Accrochage dans "C à vous" : Nicolas Dupont-Aignan "ne regrette absolument pas" ses propos sur Patrick Cohen

Partager l'article
Vous lisez:
Accrochage dans "C à vous" : Nicolas Dupont-Aignan "ne regrette absolument pas" ses propos sur Patrick Cohen
Nicolas Dupont-Aignan
Nicolas Dupont-Aignan © Abaca
Le fondateur de Debout la France s'en est également pris à RTL.

Non, rien de rien, non il ne regrette rien. Ce matin, Nicolas Dupont-Aignan, tête de liste Debout la France aux élections européennes, était l'invité des "Grandes Gueules" de RMC et RMC Story. Une intervention publique, une semaine jour pour jour après son vif accrochage avec Patrick Cohen et Anne-Elisabeth Lemoine sur le plateau de "C à vous". Traitant le journaliste de "macroniste" et de "cireur de pompes du pouvoir", Nicolas Dupont-Aignan avait provoqué la colère du chroniqueur de l'animatrice de France 5. "Vous allez devoir vous excuser sinon vous allez devoir quitter le plateau", avait répliqué Anne-Elisabeth Lemoine avant que l'interview ne soit arrêtée.

À lire aussi
Audiences : L'Eurovision très large leader, "The Voice" à son plus bas historique, "MacGyver" faible sur M6
Audiences
Audiences : L'Eurovision très large leader, "The Voice" à son plus bas historique,...
"Un dîner presque parfait" : Excédé, un candidat met ses invités à la porte
TV
"Un dîner presque parfait" : Excédé, un candidat met ses invités à la porte
Thierry Ardisson quitte C8
TV
Thierry Ardisson quitte C8

"Je n'ai pas insulté"

Si, depuis, Nicolas Dupont-Aignan a annoncé qu'il comptait saisir le CSA, l'homme politique a confié ce matin à Alain Marschall et Olivier Truchot qu'il "ne regrettait absolument pas" ses propos. "Je n'ai pas insulté, j'ai dit ce que pensent des millions de Français, assez, d'une certaine propagande de certains de vos confrères. J'étais très calme, contrairement à ce qui a été répété ici ou là. Je pense qu'il y a une lassitude très profonde dans le pays, non pas sur les journalistes - comme on ne dit pas les politiques - mais simplement sur certains de vos confrères qui sont dans la propagande permanente, dans le jugement permanent et qui se permettent sur le service public, quand on ose dire quelque chose sur eux, de prendre des grands airs", a-t-il expliqué, rappelant que Patrick Cohen était le premier à s'être levé mais assurant à tort que celui-ci avait quitté le loft.

Et s'il maintient l'appellation de "cireur de pompes", Nicolas Dupont-Aignan estime qu'elle n'est "pas très insultante". "J'ai beaucoup de confrères à vous qui m'ont envoyé des SMS en disant 'Vous avez dit tout haut ce que pensent beaucoup de la profession de Monsieur Cohen'", a-t-il ajouté. Le responsable de Debout la France a également profité de son passage aux "Grandes Gueules" pour expliquer son coup de gueule contre Patrick Cohen. Estimant "normal" qu'il apporte une contradiction, il assure que le journaliste avait qualifié Jean-Luc Mélenchon "ou quelqu'un d'autre", à l'époque de la matinale de France Inter, de "malade". Une affirmation très imprécise qu'aucun élément ne peut étayer. Toutefois, Nicolas Dupont-Aignan dément toute préméditation.

"La partialité de 'C à vous' est incroyable"

"Si vous regardez l'émission 'C à vous' sur plusieurs semaines, regardez la partialité de cette émission. C'est incroyable !", a-t-il maintenu, expliquant avoir voulu apporter "une autre voix" en se rendant dans le programme d'Anne-Elisabeth Lemoine. "C'est quand même le service public. C'est le contribuable qui paye cette chaîne. C'est comme sur certaines chaînes du service public où il y a une telle disproportion de temps d'antenne entre les partis politiques... C'est ahurissant !", a-t-il assuré, ayant "tous les chiffres". "Tout le monde voit que c'est déséquilibré à un point que ça n'a jamais été. Peut-être sous l'ORTF ou De Gaulle...", a ajouté Nicolas Dupont-Aignan, accusant "C à vous" d'avoir "fait venir pendant toute la semaine des invités pour dire que Monsieur Dupont-Aignan est un horrible monsieur".

"Je ne cherche pas le clash pour le clash, j'en ai rien à faire. Je cherche à ce qu'on puisse avoir dans notre pays un vrai débat, pas un faux débat", a tenté de se dédouaner Nicolas Dupont-Aignan, se targuant tout de même d'avoir reçu "des dizaines, des centaines, des milliers de messages de félicitations". Le fondateur de Debout la France a également tenu à s'en prendre à RTL, qui affirmait hier que nombre de ses soutiens étaient déçus de la recherche du clash et du buzz de leur responsable. "Ca m'a donné envie de pleurer", a-t-il déclaré, assurant que le témoin de RTL avait été "viré" en raison d'un mauvais comportement. "Vous croyez que votre confrère de RTL aurait pu appeler en disant 'Je voulais juste vérifier mon information' ? Après je donnais mon avis, il était libre de ne pas me croire. Non. Ca veut dire quoi ? Je vous avoue, hier, je n'avais pas le moral. Utiliser un incident sans vérifier ses sources pour décrédibiliser un bonhomme qui a osé s'attaquer à l'un des leurs, ce n'est pas bien et ça aggrave le fossé entre les Français et la presse", a regretté Nicolas Dupont-Aignan, répétant malgré tout que tous les journalistes "ne sont pas pareils".

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
zur ten

La question est "pourquoi a t-il été viré ?". Il l'a été car il a eu l'outrecuidance de critiquer le chef suprême. Bonjour la démocratie version Dupont Aignan !
N'importe quoi votre réponse.



zur ten

Donc, si je vous suis bien, vous trouvez la pensée unique légitime chez Dupont Aignan parce que les autres le font aussi ? En quoi alors, est-il meilleur que les autres ? Vous avez donc la pensée unique à géométrie variable ? Le pluralisme dans votre sens uniquement ?

Vous parlez de visibilité, mais savez-vous qu'il est l'un de ceux qui sont le plus invités par les médias ? Une interview tous les deux jours depuis le début de l'année ! Et il ne serait pas visible ? Pour un petit candidat, c'est pas mal, non ? Vous ne devriez pas avoir de mal à le vérifier.

Le service public devrait être neutre ? Ah bon ? Donc, sur le service public, il ne faudrait surtout pas montrer les contradictions des politiques ou, en tout cas, de ceux que vous soutenez ? Si pour vous, le service public ne doit être qu'un passe plat, autant que DA aille chez Drucker ! De plus, le service public invite les politiques, quelque soit leur bord ! La preuve. Le problème de DA n'est pas le service public puisqu'il nous fait son numéro de diva victime également sur les chaines privées.
J'attends d'ailleurs vos nombreux exemples sur les politiques "caressés dans le sens du poil".

Vous noterez que je n'ai jamais dit qu'il ne pouvait pas s'exprimer parce qu'il faisait de petits scores mais qu'il n'avait pas la légitimité de se prétendre représentant de "millions" de Français alors que ses scores sont - c'est un fait - minables comparés à ce qu'il dit.

Enfin, dire que ses idées sont bonnes sans être extrêmes est VOTRE point de vue. Je pense tout à fait l'inverse. Lorsqu'on est capable de se rallier à Le Pen uniquement pour servir son ambition personnelle en piétinant de fait les idées de De Gaulle dont, pourtant, on se revendique héritier, on n'est pas crédible.



JP Cotentin

invitation C8 F Asselineau 0 heure 0 mn 0 secondes



Gilbert D.

Je ne peux pas saquer Dupont-Aignan mais en l'occurrence il a 1000 fois raison. Patrick Cohen est un propagandiste du macronisme. Quant au fait que Patick Cohen a traité quelqu'un de malade, votre journaliste n'a pas l'air au courant que Cohen s'était pris le bec avec Frédéric Taddéi, reprochant à ce dernier d'inviter des cerveaux malades dans son émission. Cohen est l'arbitre des élégances, décidant quelles idées ont droit de cité, autrement dit un maître censeur, rien d'autre.



BLoogadees

Un peu de paranoïa, non ?



TéléQuaNon

Vous êtes comment dirais-je... prévisible. Et long!



Auré

Une preuve qu'ils sont macronistes ?



arno2marcq

Regarder quand C à vous invite un politique de la tendance politique de l'émission, la différence de traitement est surprenante, c'est ça que Dupont Aignan a voulu dénoncer.



arno2marcq

Le tribunal de la pensée unique, même si ça vous gêne qu'on utilise encore cette expression, cela consiste à mettre en difficulté un représentant d'un parti qu'on vomit et caresser dans le sens du poil ceux qui représentent la tendance politique de l'émission alors que ceux-ci seraient aussi en difficulté si on leur posait des questions plus pointilleuses.

A vous croire parce qu'il fait encore que des petits scores, il n'a pas droit à la parole et à donner son avis comme tous les autres ?

Il serait aussi visible qu'un Macron, qu'une Le Pen, qu'un Mélenchon dans les médias, crois-moi il ferait bien plus car ses idées sont bonnes sans être extrêmes et auraient plus d'écho.

Personne ne l'oblige à aller à C à vous certes, mais il aurait bien tort le service public se doit d'être neutre et inviter tout politique quelque que soit sa tendance.

Pour l'article RTL, quel chef de parti prend bien la critique ? Moi je vous parle de pensée unique pas du chef Dupont Aignan qui comme tout chef de parti doit avoir ses défauts.



zur ten

"C'est devenu un tribunal de la pensée unique" que cet argument est ridicule à force d'être utilisé par... toujours les mêmes.
La pensée unique n'existe que dans la tête de ceux qui ne supporte pas la contradiction, d'où qu'elle vienne. Dupont Aignan est tout de même l'exemple absolu de celui qui se croit légitime à distribuer "les bons ou les mauvais points" comme vous dites alors qu'il ne fait que des scores absolument minables et ne représente pas grand monde. Lorsqu'on n'a pas d'argument, on parle de "pensée unique", cela évite d'avoir à poser des éléments vérifiables et concrets sur la table. Ce n'est pas parce que ceux que vous soutenez sont incapables de réaliser cet exercice que telle ou telle émission serait ceci ou cela. Enfin, personne ne les oblige à se rendre dans ce fumeux "tribunal".

J'ajoute que dans le genre "pensée unique", Dupont Aignan souffre difficilement la critique au sein même de son parti : https://www.rtl.fr/actu/pol...



bigtv

On est loin , loin de l' émission C a vous lancé il y a qques années par alessandra sublet qui se passait ds le rire , la joie et la bonne humeur , c'etait une émission légère parfaite pour le début de soirée malheureusement lapix est passé par la .....
Sinon bravo a NDA d'avoir dit ce qu'il a dit a cohen et surtout de ne pas le regretter ..



Anne Bour

Il a bien eu raison les pseudo journaliste de télé ont pris el melon je pense qu'un bon séjour sur les terrains , à l'étranger en particulier, leur feraient voir la vrai réalité de la vie



Auré

Bravo à lui, il a réussi son énième coup. Il a sûrement déjà prévu le prochain plateau sur lequel il ira couiner et balancer ses insanités pour faire plaisir au pleu-pleu parti en croisade contre les bobos. Un beau projet politique.



gauthier

Très bien dit,100% d'accord et tu pourrais dire la même chose de France Inter encore plus caricatural dans le "dézingage" de ceux qui "pensent mal",c'est à dire à droite.
Cette radio publique est une honte nationale du niveau de Radio Paris



Box office story

Je suis en général assez courtois, je suis très étonné, surtout sur l'Equipe .... Un dérapage peut être ? Je ne dis pas que c'est impossible mais en général je n'entre pas dans la catégorie où j'insulte les autres. Je ne m'en souviens pas, mais en tout cas je m'excuse si je t'ai froissé. Ce n'est pas mon genre et si c'est arrivé ce n'était pas volontaire....



TéléQuaNon

Il y a déjà eu pire sur ce forum!



TéléQuaNon

Sandrine Kiberlain n'est pas d'accord avec vous.



Box office story

Sur allo ciné ?



Box office story

On se connait ?



L'Œil

Une stratégie qui ne convainc pas vraiment les militants :

https://www.rtl.fr/actu/pol...



BLoogadees

Je ne savais pas que citer des chiffres du CETA devant Dupont-Aignan quand lui décide de ne pas en donner, était un "dézingage".



Marc Paget 7️⃣5️⃣

Bien résumé.



La Sardine

NDA n'a pas insulté mais il a diffamé. Raison suffisante pour arrêter l'ITW sur france•5.

La ou je peux le rejoindre c'est sur le constant ricanement autour les partis extrémistes, gauche et droite confondu. On retrouve ce ricanement à C à vous mais aussi à C politique qui sont pourtant des programmes d'intérêt.

Alors que je n'ai aucune affinité avec les partis extrémistes, je suis gêné par ce ton permanent fait de dérision et de mépris vis à vis de ceux qui pensent différemment. La seule réponse c'est la contradiction pour tous. Mais elle n'est pas toujours à la hauteur.



Marc Paget 7️⃣5️⃣

Qui ?



Marc Paget 7️⃣5️⃣

Je connais des amis d'outre-Quiévrain qui aiment bien manger aussi, je ne vois pas où est le problème vis à vis de Patrick Cohen.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Audiences : Record pour "10 couples parfaits" sur TFX, Morandini et Salamé au plus haut
Audiences
Audiences : Record pour "10 couples parfaits" sur TFX, Morandini et Salamé au plus...
Audiences access 20h : Nouveau record pour "Moundir" sur W9, "Entrée libre" en grande forme sur France 5
Audiences
Audiences access 20h : Nouveau record pour "Moundir" sur W9, "Entrée libre" en...
Audiences access 19h : "DNA" au plus haut cette saison, démarrage compliqué pour "Mon invention vaut de l'or"
Audiences
Audiences access 19h : "DNA" au plus haut cette saison, démarrage compliqué pour...
Audiences : "Clem" leader talonné par le retour de "Meurtres au paradis" en forte hausse, TMC, W9 et France 5 au million
Audiences
Audiences : "Clem" leader talonné par le retour de "Meurtres au paradis" en forte...
Thierry Ardisson quitte C8 : Audrey Crespo-Mara commente la décision de son mari sur LCI
TV
Thierry Ardisson quitte C8 : Audrey Crespo-Mara commente la décision de son mari...
"Double je" : François Vincentelli n'aime pas... le titre de la série de France 2 !
Séries
"Double je" : François Vincentelli n'aime pas... le titre de la série de France 2 !
Vidéos Puremedias