"Tous à Toulouse" : Comment s'est montée la Fête de la musique de France 2 ?

Partager l'article
Vous lisez:
"Tous à Toulouse" : Comment s'est montée la Fête de la musique de France 2 ?
Amanda Scott et Garou aux commandes de "Tous à Toulouse"
Amanda Scott et Garou aux commandes de "Tous à Toulouse" © Nathalie Guyon
Ce soir, Garou et Amanda Scott animeront la soirée musicale de la chaîne. Mais comment ce grand barnum a-t-il été monté ?

Tous à Toulouse ! Ce soir, France 2 emmène ses téléspectateurs sur la place du Capitole de la ville rose pour un show d'envergure afin de célébrer la fête de la musique. Aux commandes, la filiale du groupe public MFP Production succède à la société de Daniela Lumbroso tandis qu'un duo inédit assure l'animation : Garou, qui avait déjà collaboré avec la chaîne sur le Téléthon, et Amanda Scott, nouveau visage des après-midis de la chaîne à la rentrée. Parmi les participants, Christophe Maé, Kendji, les Fréro Delavega, Jain, Souf, Patricia Kaas ou encore Tal.

À lire aussi
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C à vous"
TV
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C...
Deuxième vague : Les analyses contradictoires du "rassuriste" professeur Toussaint dans les médias
TV
Deuxième vague : Les analyses contradictoires du "rassuriste" professeur Toussaint...
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
TV
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"

Et le message est clair : place à la musique ! "On a voulu rompre avec le rythme habituel de ces programmes : chanson, plateau, chanson... On va donner la parole aux artistes et à la musique. On va vivre de vraies longues séquences entre les artistes et le public. Christophe Maé, par exemple, ne va pas faire un titre au début, un au milieu et à la fin, mais trois titres à la suite. Et les artistes ont accepté de créer des choses nouvelles spécialement pour l'émission", expliquait hier en conférence de presse Philippe Vilamitjana, producteur en charge de l'événement pour MFP.

Le casting des artistes se poursuit jusqu'à la dernière minute

Et le show de ce soir est le fruit de six mois de travail ! "D'abord, il faut trouver la ville", explique à puremedias.com Philippe Vilamitjana. Une ville qui collabore pleinement à la construction du show et dont les techniciens et artistes sont mis à contribution. "Il faut ensuite gérer tous les problèmes d'implantation dans la ville : où on met la scène, de quelle scène on parle, comment on loge les gens, comment on les fait venir... ? Une fois qu'on a choisi Toulouse, il y a des charges sur la place du Capitole qu'il fallait respecter, notamment en termes de poids", ajoute-t-il. D'où un dispositif tout en largeur, qui comprend pas moins de quatre scènes !

Le travail se tourne ensuite vers le show lui-même. "La construction des décors, la sélection des écrans, les prestataires, les appels d'offres, et parallèlement, le casting des artistes", poursuit Philippe Vilamitjana. Un casting qui reste incertain jusqu'à la veille du spectacle. Hier encore, la participation de Renaud, confirmée dans la soirée, n'était pas acquise. Et France 2, qui passe cette année après TF1 et sa "Chanson de l'année", diffusée samedi, se retrouve par ailleurs contrainte de proposer un show différent.

"C'était absurde d'être en frontal avec TF1 l'an dernier"

"Cette année, au moins, on n'est pas en frontal ! C'était absurde l'année dernière d'avoir les deux programmes en face", se réjouit Philippe Vilamitjana. "Ce n'est pas facile pour nous d'être ce soir, on donne l'impression de passer après alors qu'on fait la Fête de la musique depuis 27 ans sur France 2", tempère Nathalie André, directrice des jeux et divertissements de la chaîne. "Mais vous ne verrez pas la même chose, on arrive avec une autre programmation", assure-t-elle.

Une programmation mise en valeur par Stéphane Jarny, qui assure la mise en scène, et qui a répété tous les numéros dès la semaine dernière, à Paris. Mais depuis hier, les vraies répétitions ont commencé. Et il faut s'adapter, notamment niveau danse. Les danseurs, emmenés par Medhi Kerkouche, ont commencé à travailler il y a un mois déjà. Des propositions ont été envoyées aux artistes, discutées avec leur maison de disques puis préparées - mais sans eux.

"Les artistes ont découvert les chorégraphies hier"

"On a répété à Paris la semaine dernière, pendant deux jours, sans les artistes. Ils n'ont donc découvert qu'hier, lors des premières répétitions sur le site, ce qu'on avait préparé. Et il y a un milliard de contraintes techniques qui ne pouvaient pas être anticipées avant... Il faut donc apporter beaucoup de modifications à la dernière minute, et être extrêmement réactif", explique le chorégraphe à puremedias.com. Deux numéros sur lesquels des danseurs n'étaient pas prévus ont ainsi été retravaillés, et Medhi Kerkouche et ses danseurs ont donc été appelés à la rescousse pour créer de toutes pièces une chorégraphie en 24 heures.

Heureusement pour lui, certains artistes viennent avec leur propre équipe. "Des gens comme Tal viennent avec leur équipe. Ils sont dans leur promo, donc ils ont leur schéma promo, leur chorégraphe, leurs danseurs...", explique-t-il. Mais eux aussi doivent continuer à travailler, jusqu'à ce soir, pour proposer le meilleur show possible dès la prise d'antenne à 20h55.

Sur le même thème
l'info en continu
Tous les programmes de la télé du 14 au 20 novembre 2020
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 14 au 20 novembre 2020
"La villa des coeurs brisés" : Découvrez les candidats de la saison 6 sur TFX
Programme TV
"La villa des coeurs brisés" : Découvrez les candidats de la saison 6 sur TFX
Audiences : Quelle performance pour "La flamme", la série de Jonathan Cohen sur Canal+ ?
Audiences
Audiences : Quelle performance pour "La flamme", la série de Jonathan Cohen sur...
"Bodyguard" : France 2 diffuse la mini-série britannique événement à partir du 16 novembre
Programme TV
"Bodyguard" : France 2 diffuse la mini-série britannique événement à partir du 16...
"La Flamme" : Une saison 2 pour la série de Jonathan Cohen sur Canal+
Séries
"La Flamme" : Une saison 2 pour la série de Jonathan Cohen sur Canal+
COVID-19 : Nicolas Bedos assume son "texte excessif" appelant à résister aux mesures sanitaires
TV
COVID-19 : Nicolas Bedos assume son "texte excessif" appelant à résister aux...
Vidéos Puremedias