"Top Chef" 2016, épisode 9 : "Puisque c'est comme ça, je m'en vais !"

Partager l'article
Vous lisez:
"Top Chef" 2016, épisode 9 : "Puisque c'est comme ça, je m'en vais !"
La guerre des restos dans "Top Chef" 2016
La guerre des restos dans "Top Chef" 2016 © Olivier/M6
La guerre des restos était de retour ce soir dans "Top Chef", et avec elle les tensions, les dilemmes et les bonnes surprises. Résumé détaillé.

Les candidats la redoutent, l'attendent avec impatience, la préparent déjà dans leur tête depuis des semaines, parfois plus... Ce soir, la guerre des restos est de retour dans "Top Chef" 2016 ! Les six candidats encore en lice vont s'affronter dans cette épreuve mythique et tenter de faire les bons choix pour convaincre les chefs et les clients de donner sa chance à leur restaurant. Un épisode traditionnellement mouvementé, à suivre dès 21h sur puremedias.com.

À lire aussi
Pierre-Jean Chalençon écarté d'"Affaire conclue"
TV
Pierre-Jean Chalençon écarté d'"Affaire conclue"
"Le Grand blond avec une chaussure noire" : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette semaine
Cinéma
"Le Grand blond avec une chaussure noire" : Les films prévus sur France 3...
"Je m'en fiche de vous !" : Clash entre Didier Raoult et Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV
TV
"Je m'en fiche de vous !" : Clash entre Didier Raoult et Jean-Jacques Bourdin sur...

21h06. Rendez-vous en région parisienne pour les six candidats encore en course : Thomas, Gabriel, Franck, Coline, Pierre et Xavier. Au programme, "l'épreuve la plus emblématique" de l'émission selon Stéphane Rotenberg, sous la houlette de Philippe Etchebest. Les équipes ont été déterminées à l'avance : Xavier fait équipe avec Thomas, Coline avec Gabriel ("deux taureaux ensemble, on va bien s'entendre, analyse le jeune homme) et Pierre avec Franck.

"Vous faites chier les mecs !"

21h10. Les candidats découvrent les restaurants : le premier, avec déco savoyarde vieillotte mais grande cuisine, ne fait pas l'unanimité. "Les chaises sont à chier, il y a des lustres ignobles", lâche Coline, décidément pas toujours très classe. Elle lâche un joli petit "putain" quand elle découvre la cuisine très fonctionnelle, en revanche. Le deuxième n'a pas de devanture, juste une grande porte. "Quel restaurant de naze", balance Gabriel. Mais là encore, la cuisine est très grande. Enfin, le troisième lieu est fluo, rose, vert et violet. "Fou rire général !", lance Coline. "C'est vraiment de mauvais goût", confirme Pierre. Mais là encore, la cuisine est grande et fonctionnelle.

21h13. Etonnamment, pas de tirage au sort ou de candidat qui décide pour les autres. Le deuxième lieu est décidé à main levée, mais le choix des deux autres binômes est plus compliqué. En gros, personne ne veut le restaurant fluo. "Vous faites chier les mecs, faites un effort !", lance Gabriel en interview au sujet de Xavier et Thomas, qui n'est pas plus prêt que les autres à faire l'effort. OK... Mais sa partenaire Coline, sans le consulter, cède : le fluo, c'est pour eux !

"Il va falloir serrer les fesses"

21h17. La guerre des restos commence et on commence avec Gabriel et sa grosse tête et Coline. Ils décident de parier sur la convivialité et pas un restaurant gastro. Mais si Coline lance des idées, Gabriel ne dit rien. "Je crois qu'il est vide, il est creux dedans ! Franchement, le sketch !", se lamente la jeune femme face à son coéquipier. En fait, le jeune homme prend le parti de ne rien dire pour ne pas énerver sa partenaire. Le duo part sur une cuisine connectée à la salle, où les clients verront l'envers du décor. Gabriel propose d'en faire le nom du resto. Coline est consternée. Quand il donne ses idées, elle est aussi effondrée que quand il n'en a pas... Finalement, elle se résigne. Ambiance.

21h22. Franck et Pierre, eux, sont emballés par leur restaurant et l'atmosphère est nettement moins tendue. Ils partent sur un concept de tapas, de musique espagnole, de bonne ambiance. Objectif : que les gens se sentent en Espagne. Mais il va falloir convaincre les clients de rentrer, sans que le resto ait de devanture ! "Il va falloir serrer les fesses !", lance Franck, conscient qu'avec 2.500 euros, ça va être compliqué ! Enfin, Xavier et Thomas, eux, ont un vrai problème sur le concept : Thomas propose un bistro gourmand, avec produits naturels, décor de ferme. "J'aime pas, je déteste ! C'est vulgaire, c'est du déjà vu", lance son coéquipier. Bam ! Ils trouvent finalement un compromis et comptent l'appeler "Vertige". OK...

"C'est pas bien de mentir !"

21h30. Coline, Franck et Thomas partent direction le magasin de déco pour leur resto. Coline se perd aux rayons des animaux et aperçoit un poisson rouge, qu'elle rebaptise... Gabriel. Mais elle achète un autre poisson, qu'elle appelle Colin, afin que ces deux poissons représentent les deux cuisiniers qui sont obligés de partager "le même bocal". Gabriel, lui, part acheter les meubles : 1.000 euros pour table et chaises - et une malle "vraiment très belle" dont il ne parle pas à Coline. "C'est pas bien de mentir", commente Philippe Etchebest. Xavier ne fait pas mieux, en même temps : il achète... une poubelle. Et il craque pour... une lampe cheval taille cheval ! Mais ils ont fumé quoi, tous ? Surtout que pendant que Xavier prépare un resto bien parisien, Thomas voit leur resto comme une ferme... et achète des poules ! La cata ! Franck, lui, achète un cactus rouge géant pour attirer le client dans leur grande entrée. Après ce qu'on vient de voir, c'est peut-être l'achat le plus logique de la journée...

21h39. Gabriel, tout content, arrive et dévoile sa "surprise" à Coline. "C'est quoi le rapport ?", lâche-t-elle au moment de découvrir la malle. "Elle est suffisamment grande pour que je puisse le foutre dedans et qu'il puisse plus bouger", envisage-t-elle. "Xavier est complètement malade, il doit faire 2 mètres le bordel", s'étonne pour sa part Thomas quand il découvre le cheval en plastique. Mais Xavier fait moins le malin quand il découvre les poules. "Faut vraiment que je le remette en place", affirme-t-il. En revanche, Pierre, lui, est convaincu par le cactus rouge et la tête de taureau empaillée dénichés par Franck.

"Il m'a bien mis dans la merde !"

21h43. Après avoir peint pendant la nuit, direction les courses pour concocter le menu pour 15 clients. Mais Gabriel "déteste ça". Et donc il ne les fait pas et se balade partout. Normal. Ou pas. Du coup, Coline l'envoie à droite et à gauche pour qu'il se rende utile - et Gabriel s'agace. En gros, ces deux-là ne seront JAMAIS d'accord. "Faut pas qu'elle joue la petite chef en cuisine parce que ça risque de m'agacer", prévient Gabriel. Xavier, lui, dépense une fortune dans les ingrédients : foie gras, boeuf black angus, caviar... "C'est presque ridicule", lâche Thomas, qui parvient à l'en dissuader. Heureusement, entre Franck et Pierre, tout roule, et les trois équipes terminent dans le budget. Ouf !

21h57. Trois candidats éliminés rejoignent les binômes pour les assister : Kevin va prêter main forte à Xavier et Thomas, Pierre Meneau rejoint Pierre et Franck, et Joy Astrid débarque pour aider Gabriel et Coline. Et tous découvrent avec stupeur les choix de déco de leurs collègues. Pierre Meneau, de peur de se faire "un claquage", ne fait rien sauf décharger le camion. Pas très productif. "Il a rien foutu ! Il m'a bien mis dans la merde !", s'agace Pierre. Et il réalise que son entrée n'est pas assez attirante pour les clients et envoie donc son commis faire les boutiques aux alentours pour trouver de la déco espagnole. Il trouve UN drapeau et rentre tout content au bout de 45 minutes... Hum... Il va en falloir plus, et Philippe Etchebest débarque pour le leur signaler. Convaincu, Pierre envoie à nouveau Pierre M acheter des produits (poivrons, piments, etc) pour exposer tout ça en bas, dans l'entrée.

"Merde, Coline !"

22h10. Philippe Etchebest débarque chez Gabriel et Coline, où Joy-Astrid est très discrète. Mais Gabriel s'attire les foudres du chef quand ce dernier remarque qu'il jette de la pulpe de pomme de terre en même temps que la peau. "Tu n'as pas à jeter ta pulpe !", s'agace Philippe Etchebest. Coline vient voir ce qu'il se passe. "Que Coline vienne mettre son grain de sel, ça m'a énervé", avoue-t-il. Et quand elle l'interroge, il craque. "Merde, Coline !", lâche-t-il. "Puisque c'est comme ça, moi je m'en vais", lâche le chef. "Coline s'est un peu prise pour Hélène Darroze", poursuit Gabriel quelques minutes plus tard quand elle vient faire "l'inspecteur des travaux finis". Le ton monte. Finalement, Philippe Etchebest estime qu'il doit revenir (quelle girouette celui-là) et il leur fait la leçon. "Il a raison mais je ne sais pas faire semblant... Quand on n'aime pas, on n'aime pas", s'entête Gabriel.

22h19. Chez Xavier et Thomas, le premier semble assurer en cuisine et s'est lancé dans un menu compliqué, tandis que le second gère la salle. D'ailleurs, Xavier s'inquiète un peu sur la déco. Et Philippe Etchebest débarque pour leur expliquer justement qu'on ne comprend rien à leur idée de resto. Pour lui, il faut trancher entre ville et campagne. Et, surprise, Xavier s'incline : exit la poubelle parisienne ! "Je suis capable de tout pour gagner", avoue le candidat.

22h26. Les habitants débarquent : ce sont eux qui doivent choisir les deux restaurants qui leur semblent les plus prometteurs, rien qu'en regardant la devanture et le menu. Un restaurant a neuf points, le deuxième huit points et le troisième cinq points... Et ce sont Xavier, Thomas et Kevin qui en ont neuf ! Xavier a bien fait de céder (et son cheval-lampe n'a pas fait fuir, apparemment). Et ce sont Gabriel, Coline et Joy-Astrid qui en ont huit. Le restaurant de tapas de Pierre, Franck et Pierre n'ouvrira donc pas... L'absence de devanture et le menu trop en espagnol ont dérouté les passants.

"La poule se fait la malle"

22h36. L'heure est enfin venue de manger ! Les chefs et les habitants commencent par le restaurant de Thomas et Xavier, mais la poule "se fait la malle", prévient Michel Sarran. Du coup, c'est Philippe Etchebest qui part à sa poursuite ! Une fois remise à sa place, on passe à l'entrée au cabillaud, "très appétissante" sauf pour Hélène Darroze qui "ne comprend pas très, très bien" le manque de cohérence avec la présentation pas très rustique. Mais au goût, tout le monde est emballé ! Puis, Xavier débarque en salle pour servir le boeuf fumé au foin - mais le fumage est "inexistant" au goût, et les chefs convoquent Xavier pour le lui signifier. Quant au dessert, à base de betterave et framboises, il est "parfait" pour les chefs.

22h55. Dans l'autre restaurant, Gabriel n'est pas très à l'aise dans sa cuisine ouverte, mais les clients sont ravis de pouvoir assister au dressage en direct. Mais à la dégustation de l'entrée, ça commence mal : l'oeuf mollet est dur, et la salade ne va pas avec le reste. "C'est une mauvaise salade campagnarde", lance Jean-François Piège. Coline rejette évidemment la faute sur Gabriel, seul aux commandes en cuisine. Heureusement pour eux, le plat, un filet mignon de porc aux agrumes, rattrape les débuts compliqués. Quant au dessert, la déclinaison de fruits rouges "passe toute seule" et le biscuit est réussi. "Un délice", entend-on en salle, et un "bravo" de la part des chefs.

23h02. Les deux équipes se retrouvent face à des couteaux : ce sont Xavier et Thomas qui tirent la lame argentée, envoyant Coline et Gabriel en dernière chance. Le score est dur : 13 à 2 !

"C'est inacceptable"

23h03. Au menu de la dernière chance, le jambon beurre, à réinventer en plat et non en sandwich. L'épreuve oppose donc Coline, Gabriel, Pierre et Franck. Pierre part sur une crème de pain grillé avec mousse de jambon blanc, mais sa mousse lui pose problème et il la loupe par deux fois ! Franck, lui, opte pour un velouté de jambon, et un hot dog de jambon coupé en makis. Coline, elle, se lance dans une crème de jambon pour concocter une espèce de mini-mille-feuilles tandis que Gabriel va proposer un maki de jambon au beurre et un cromesquis de pain au lard. Coline a terminé avant la fin et file donc un coup de main à Pierre, très en retard. Classe !

23h19. Tiens, Philippe Etchebest n'est pas là pour départager les candidats. Hélène Darroze, Michel Sarran et Jean-François Piège commencent par le plat de Pierre, "pas très gourmand" mais "très, très moderne". Au goût, cette assiette "culottée" est un peu pâteuse, mais "très gonflée". Le plat de Coline, lui, est plus gourmand, bien dressé, la crème de jambon est très réussie mais le sandwich un petit peu moins. Gabriel, "très content" de son assiette forcément, fait rire Jean-François Piège avec ses roulés de jambon "inacceptables" et le cromesquis n'est "pas très clair". "On est plus sur le croque-monsieur", regrette Hélène Darroze. Quant à Franck, ses makis sont trop proches du sandwich et les roulés ont été cuits dans l'huile d'olive, une faute de mariage avec le beurre... Mais il y a beaucoup, beaucoup de travail.

23h25. C'est Pierre qui est sauvé le premier pour l'audace de son plat. Et il prend le temps de remercier Coline devant les chefs pour son aide sur les dernières secondes. Coline est d'ailleurs la deuxième sauvée. Les deux autres assiettes, avec les roulés, était "exactement ce qu'on ne voulait pas voir", explique Michel Sarran. Et c'est Franck qui est éliminé... Pas sûr que ce passage de justesse lui remette les idées en place. Michel Sarran explique à Franck qu'il en a fait trop pour montrer sa technique, aux dépens des assaisonnements.

Le débrief de l'épisode 9 de "Top Chef" 2016 :
- Une GRANDE guerre des restos avec des surprises, des tensions, et surtout des choix déco particulièrement WTF ! On était presque au niveau du fameux scooter de l'an dernier !
- Un gros carton rouge, en revanche, à Gabriel, insupportable tout au long de l'épisode. Certes, Coline n'est pas parfaite, elle est très autoritaire et pas toujours pleine de tact. Mais Gabriel, qui a refusé d'écouter Coline aussi bien que Philippe Etchebest, et qui lui a menti pour sa malle, a vraiment été trop loin. Et se dire hyper fier de son assiette en dernière chance en roulant du jambon, franchement...
- Un petit carton jaune à Pierre, fort sympathique mais qui n'est pas obligé de lancer une ola dès qu'on prononce le mot "Espagne", n'est-ce pas ?
- On nous a encore bien menti : "Les secrets des chefs" annoncé à 23h10, alors que la guerre des restos s'est terminée à 23h03, AVANT la dernière chance, pour un final à 23h37, le plus tard de la saison... Franchement, à un moment, il faut arrêter de se moquer des téléspectateurs.
- Dommage que Franck s'en aille, comme l'a bien dit Michel Sarran, il était très bon mais avait juste du mal à se canaliser.

Top Chef 2016
Top Chef 2016
"Top Chef", le choc des champions 2016 : Pierre Augé gagnant face à Xavier Pincemin
"Top Chef" 2016, la finale : "Ce n'est pas la catastrophe à laquelle on s'attendait"
Coline et Xavier, finalistes de "Top Chef" 2016 : "Gabriel est parti en vrille"
"Top Chef" 2016, épisode 12 : "L'assiette n'existe pas, il n'y a rien"
Voir toute l'actualité sur Top Chef 2016
Sur le même thème
l'info en continu
RTL : Pascal Praud gagne une demi-heure, Eric Jean-Jean passe en quotidienne
Radio
RTL : Pascal Praud gagne une demi-heure, Eric Jean-Jean passe en quotidienne
"Mot de passe" bientôt de retour sur France 2
TV
"Mot de passe" bientôt de retour sur France 2
"Messi à moitié autiste" : Christophe Dugarry présente ses excuses
TV
"Messi à moitié autiste" : Christophe Dugarry présente ses excuses
Audiences access 20h : Le "19.45" et "28 minutes" en forme, "Plus belle la vie" et "En famille" en baisse
Audiences
Audiences access 20h : Le "19.45" et "28 minutes" en forme, "Plus belle la vie" et...
Audiences access 19h : "N'oubliez pas les paroles" leader devant "DNA", Stéphane Plaza à un bon niveau
Audiences
Audiences access 19h : "N'oubliez pas les paroles" leader devant "DNA", Stéphane...
Audiences : "Taxi 3" leader devant "Puzzle", "Le grand échiquier" en hausse, "The Killing" en forme
Audiences
Audiences : "Taxi 3" leader devant "Puzzle", "Le grand échiquier" en hausse, "The...
Vidéos Puremedias