "C'est un peu le jeu des devinettes !"
Voir toute l'actualité sur Top Chef 2014
Sur le même thème
l'info en continu
"The Resident" : La saison 2 reprend le 26 août sur TF1
Programme TV
"The Resident" : La saison 2 reprend le 26 août sur TF1
"Elite" : Le tournage de la saison 4 interrompu après un cas de COVID-19
Séries
"Elite" : Le tournage de la saison 4 interrompu après un cas de COVID-19
"The Voice Kids" : Kendji Girac devient coach dès le 22 août sur TF1
Programme TV
"The Voice Kids" : Kendji Girac devient coach dès le 22 août sur TF1
Stéphane Plaza arrive sur Gulli
TV
Stéphane Plaza arrive sur Gulli
Télévision : Les décrets relatifs à la publicité et à la programmation cinéma (enfin) publiés
Politique
Télévision : Les décrets relatifs à la publicité et à la programmation cinéma...
Gérald Darmanin : "Edwy Plenel a franchi les limites de l'ignominie"
Politique
Gérald Darmanin : "Edwy Plenel a franchi les limites de l'ignominie"
Vidéos Puremedias