2018, année noire pour le cinéma français à l'étranger

Partager l'article
Vous lisez:
2018, année noire pour le cinéma français à l'étranger
Les films français boudés à l'international ?
Les films français boudés à l'international ? © DR
L'absence de hit, comme "Valérian" en 2017, a plombé le niveau global des entrées à l'international.

2018, annus horribilis pour l'exportation du cinéma tricolore ! Selon des chiffres - encore non-exhaustifs - compilés par Unifrance, l'organisme chargé de la promotion et de l'exportation du cinéma français dans le monde, les longs métrages français se sont exportés, en dehors du territoire, à seulement 40 millions de tickets en 2018. Il s'agit d'un recul spectaculaire de 52% par rapport à 2017 (82,6 millions d'entrées), année qui avait été portée par le succès de "Valérian et la Cité des mille planètes", qui cumulait à lui seul 30,6 millions de spectateurs internationaux, et du film d'animation "Ballerina".

À lire aussi
Audiences : L'Eurovision très large leader, "The Voice" à son plus bas historique, "MacGyver" faible sur M6
Audiences
Audiences : L'Eurovision très large leader, "The Voice" à son plus bas historique,...
Thierry Ardisson quitte C8
TV
Thierry Ardisson quitte C8
Eurovision 2019 : Bilal Hassani contraint d'annuler toutes ses interviews
Eurovision
Eurovision 2019 : Bilal Hassani contraint d'annuler toutes ses interviews

Payant l'absence de grosse production de Luc Besson, le cinéma français à l'étranger est donc retombé l'année dernière à son faible niveau de 2016, autre année blockbuster EuropaCorp, très loin du record historique de 2012. Cette année-là, grâce au succès de "Lucy" en Chine, le cinéma français s'était envolé à 144 millions de billets vendus dans le monde. Loin de cette période faste, les 665 films français en exploitation dans les salles étrangères ont généré 237 millions d'euros de recettes en 2018. Un chiffre en recul de 51% sur un an. Dans le détail, les films majoritairement français dans leur financement ont généré 26 millions d'entrées (-58,4%). Quant aux films en langue française, ils ont attiré un cumul de 24,6 millions de spectateurs (-38,2%), retrouvant leur faible niveau de 2013.

Année sans Besson, année sans record

L'année 2018 a souffert de l'absence de gros hit international produit par Luc Besson et sa société EuropaCorp. C'est toutefois bien un film de leur catalogue, "Taxi 5", qui occupe la première place des films français les plus vus à l'étranger l'année dernière mais avec un petit cumul de 2,44 millions d'entrées. Selon Unifrance, un total de six films français (contre sept en 2017) ont dépassé la barre du million de spectateurs à l'étranger en 2018. Outre "Taxi 5", on retrouve, parmi les films majoritairement français, les comédies "Le sens de la fête" (1,67 million d'entrées) et "La Ch'tite famille" (1,06 million). À noter par ailleurs qu'un total de 78 films (contre 82 en 2017) ont réussi à rassembler plus de 100.000 spectateurs et que 10 films ("Les As de la jungle", "Maria by Callas") ont réuni plus de monde à l'étranger qu'en France.

Dans son analyse, Unifrance reconnaît que l'année a été "globalement décevante" même si l'organisme estime que l'intérêt pour le cinéma français ne se dément pas "sur les cinq continents". Il constate une "atomisation des entrées" (les 5 plus gros succès français ne représentant que 27,1% des entrées globales contre 64,8% en 2017) qu'elle lie à l'absence de titres phare. Selon Unifrance, les nouveaux films prévus en 2019 devraient prouver que les piètres résultats de l'année 2018 étaient simplement "conjoncturels". Confiant, l'organisme mise notamment sur la sortie de suites très attendues ("Qu'est-ce qu'on a (encore) fait au bon Dieu ?", "Tanguy, le retour"), sur la suite de la carrière d'"Astérix - Le Secret de la potion magique", qui doit encore connaître de nombreux démarrages, sur les films d'animation "Funan", "Miniscule 2" et "Terra Willy" ou encore sur "Anna", la prochaine production EuropaCorp dont la distribution sera assurée par Pathé.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
A French

C'est surtout la redistribution issue des entrées des blockbusters américains qui permet au cinéma français de survivre, car ce n'est pas avec quelques comédies à succès par an que ce serait le cas sinon..
Enfin, pour en revenir à Valérian, ça fait des années qu'on sait que Luc Besson n'est pas un scénariste de très haut niveau (y'a qu'à voir la quantité de navets qu'il a produit et écrit), fallait donc s'attendre à ce que Valérian n'ait pas un scénario du feu de dieu. Mais ça reste largement regardable comparé à ce qu'il produit, à part si on aime pas les effets spéciaux bien entendu (mais dans ce cas fallait pas aller voir ce film).



walter

Non, ta réalité, c'est que t'as aimé le film de Besson, et peut-être le cinéma de Besson en général et que tu as du mal à admettre que des critiques aient démoli Valerian sans avoir forcément envie de se faire son metteur en scène, mais simplement parce qu'ils l'avaient trouvé médiocre ou carrément mauvais au delà de ses réelles ambitions. Alors que moi, j'en ai strictement rien à foutre, ce n'est pas mon cinéma, pas plus d'ailleurs que les comédies franchouillardes qui n'ont pas tes faveurs et que je ne vais pas voir non plus mais dont tu devrais être content qu'elles fassent rentrer beaucoup d'argent puisque ça permettra la création d'autres projets plus ambitieux qui verront peut-être l'éclosion de nouveaux Besson(s).



A French

T'aimes pas ma réponse, ben j'en suis bien désolé.. J'expose pourtant une certaine réalité (que t'as visiblement pas envie d'entendre).



walter

Alors par contre, j'aime pas du tout ta réponse. C'est ça oui, j'ai pas envie. et j'ai pas l'intention de me faire chier à développer davantage ce que tu as envie d'interpréter à ton gré. Bonne soirée



A French

Ouais enfin concernant Besson, une bonne part des critiques acerbes venaient de haters ne pouvant pas le blairer, et non d'analyses très constructives. Après c'est sûr que si vous n'avez aucune envie qu'un cinéma de divertissement à gros budget se développe en France, et qu'on reste à nos bonnes grosses comédies franchouillardes, je peux comprendre la démarche. Celle que je ne comprends pas par contre, c'est la mauvaise foi des types qui recherchent un cinéma de ce genre en France mais ne laissent aucune chance pour que celui-ci se développe.



walter

Ah mais je ne souhaite pas qu'on se réjouisse d'un flop. Je trouve juste sain qu'on puisse émettre un avis , même très sévère sur n'importe quel film, quel que soit son budget ou son metteur en scène si, en toute bonne foi, on ne l'a pas trouvé réussi. Et même si la grande majorité des critiques ou des spectateurs en salles lui ont permis de triompher au B.O (comme le tout récent "Bohemian Rhapsody" par exemple) .
Et je trouve aussi que les fans de blockbusters, Action, SF, Heroic Fantasy, Marvel... ont souvent beaucoup plus de difficultés et "d'éthique" face à des commentaires négatifs et face au libre arbitre des critiques sur leur genres de films préférés, qu'ils n'en ont par exemple face au traitement de certaines comédies françaises qui peuvent aussi casser la baraque (au moins au B.O national) et qu'ils sont pourtant parfois ravis de voir se faire pourrir par la critique quand ils n'y participent pas eux-mêmes. ;)

Alors, je ne dis pas que tu fais partie de ceux-là mais ton commentaire m'a fait penser que parce que Besson avait été ambitieux et avait pris des risques coûteux dans un genre que tu affectionnes, on se devait d'être indulgent et modéré avec son film même si on ne l'avait pas apprécié et je ne suis donc pas d'accord.
Enfin, on s'est compris et de toute façon, je sais on sera d'accord sur bien d'autres sujets. ;)



A French

Non, mais se réjouir que ce film ait floppé à l'étranger (notamment aux USA où les blockbusters étrangers n'ont pas leur place) est tout aussi con. Certains critiquent le cinéma français actuel (fait de comédies débiles et de drames sociaux), mais sont aussi les premiers à basher les projets ambitieux qui coûtent chers..



walter

Alors, on va dire que je ne veux pas encourager ce type de films s'il faut partir du principe que, parce qu'il a coûté très cher, la critique se doit d'être plus modérée et indulgente parce qu'il est destiné à rapporter beaucoup d'argent à l'étranger. Et que, de ce fait, celui qui le "démonte" deviendrait alors forcément de mauvaise foi, inconscient ou con tout court. ;)



NorbertGabriel

C'est aussi sans doute pour ça que chaque année Cannes est le RDV incontournable du cinéma mondial qui vient rendre hommage au cinéma français..



NorbertGabriel

Dans les années 95-2000 le budget promo d'un film américain était égal ou supérieur au budget de réal d'un long métrage français ... ça explique bien des choses..



NorbertGabriel

Oui on peut en parler; la ville met des moyens très importants mais les gens -touristes compris- se comportent comme des salopiots... Je vois ça tous les jours sur la Butte, les pelouses sont couvertes de mégots de capsules de bière, bien que TOUS les matins entre 7 et 9 h les employés nettoient soigneusement toutes les pelouses... Idem pour les trottoirs, il y a des poubelles tous les 20 mètres et des déchets à côté des poubelles.. A part quelques japonais tous les touristes se comportent comme des salopiots.. Je précise que je sors tous les jours et que je vois tous les jours les mêmes aberrations.. Et quand il y a la noria des camions poubelles, c'est la fanfare des bagnoles qui s'y colle .. Donc ?? Certains quartiers devraient être limités en accès véhicules pour que ça reste vivable.. Ou bien il faut mettre un balayeur tous les 20 mètres.. ça donnera du boulot à ceux qui traversent la rue.



NorbertGabriel

Martin Guerre,



NorbertGabriel

La 7 ème compagnie, La grande vadrouille, le jour le plus long .. ??



A French

Ça dépend si on veut encourager nos blockbusters ou pas. Et franchement, Valérian ne méritait pas ce déferlement de critiques acerbes. Ça restait un divertissement de bonne facture (et il ne fallait pas en attendre autre chose).



Ysabel

Peau d'Ane par Jacques Demi, dans les années 70 ?



Ysabel

Le cinéma est gangrené, comme tout le reste !

Lisez donc Crépuscule par Juan Branco en libre accès PFD sur le web... édifiant



Saguilar

The Upside est a plus de 25M$ en ce moment



walter

Et donc un film français à gros budget qui rapporte beaucoup à l'étranger ne devrait pas être démonté ?



guilem2

La Totale, je ne parle pas que de succès mais de qualité. Les films que vous citez sont nuls. Mais cette discussion sur les remakes est curieuse alors qu'on parle des blockbusters français a la base, qui en plus sont capables de ne pas être navrants quand ils veulent (Le Boulet, l"Arnacoeur, le Pacte des Loups sont de bons films de dovertissement). Ce n'est juste pas du tout le cas dernièrement.



Jeff Costello

Non, mais les remakes américains de comédies françaises ne sont pas tous des bides retentissants : 146 M$ pour True lies, 124 M$ pour The birdcage, The upside (remake d'Intouchables) en tête du box-office américain avec 20 M$ pour son premier weekend. Et ce n'est pas parce que le remake fait un bide que l'original manque d'originalité et de créativité.



guilem2

Je ne faisais que citerr un exemple de plus. Dinner for Schmucks qui est une catastrophe,c'est majoritairement français?



Jeff Costello

Mauvais exemple : Les visiteurs en Amérique est une production majoritaire française.



guilem2

On a joli cinéma. Mais nos grosses productions sont systématiquement minables.



guilem2

Notons quand même le formidable True Lies.



bigtv

" Notre drame de paris " un bon bouquin a lire ( Nadia Le Brun et Airy Routier )....



comments powered by Disqus
l'info en continu
Premières séances : "John Wick Parabellum" signe un démarrage record et bat "Aladdin" !
Cinéma
Premières séances : "John Wick Parabellum" signe un démarrage record et bat...
Affaire Vincent Lambert : M6 avance la diffusion de "Dossier Tabou" à ce soir
TV
Affaire Vincent Lambert : M6 avance la diffusion de "Dossier Tabou" à ce soir
Audiences J+7 : "Manifest" s'envole en replay sur TF1
Audiences
Audiences J+7 : "Manifest" s'envole en replay sur TF1
Sony veut adapter ses jeux vidéo en films et en séries
Séries
Sony veut adapter ses jeux vidéo en films et en séries
Débat des européennes : Le Parti animaliste annonce avoir saisi le CSA et le tribunal administratif
TV
Débat des européennes : Le Parti animaliste annonce avoir saisi le CSA et le...
Diffusion Coupe du monde féminine 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne par chaîne
Sport
Diffusion Coupe du monde féminine 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne...
Vidéos Puremedias