"Top Chef" 2016, épisode 8 : "C'est une faute très grave"

Partager l'article
Vous lisez:
"Top Chef" 2016, épisode 8 : "C'est une faute très grave"
"Top Chef" saison 7 épisode 8
"Top Chef" saison 7 épisode 8 © M6/Olivier
Les sept candidats encore en lice se sont affrontés au cours d'épreuves intenses pour un prime plein de rebondissements et riche en émotions. Résumé.

"Top Chef" s'est un peu égaré la semaine dernière avec sa visite au Puy du Fou, même si les épreuves ont réservé quelques beaux moments. Mais ce soir, on revient aux fondamentaux avec une épreuve à Paris, mais aussi un petit tour chez Michel Guérard, le mentor de Michel Sarran, pour une épreuve diététique : cuisiner une assiette avec 10 grammes de beurre seulement ! Et comme chaque semaine, puremedias.com vous propose de suivre l'émission en direct dès 21h.

À lire aussi
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
Radio
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
TV
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
"Vous avez la parole" : Eric Dupond-Moretti reproche à France 2 d'avoir fait témoigner une mère endeuillée
TV
"Vous avez la parole" : Eric Dupond-Moretti reproche à France 2 d'avoir fait...

"Je suis un peu bourrin"

21h07. Pour la première épreuve, les candidats doivent cuisiner un dessert au chocolat, mais avec des épices. "Le chocolat, c'est très précis, mais je suis un peu bourrin", avoue Coline. Et seules les quatre plus belles assiettes seront dégustées par les deux chefs invités, Cédric Grolet Pierre Marcolini. Franck, qui maîtrise la pâtisserie, est "l'homme à abattre" et Hélène Darroze "l'attend au tournant". Pour lui, ça sera chocolat et fruits de la passion. Le candidat est très à l'aise, multiplie les préparations audacieuses et maîtrise. Hélène Darroze est bluffée !

21h13. Gabriel, qui a "vraiment beaucoup de mal" avec le chocolat, avoue que ça lui fait... "mal aux dents" ! "Faut que je consulte un dentiste !", lance-t-il après avoir simplement goûté sa recette pour la première fois. Aïe !! Au menu, un sablé à l'orange, des quenelles au chocolat simplement agrémentées de cannelle et de la glace macadamia. "Un peu simple" pour Hélène Darroze. Du coup, il ajoute du piment d'espelette.

21h18. Coline, qui n'avait apparemment pas assez de pression, décide de s'en mettre un peu plus sur les épaules en rappelant qu'elle est la dernière femme en compétition et qu'il faut qu'elle assure avec un "dressage féminin". Mais c'est quoi exactement un "dressage féminin" ? En 2016, franchement... Mais la pression que Coline se met à elle-même ne la conduit pourtant pas à peser ses aliments. EN PATISSERIE ! Erreur de débutante. "J'en étais sûre ! Sans pesée, ça ne pouvait que rater", lâche Hélène Darroze.

"Il n'y a rien de plus détestable"

21h23. "Je suis aussi bon que maman en pâtisserie... je suis nul, quoi", se lamente pour sa part Xavier. "Sa recette ne me fait pas rêver", avoue le chef Darroze quand il lui expose son projet. Pierre, "cuisinier fou-fou", "no limit", part de son côté sur un crumble chocolat et une liqueur de menthe ainsi qu'une pana cotta à la menthe. Charles, lui, crame son chocolat. "Ca, c'est raté, du chocolat cramé, il n'y a rien de plus détestable !", lance le chef Darroze, scandalisée de voir que le jeune homme était prêt à poser ses tuiles au chocolat telles quelles sur l'assiette.

21h35. Il faut dresser et tous les projets et la confiance de Franck s'effrittent, en raison de problèmes techniques de dressage... Mais il sauve sa tête puisque les deux chefs Cédric Grolet et Pierre Marcolini désignent les quatre candidats encore en course et qu'il en fait partie, aux côtés de Thomas, Coline et Pierre. "Le dessert vit", s'enthousiasme Cédric Grolet quand il goûte le dessert de Franck, tandis qu'il trouve celui de Coline "intéressant". "J'aime beaucoup", confirme Pierre Marcolini. La proposition de Pierre, elle, manque de peps, tandis que celle de Thomas, qui marie chocolat et courge, manque de relief. Au final, c'est sans surprise Franck qui l'emporte. "Enfin !", lance Hélène Darroze, ravie qu'il ait proposé un plat vraiment impressionnant.

"Emballé c'est pesé, vous pouvez repartir !"

21h54. Franck est qualifié pour la semaine prochaine, les six autres candidats sont en revanche toujours en course sous la houlette de Michel Guérard, chef trois étoiles pionnier de la cuisine légère mais gourmande et mentor de Michel Sarran. Et l'épreuve déstabilise les candidats puisqu'ils n'ont que 10 grammes de beurre pour cuisiner leur plat. Charles panique : "Emballé c'est pesé, vous pouvez repartir", se lance-t-il.

21h58. Coline, Gabriel et Thomas cuisinent sous le regard d'Hélène Darroze tandis que Michel Sarran coache Xavier, Pierre et Charles. Mais chaque chef choisira les deux plus belles assiettes de son équipe qui seront alors dégustées par le chef Guérard. Pour Xavier, ça sera du turbo roti avec une purée de choux, recette qui emballe Michel Guérard. Le candidat se dit prêt à voler de ses propres ailes. "Je n'ai plus besoin d'eux", lance-t-il au sujet des chefs. Oui, enfin, il s'est quand même trompé de lait pour sa béarnaise à base de lait concentré. "Je ne suis peut-être pas si inutile que ça !", s'amuse Michel Sarran. Pierre, lui, part sur une daurade au safran et va proposer un beurre blanc sans beurre et utiliser de la sève de bouleau à la place du sucre. Tranquille. Quant à Charles, qui "adore le beurre", il part sur du cabillaud et "beaucoup de carottes"... Michel Sarran est inquiet. "Pour cette épreuve, je n'ai ni matière grasse, ni matière grise", avoue le candidat.

22h16. Chez Hélène Darroze, Coline aussi "aime bien le beurre" mais elle est emballée par le défi. Elle part sur des Saint Jacques en deux façons, une purée d'artichauts et mandarines, avec "zéro matière grasse". Gabriel, lui, part sur un couscous revisité, avec volaille farcie, mousseline de carottes et semoule de légumes ! Mais le chef Guérard a déjà créé un couscous revisité - de quoi BIEN mettre la pression à Gabriel. Quant à Thomas, il opte pour du turbo, des légumes et un bouillon d'algues. Mais le jus de volaille qu'il a préparé est un peu trop gras au goût de la chef Darroze... Il décide d'y ajouter du concentré de tomates pour la couleur, mais ça "emporte tout" au niveau du goût. "Pour ma part, je trouve ça super bon", se défend Thomas.

"Trop de carottes tuent la carotte"

22h29. Ce sont d'abord les chefs qui goûtent les plats de leur équipe, et Michel Sarran tranche rapidement. "Trop de carottes tuent la carotte", lâche le chef quand il voit l'assiette de Charles. Direction la dernière chance. Hélène Darroze, elle, est emballée par le plat de Gabriel et Coline. Mais elle aussi tranche facilement : Thomas n'a pas écouté la chef et l'a déçue.

22h31. Le chef Guérard rejoint Michel Sarran et Hélène Darroze pour déguster les quatre plats encore en course. Et c'est le couscous light de Gabriel qui passe le premier. Le chef Guérard trouve que ça manque un peu de fantaisie et que le roulé de volaille est "un peu militaire", mais le plat est très gourmand. C'est le turbo de Xavier qui suit, mais Michel Guérard n'est pas fan des petits points de sauce, "comme un passage clouté". L'assiette de Coline, elle, est "parfaitement" dressée, les Saint Jacques "parfaitement cuites et parfaitement assaisonnées". Quant à Pierre, le dressage est lui aussi "parfait", le turbo est bien cuit et la sauce au beurre blanc sans beurre emballe Michel Guérard.

22h39. Michel Guérard désigne son coup de coeur : il s'agit de Coline ! "J'ai trouvé gonflé cette idée que vous avez eue de mélanger de la mandarine avec le fond d'artichaut", explique-t-il, après avoir expliqué un peu plus tôt que "la mandarine fait sortir l'artichaut de son anonymat, elle lui fait secouer les fesses". Un autre candidat est qualifié et il s'agit de Pierre. "Ca me prend aux tripes, je suis fier de moi", avoue Pierre. "Ca me met un coup de massue, je suis dégoûté", lance de son côté Gabriel.

"Celui qui a fait ça, c'est le gagnant de 'Top Chef'"

22h51. Charles, Gabriel, Thomas et Xavier se retrouvent en dernière chance autour du trompe-l'oeil. Gabriel part sur un opéra salé, à base de boudin et de foie gras. Thomas, lui, opte pour un faux café gourmand : chou au foie gras, tartelette de chèvre, madeleine au jambon et bouillon de volaille en guise de café. De son côté, Charles prépare une orange salée, à base de mousseline de Saint-Jacques avec purée de carottes à l'intérieur. Quant à Xavier, il va cuisiner des faux poissons panés qui seront sucrés, à base de biscuit aux amandes et crème au citron et au yuzu. Mais au moment de dresser, DRAME : Gabriel, qui avait attendu le dernier moment pour décercler son dessert, n'y arrive pas. Il reste cinq secondes, mais il abandonne et les poses, encore dans leur présentoir, sur l'assiette - et encore, sur deux des trois assiettes. "C'est un cauchemar", avoue-t-il. "Je le démoulais, j'étais coup de coeur, c'est sûr et certain !", assure-t-il.

23h06. Jean-François Piège, qu'on n'a pas vu depuis 15 jours, est de retour pour la dernière chance et il est "bluffé" par le poisson pané de Xavier, "fabuleux". "Pour moi, celui ou celle qui a fait ça, c'est le gagnant de 'Top Chef'", va même jusqu'à assurer Philippe Etchebest. Le café gourmand de Thomas, est très imaginatif mais au goût, "ce n'est pas très juste", regrette JFP alors que Thomas assurait quelques secondes plus tôt n'avoir "fait aucune erreur". La fausse orange de Charles, elle, "donne envie", mais la farce est trop compacte. "C'est du chewing gum" pour JFP. Enfin, l'opéra de Gabriel interpelle les chefs. "Est-ce qu'il faut pénaliser ça ? C'est quand même une faute très grave", s'interroge Hélène Darroze. En tous cas, heureusement, c'est "très bon".

23h12. Les jurés évoquent leur plat coup de coeur. Philippe Etchebest parle carrément de "la meilleure assiette que j'ai goûtée depuis le début du concours", et les chefs applaudissent tous les quatre Xavier. Les trois autres assiettes, en revanche, sont "décevantes". Et c'est finalement l'orange de Charles qui est éliminée... Michel Sarran explique qu'il a été "très difficile" de passe outre l'erreur de Gabriel, mais que son plat leur a procuré du plaisir, contrairement à celui de Charles.

Le débrief de l'épisode 8 de "Top Chef" 2016 :
- On a l'impression de ne pas avoir vu passer la première épreuve sur le chocolat. A part le mal de dents de Gabriel, elle n'a pas franchement marqué les esprits.
- La deuxième épreuve était bien plus intéressante. L'affrontement de Michel Sarran et Hélène Darroze, face au chef Michel Guérard, était tellement amusant ! Plus spontanée, Hélène Darroze était drôle et le duo fonctionnait hyper bien.
- Drôle, pas hautain pour un sou et très poète, Michel Guérard a proposé une épreuve intéressante et s'est avéré pertinent, exigeant et sympathique.
- L'absence de Philippe Etchebest a permis de casser un peu le rythme et de mettre un frein à son omniprésence. Du coup, on sera ravi de le retrouver la semaine prochaine !
- Le montage dose généralement assez bien les flashbacks mais ce soir, montrer Gabriel se plaindre de son passage en dernière chance et répéter qu'il s'agit d'un "coup de massue" au début de l'épreuve, soit à peu près 1m30 après l'avoir dit une première fois, ce n'était peut-être pas nécessaire...
- L'épreuve du trompe l'oeil est un classique de "Top Chef", qui produit toujours des choses assez intéressantes. Dommage qu'elle ait été reléguée à une dernière chance...
- Niveau trop-plein de confiance en soi, Gabriel a quand même été de pire en pire au fil de l'épisode et s'en est sorti de moins en moins bien... Etonnant...
- Charles a passé un très mauvais épisode, son élimination était malheureusement logique... Le jeune homme ne renouvellera pas l'exploit de Xavier Koenig l'an dernier. Dommage, il était très attachant, simple et beaucoup moins arrogant que les autres.

Top Chef 2016
Top Chef 2016
"Top Chef", le choc des champions 2016 : Pierre Augé gagnant face à Xavier Pincemin
"Top Chef" 2016, la finale : "Ce n'est pas la catastrophe à laquelle on s'attendait"
Coline et Xavier, finalistes de "Top Chef" 2016 : "Gabriel est parti en vrille"
"Top Chef" 2016, épisode 12 : "L'assiette n'existe pas, il n'y a rien"
Voir toute l'actualité sur Top Chef 2016
Sur le même thème
l'info en continu
"Conan le barbare" : Une série en préparation chez Netflix
SVOD
"Conan le barbare" : Une série en préparation chez Netflix
Haut-Karabagh : Deux journalistes du "Monde" blessés lors d'un bombardement
Presse
Haut-Karabagh : Deux journalistes du "Monde" blessés lors d'un bombardement
"Infidèle" : Claire Keim de retour pour une saison 2 ce soir sur TF1
Programme TV
"Infidèle" : Claire Keim de retour pour une saison 2 ce soir sur TF1
Propos d'Eric Zemmour sur CNews : Une enquête ouverte par le parquet de Paris
Justice
Propos d'Eric Zemmour sur CNews : Une enquête ouverte par le parquet de Paris
Débat Trump/Biden : Quelle audience pour les chaînes info françaises ?
Audiences
Débat Trump/Biden : Quelle audience pour les chaînes info françaises ?
Sud Radio : Le PDG Didier Maïsto quitte ses fonctions
Radio
Sud Radio : Le PDG Didier Maïsto quitte ses fonctions
Vidéos Puremedias