"Voilà, c'est fini ! Merci !" : Quand Bernard Tapie ne veut plus parler du violent cambriolage dont il a été victime

Partager l'article
Vous lisez:
"Voilà, c'est fini ! Merci !" : Quand Bernard Tapie ne veut plus parler du violent cambriolage dont il a été victime
Bernard Tapie dans le "20 Heures" de TF1 © TF1
Invité du "20 Heures" de TF1 hier, Bernard Tapie n'a pas voulu s'étendre sur le violent cambriolage dont il a été victime, par égard pour sa femme.

Il voulait changer de sujet. Invité de Gilles Bouleau hier soir dans le "20 Heures" de TF1, Bernard Tapie a notamment évoqué sa lutte courageuse contre le cancer, ou encore son combat judiciaire dans le dossier du Crédit Lyonnais. L'ancien ministre de François Mitterrand n'a cependant pas pu échapper en début d'interview à un questionnement de Gilles Bouleau sur les souvenirs qu'il gardait du cambriolage dont il a été récemment victime, et au cours duquel lui et sa femme ont été violemment frappés et séquestrés.

À lire aussi
Bernard ("Koh-Lanta : Malaisie") est décédé
TV
Bernard ("Koh-Lanta : Malaisie") est décédé
"N'oubliez pas les paroles" : Qui a remporté la 3e édition du tournoi des maestros ?
TV
"N'oubliez pas les paroles" : Qui a remporté la 3e édition du tournoi des maestros...
Moundir guéri du Covid-19 : Très ému, il confie à Nikos Aliagas avoir frôlé la mort
TV
Moundir guéri du Covid-19 : Très ému, il confie à Nikos Aliagas avoir frôlé la...
Audiences samedi : Les JT de TF1 en forme, Nikos en forte hausse, "Joker" faible
TV
Audiences samedi : Les JT de TF1 en forme, Nikos en forte hausse, "Joker" faible

"La seule façon d'arriver à passer au-dessus de cet évènement, c'est surtout de ne pas en faire un souvenir", a commencé par affirmer Bernard Tapie, d'une voix affaiblie par la maladie. "Comme ma femme nous regarde et qu'elle est traitée parce qu'elle a beaucoup de mal à revivre cet évènement toutes les nuits, si ça ne vous dérange pas, j'aimerais bien qu'on n'en parle pas", a-t-il ajouté à l'adresse de son intervieweur. Gilles Bouleau lui a alors expliqué qu'il ne pouvait cependant pas ne pas poser de question sur ce fait d'actualité dont la presse s'est largement fait l'écho ces dernières semaines.

"On sentait qu'on était quelqu'un à abattre"

Bernard Tapie a alors accepté d'en dire un mot. "Je n'avais rien fait pour mériter cela. Mais il y a des milliers de cas par an. La justice a beaucoup de mal à investiguer pour trouver les coupables. Dans ce que j'ai vu, la seule chose que je veux me permettre de dire, c'est qu'il y avait une haine dans leur façon de parler, de faire : 'Ta gueule !' Ce n'était pas : 'Tais toi !', c'était 'Ta gueule !' On sentait qu'on était quelqu'un à abattre", a raconté l'ex-président de l'OM.

Gilles Bouleau lui a alors demandé s'il était revenu dans cette maison depuis les faits. "J'y retourne régulièrement. Pas encore ma femme. Voilà, c'est fini ! Merci !", a coupé Bernard Tapie. "Vous ne voulez pas... Vous voulez aller sur un autre combat", a enchaîné le présentateur de TF1, sentant que son invité n'était pas disposé à évoquer ce sujet plus longuement. "Voilà", a abondé Bernard Tapie, avant que la discussion n'évoque ensuite sa lutte contre le cancer. puremedias.com vous propose de revoir cet extrait de l'interview de Bernard Tapie par Gilles Bouleau hier soir sur TF1.

La présence de Bernard Tapie a permis au JT de TF1 d'enregistrer une belle audience hier avec pas moins de 6,70 millions de téléspectateurs, soit 26,4% du public. Le journal de Gilles Bouleau a ainsi largement devancé son rival de France 2. Anne-Sophie Lapix était ainsi hier regardée par 5,26 millions de fans, soit 20,9% des individus de quatre ans et plus.

l'info en continu
"Entre nous" : Faustine Bollaert à la tête d'un nouveau magazine féminin
Presse
"Entre nous" : Faustine Bollaert à la tête d'un nouveau magazine féminin
"Objectif reste du monde" : Nouvelle télé-réalité d'access pour W9 à partir d'aujourd'hui
Programme TV
"Objectif reste du monde" : Nouvelle télé-réalité d'access pour W9 à partir...
Laurent Ruquier s'en prend à Charline Vanhoenacker : "'Par Jupiter', ce ne sont pas des gens corrects"
Radio
Laurent Ruquier s'en prend à Charline Vanhoenacker : "'Par Jupiter', ce ne sont...
Gaza : L'AFP accueille les équipes d'AP et d'Al Jazeera après la destruction de leurs locaux par l'armée israélienne
International
Gaza : L'AFP accueille les équipes d'AP et d'Al Jazeera après la destruction de...
"Je vais essayer d'optimiser le temps qui me reste": Le témoignage poignant d'Axel Kahn, atteint d'un cancer
Radio
"Je vais essayer d'optimiser le temps qui me reste": Le témoignage poignant d'Axel...
Emplois fictifs au RN : Marine Le Pen traite TF1 de "menteurs" et de "manipulateurs"
Radio
Emplois fictifs au RN : Marine Le Pen traite TF1 de "menteurs" et de "manipulateurs"
Vidéos Puremedias