A 62 ans, "Playboy" arrête les photos de femmes nues

Partager l'article
Vous lisez:
A 62 ans, "Playboy" arrête les photos de femmes nues
Un aréopage de playmates
Un aréopage de playmates © Abaca
Le magazine de charme de Hugh Hefner a décidé d'abandonner la recette de son succès depuis 1953.

Petit séisme sur la planète des magazines érotiques. Le célèbre mensuel américain "Playboy" a décidé de ne plus publier de photos de femmes nues dans ses colonnes. Selon le New York Times, la nouvelle version papier du magazine lancée en mars prochain ne comportera plus de nu intégral même si des femmes légèrement vêtues continueront d'y figurer.

Ce sont pourtant ces photographies de femmes nues (et dans des positions suggestives) qui ont fondé l'incroyable succès de "Playboy". Pendant plusieurs décennies, le titre de presse lancé en 1953 par Hugh Hefner a ainsi incarné la révolution sexuelle aux Etats-Unis et dans le monde, se vendant jusqu'à plus de 7 millions d'exemplaires en 1972. S'était développée autour des clichés du mensuel de charme toute une mythologie incarnée par le terme de "playmate", le titre porté par une femme ayant posé comme modèle pour le dépliant central du journal.

À lire aussi
Audiences : Journée noire hier pour TF1
Audiences
Audiences : Journée noire hier pour TF1
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
TV
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck Dubosc
TV
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck...

Impératif économique

Validée par le fondateur de 89 ans qui détient encore 30% du groupe Playboy, cette évolution majeure répond surtout à un impératif économique. Largement dépassé par la pornographie en libre service sur Internet, le mensuel a perdu une bonne part de son attractivité. Selon la direction de Playboy, il a ainsi enregistré des pertes de 3 millions de dollars l'an dernier aux Etats-Unis où les ventes sont passées de 5,6 millions d'exemplaires en 1975 à 800.000 exemplaires aujourd'hui. Le groupe Playboy Enterprises tire désormais l'essentiel de ses revenus de la commercialisation de sa marque, notamment à l'étranger, et surtout du merchandising autour du célèbre logo "Playboy" en forme de tête de lapin.

"Playboy" peut se rassurer en voyant les bons résultats qu'a entraînés la fin du nu sur son site internet. Décidée en août dernier, elle a permis de rajeunir de 17 ans l'âge moyen des lecteurs et de quadrupler le nombre de visiteurs uniques. Cette décision a surtout permis à "Playboy" d'être beaucoup plus présent sur les réseaux sociaux comme Twitter, Facebook et Instagram, particulièrement regardants concernant les images érotiques.

l'info en continu
Le Daily News n'aura plus de rédaction physique
Presse
Le Daily News n'aura plus de rédaction physique
"La Marseillaise" : "La Provence" ne déposera finalement pas d'offre de reprise
Presse
"La Marseillaise" : "La Provence" ne déposera finalement pas d'offre de reprise
Téléfoot : Mediapro conclut un accord de distribution avec Bouygues
Business
Téléfoot : Mediapro conclut un accord de distribution avec Bouygues
Eric Di Meco : "Une finale de Ligue des champions, ça ne se refuse pas"
Sport
Eric Di Meco : "Une finale de Ligue des champions, ça ne se refuse pas"
Audiences : Bon niveau pour "L'Equipe d'Estelle" sur L'Equipe
Audiences
Audiences : Bon niveau pour "L'Equipe d'Estelle" sur L'Equipe
"Le vrai mag" : A quoi ressemblera le "CFC" de Téléfoot ?
Sport
"Le vrai mag" : A quoi ressemblera le "CFC" de Téléfoot ?
Vidéos Puremedias