"Vous avez la parole" : Comment France 2 a sélectionné le restaurateur qui a fait polémique

Partager l'article
Vous lisez:
"Vous avez la parole" : Comment France 2 a sélectionné le restaurateur qui a fait polémique
Un témoin pas comme les autres dans "Vous avez la parole" © France 2
Un témoin présenté comme un simple restaurateur s'est également révélé être le mari d'une élue parisienne soutien de La République en marche.

Un invité qui a fait réagir. Jeudi soir, France 2 proposait un numéro spécial de son émission politique "Vous avez la parole", présentée par Léa Salamé et Thomas Sotto, pour revenir sur le mouvement de grève contre la réforme des retraites qui frappe le pays depuis plus d'un mois maintenant. Pour créer le débat et les faire réagir face à des syndicalistes et à des membres du gouvernement, la chaîne avait convié sur son plateau cinq Français : "une conductrice de bus, un restaurateur, une directrice d'école, un couvreur zingueur et une mère de famille", comme annoncé par le communiqué de presse

À lire aussi
Audiences : Lancement en baisse pour "The Voice", flop pour le divertissement de France 2
TV
Audiences : Lancement en baisse pour "The Voice", flop pour le divertissement de...
"Zone interdite" : Emu après le reportage de M6, le gouvernement prend des mesures
Politique
"Zone interdite" : Emu après le reportage de M6, le gouvernement prend des mesures
"Groland" : Corinne Masiero dans le plus simple appareil pour l'émission comique de Canal+
TV
"Groland" : Corinne Masiero dans le plus simple appareil pour l'émission comique...

Problème, Didier Désert, présenté par Thomas Sotto comme un "restaurateur dans le IIIe arrondissement à Paris", est également l'époux de Florence Berthout, maire du Ve arrondissement, ex-élue Les Républicains qui a rallié Benjamin Grivaux de La République en marche pour le prochain scrutin municipal dans la capitale. Une précision qui n'a pas été immédiatement donnée à l'antenne, ce qui n'a pas manqué de susciter l'étonnement de certains téléspectateurs sur les réseaux sociaux. Lesquels ont pu entendre, au cours des plus de 2h30 d'émission, Didier Désert se déclarer favorable à la réforme des retraites et se questionner sur "la capacité de quelques-uns à bloquer tout le monde". Il a également jugé "irresponsable" de lancer une telle réforme "en plein mouvement des Gilets jaunes". Au final, pour lui, les torts sont partagés entre le gouvernement et les grévistes.

Il a fallu attendre la toute fin de "Vous avez la parole" pour que son lien avec Florence Berthout soit évoqué à l'antenne. "Petite précision, vous êtes le mari de Florence Berthout, c'est bien ça ? Parce qu'on ne l'a pas dit... C'est la maire du Ve arrondissement de Paris, ex-LR qui a rallié Benjamin Griveaux. Juste pour être complet, ça agite beaucoup les réseaux sociaux donc on le dit", a résumé Léa Salamé tandis que Didier Désert, agacé, a tenu à répondre à son tour.

"J'espère que les réseaux sociaux pourront admettre qu'à notre époque, un mari et une femme puissent ne pas forcément partager les mêmes convictions. Je pense que vous pouvez me comprendre", a-t-il lancé à l'adresse de Léa Salamé. "J'espère aussi", a réagi la journaliste qui, au printemps 2019, avait choisi de se mettre en retrait de la matinale de France Inter et de l'émission politique de France 2 après la candidature de son compagnon Raphaël Glucksmann aux élections européennes.

Repéré dans le "20 Heures" de France 2

Jointe par la rédaction de puremedias.com, la direction de l'information de France Télévisions plaide la bonne foi et en profite pour rappeler la manière dont elle sélectionne ses témoins pour ce genre d'émission. "Il s'agissait pour nous de construire un plateau équilibré avec des citoyens favorables et opposés à la réforme et d'avoir des profils représentatifs des catégories socio-professionnelles engagées ou impactées par le mouvement", explique-t-on dans le groupe audiovisuel public.

S'agissant du cas de Didier Désert, l'homme avait été repéré à l'occasion d'un sujet consacré aux restaurateurs à la veille de la Saint-Sylvestre, diffusé le 29 décembre dernier dans le "20 Heures" de France 2 présenté par Thomas Sotto. "Une fois qu'on a présélectionné des profils qui nous semblent intéressants, un entretien préalable assez approfondi est organisé par téléphone. On pose énormément de questions, notamment pour savoir s'ils ont un mandat politique ou s'ils sont membres d'un parti ou d'un syndicat. Des points qu'on vérifie pour eux, mais pas pour les membres de leur famille. L'intéressé n'a pas juge utile de nous préciser l'activité politique de sa femme", indique France Télévisions. Ainsi, Didier Désert a été choisi pour sa facilité à s'exprimer et par le fort impact qu'a eue la grève sur son activité de restaurateur, avec un chiffre d'affaire divisé par deux.

La direction de l'information juge donc aujourd'hui que le fait qu'une élue partage sa vie n'est pas de nature à amoindrir la force et l'authenticité de son discours. Mais hier soir, face au début de polémique sur les réseaux sociaux, l'équipe de "Vous avez la parole" a tenu à réagir en plateau. "C'est une précision qu'on voulait apporter en cours d'émission. Mais il fallait aussi qu'on le fasse au bon moment pour que ce soit intelligible pour les téléspectateurs qui ne sont pas tous branchés sur Twitter. On aurait pu choisir de ne le préciser que sur les réseaux sociaux, on a choisi de le préciser à l'antenne dans un souci de transparence. Le sujet de la confiance avec notre public est un sujet central. Après, ce n'est qu'un petit élément d'une émission qui a été difficile à construire, dans des délais assez courts, dans un contexte politique et social tendu. Ce sujet-là ne doit pas résumer à lui seul l'émission d'hier soir", estime-on chez France Télévisions. puremedias.com vous propose de revoir les explications de Léa Salamé diffusées jeudi soir.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
A French is back

Ouais mais eux on le sait. Ce qui compte, c'est de savoir à qui on a vraiment affaire.



Pfff

Les invités contre sont rarement des lambdas non plus, ils sont souvent syndiqués...



Pfff

Ben, c'est ce qu'ils ont fait mais vous etes derangé que sa femme soit LR
Pour le reste evidemment que des gens contents c'est plus dur à inviter que des gens mecontents. Personne n'a envie d'etre porte parole d'un gouvernement



A French is back

Dans ce cas ça devrait être facile à trouver pour les plateaux télé..



Pfff

Vous savez, Macron est le premier parti democratique de France malgré les GJ aux dernieres europeennes, trouver des gens qui soutiennent la reforme ne voius en deplaise, y en a des millions...



Gilbert D.

Qu'est-ce que vous voulez dire ?



Serge Bourbon

C'est une réforme de gauche soutenue par la droite, elle est bien plus soutenue qu'on ne laisse croire.
La manipulation est dans la couverture des grèves qi seraient inexistantes sans les cheminots et la RATP, et on dit que ce n'est pas catégorielles.



vincetv

*Ajoute ce nouvel exemple à la liste "les journalistes et les médias sont les premiers à créer des FAKE NEWS" *



Mento

C'est vrai il suffit de voir la compagne de Yannick Jadot....



Gilbert D.

Et qui assume de l'être. On dirait qu'ils ont honte d'être macroniens.



A French is back

Ça montre juste qu'ils sont incapables de trouver un type soutenant cette réforme qui n'est pas un proche du gouvernement.



La Sardine

En même temps a t-on trouvé des restaurateurs impactés par les manifs et qui trouve ça formidable ? C'est vrai qu'on aurai pu relayer uniquement la propagande des camarades de la CGT.

Il faut savoir une chose : les téléspectateurs convaincus le restent et les autres savent faire la part des choses et peuvent résister à la propagande la plus honteuse. Alors pas de panique, ce restaurateur n'enlèvera pas 1 seul manifestant aux prochaines festivités de la CGT.



Pfff

Parce que ça change qq chose de savoir le metier de sa femme ou ses convictions politiques ? S'il etait Melenchoniste et qu'il defendait la reforme à la limite, mais là, le mec soutient la reforme et vous trouvez merveilleux d'apprendre qu'il est Macroniste. Waouh, fantastique

Vous etes bete ou bete ?



Pfff

Vu le nombre de chroniqueurs de gauche, ca va etre compliqué



Frédéric Martin

Pour être VRAIMENT COMPLET, non seulement Didier Désert est le conjoint
de Florence Berthout, qui vient de rallier Benjamin Griveaux, mais :

- il a été associé d’Ernst & Young Conseil jusqu’à il y 5 ou 6 ans, date à laquelle il a décidé de passer à sa passion pour la cuisine ; aussi le présenter comme un simple “restaurateur” est une manipulation ; et lui-même parlant de sa retraite qui perd de la valeur (sous la forme de son investissement dans son restaurant), c'est assez comique, car son salaire antérieur dans le conseil (j’y travaille), et avant chez Vivendi, lui garantira déjà une retraite très honorable avec ses meilleures 25 annuités, hors de tout autre revenu...
- il a été Président de l’association des anciens élèves de l’Essec de 2000 à 2004 (je suis ancien Essec), Essec qui a eu comme directeur général .... Jean-Michel
Blanquer de 2013 à 2017 (juste avant qu’il devienne Ministre de l’éducation nationale) !!!
Son mandat de Président de l’association est bien sûr nettement antérieur à la nomination de JM Blanquer comme DG de l’Essec, mais les anciens Présidents de l’association (mandat de 4 ans), qui doivent être une douzaine en vie, conservent évidemment un lien privilégié avec la direction de l’école. Il est donc IMPOSSIBLE que Didier Désert n’ait pas eu l'occasion de faire personnellement la connaissance de JM Blanquer, et qu’il n’ait pas eu des contacts, même épisodiques, avec lui pendant que celui-ci était DG de l'Essec jusqu’à 2017.

Donc la présence de cet invité, présenté comme un "quelconque" restaurateur parisien a été de bout en bout une imposture, du fait de la réalité de l'ensemble de son parcours professionnel, du fait de son lien au moins indirect avec l’un des deux membres du gouvernement présents sur le plateau, et du fait des choix politiques récents de sa conjointe qui a quitté le parti LR pour soutenir LREM à Paris.



Jacques

Ha j'avais entendu pour la revalorisation du prix de la CS, mais 60 balles ils ont craqué. Merci pour l'info.



Gilbert D.

Je ne sais pas si vous l'avez remarqué tout comme moi : quand l’invité est engagé à gauche, on prend bien soin de préciser son positionnement aux téléspectateurs, parce que « les gens ont le droit de savoir ». C'est uniquement quand il est engagé à droite, et plus particulièrement lorsqu'il soutient le gouvernement, que c’est un « citoyen lambda ». Dans la plupart des grands médias, c'est le cathéchisme néolibéral qui doit prévaloir.



Gilbert D.

Comment qualifier autrement quelqu'un qui avance masqué, avec la complicité des éditocrates de France 2 ?



Jeff Costello

Je dirais que certains sont complices quand d'autres font correctement leur boulot. Mais il est clair que le traitement de la réforme des retraites par France 2 pose problème, notamment au 20 heures, si l'on en croit l'observatoire des médias Acrimed : https://www.acrimed.org/Ret...



Jeff Costello

Le problème n'est pas tant qu'ils lui donnent la parole. Après tout, il y a à peu près 20% de sympathisants LREM en France donc un témoin LREM parmi les 5 témoins de la soirée, c'est assez représentatif. En revanche, ils auraient dû avoir l'honnêteté de le dire en début de l'émission.



La Sardine

Pourquoi le qualifiez vous de propagandiste ? Tous les points de vue sont intéressants, de Martinez à Édouard Philippe.



Gilbert D.

Vous êtes une sardine bien débonnaire. Non, ce monsieur ne représente pas que lui même. Vous auriez pu dire cela si ce monsieur était effectivement un citoyen lambda. Là, il s'agit d'un propagandiste macronien qui avance masqué, ce n'est pas la même chose. Quand il s'agit d'un opposant de gauche, on ne manque pas de le stigmatiser comme tel. Je remarque que ce n'est pas la première fois dans cette émission que l'on cache le pedigree complet d'un invité. La récidive exclut qu'il s'agisse d'un hasard.



La Sardine

C'est bien de préciser les choses mais qu'importe le citoyen, il ne représente que lui même. Difficile de dire quel est l'opinion des français, c'est forcément une opinion nuancée peut-être même contradictoire. Personne ne peut représenter le français moyen.



Nathalie Joulia

Vous avez tout à fait raison. C'est la politique "autrement"



LeMoi

Je ne milite pour aucun parti, encore moins pour LREM que je n'apprécie pas particulièrement, justement, et effectivement il ne semble pas du tout du bord LREM, mais bien d'un autre côté.
Ce n'est pas du tout le problème, c'est plutôt qu'avec Jacques, les accusés n'ont même pas besoin d'avocat, quelles que soient les explication, c'est "tu mens, tu es obligé de dire ça pour te défendre, mais je ne te crois pas parce que tu mens, allez hop, EN TAULE !" ^^



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"Poldark" : Chérie 25 enchaîne avec la saison 2 dès ce soir
Programme TV
"Poldark" : Chérie 25 enchaîne avec la saison 2 dès ce soir
"Bambi" va avoir le droit à son remake
Cinéma
"Bambi" va avoir le droit à son remake
Euro 2020 : TF1 diffusera le match d'ouverture, la finale sur M6
Sport
Euro 2020 : TF1 diffusera le match d'ouverture, la finale sur M6
Audiences access 20h : L'info de TF1 en forme, "Un si grand soleil" devant "Scènes de ménages"
Audiences
Audiences access 20h : L'info de TF1 en forme, "Un si grand soleil" devant "Scènes...
Audiences access 19h : Nagui large leader, "DNA" faible, record pour "Chasseurs d'appart'"
Audiences
Audiences access 19h : Nagui large leader, "DNA" faible, record pour "Chasseurs...
Audiences : "Diversion" leader devant "NCIS" en hausse, "Caïn" au plus bas, Arte et C8 au million
Audiences
Audiences : "Diversion" leader devant "NCIS" en hausse, "Caïn" au plus bas, Arte...
Vidéos Puremedias