Adeline Blondieau à propos de Johnny : "Parfois les gens se réinventent leur histoire pour avoir le bon rôle"

Partager l'article
Vous lisez:
Adeline Blondieau à propos de Johnny : "Parfois les gens se réinventent leur histoire pour avoir le bon rôle"
Adeline Blondieau en colère contre l'autobiographie de Johnny.
Adeline Blondieau en colère contre l'autobiographie de Johnny. © Abaca
Dans une lettre ouverte à Amanda Sthers, Adeline Blondieau dénonce la violence des propos à son sujet contenus dans l'autobiographie de Johnny Hallyday.

"C'est un serpent, elle me cocufiait tout le temps. Elle me trompait avec tous les petits mecs de Saint-Tropez et jouait les saintes-nitouches." C'est dans ces termes, peu flatteurs, que Johnny Hallyday évoque Adeline Blondieau dans son autobiographie "Dans mes yeux", co-écrite avec Amanda Sthers, et sortie la semaine dernière. Cloclo, Henri Salvador, Michel Sardou, le Parti socialiste : le rockeur règle ses comptes mais c'est bien avec celle qui a été sa femme entre 1990 et 1995 qu'il est le plus sévère. "Elle était hystérique, à la moindre contrariété, elle balançait les chaises par la fenêtre", écrit encore le chanteur.

À lire aussi
"13 Heures" : Soprano remplace Julian Bugier sur France 2
TV
"13 Heures" : Soprano remplace Julian Bugier sur France 2
Contacts téléphoniques avec Macron : Le rappeur Akhenaton dément et tacle "Libération"
TV
Contacts téléphoniques avec Macron : Le rappeur Akhenaton dément et tacle...
Téléthon 2021 : France Télévisions misera pour la première fois sur des streamers
TV
Téléthon 2021 : France Télévisions misera pour la première fois sur des...
"Je connais les méthodes de F2 !" : Patrick Balkany très remonté contre "Complément d'enquête"
TV
"Je connais les méthodes de F2 !" : Patrick Balkany très remonté contre...

"Qui des deux devrait-on prendre pour le plus manipulateur"

Des propos qui ne passent pas auprès de l'actrice de "Sous le soleil" qui a déjà fait savoir son intention d'assigner en justice son ex-mari pour diffamation. Ce matin, elle a écrit une longue lettre à Amanda Sthers dont elle a envoyé une copie au site internet du Point. Sans animosité, elle fait mine de vouloir "parler littérature" pour rétablir sa vérité. "Vous me donnez dans cet ouvrage une place particulière, tant par la violence des passages qui me sont consacrés que par l'espace que j'y occupe, presque deux pages édifiantes. Quant à ma place dans vos bonnes feuilles, j'y fais à mes yeux figure d'intrus parmi de grandes personnalités... C'est beaucoup d'importance, finalement. Mais ces mots, 'ses mots' sont-ils la vérité ? Vous n'en avez manifestement cure", débute-elle en déplorant "la violence de la description" qui est faite d'elle.

Adeline Blondieau relate brièvement sa rencontre, à l'âge de 14 ans, avec Johnny qui en avait 29 de plus. "Vous évoquez ici une adolescente de 14 ans, qui naïvement avait pris pour un amour fou, un amour extraordinaire, le jeu d'un adulte de 43 ans (...) À 14 ans encore vierge, je ne représentais à mon avis pas un grand danger pour un homme ayant vécu sa vie", poursuit-elle en rappelant s'être mariée au chanteur l'été de ses 18 ans. "J'ai aimé cet homme plus que tout, au point de croire que je le sortirais du démon de la boisson. Naïve, oui vraiment ! Qui des deux, entre une star du rock telle que lui et une jeune bachelière (...) devrait-on prendre pour le plus manipulateur ?"

"Ces histoires-là, à mon goût, ne regardaient que nous."

Aujourd'hui, Adeline Blondieau dit avoir "cicatricé" et préférer "la discrétion". "Je crois n'avoir jamais manqué de respect à mon ex-mari, ces histoires-là, à mon goût ne regardaient que nous". C'est ensuite à la mère de famille et à l'ancienne femme de célébrité (Amanda Sthers a été la femme de Patrick Bruel) qu'Adeline Blondieau interpelle dans la seconde partie de sa lettre, en la faisant réfléchir à la réaction de ses enfants. "Avez-vous réfléchi au mal (que le contenu du livre) pouvait nous faire, à mes enfants, à ma famille et à moi-même ?"

La comédienne se fait philosophe en se disant que la vie est faite de "rencontres merveilleuses et d'autres qui vous laissent un goût amer pour la vie". "Parfois les gens se réinventent leur histoire pour avoir le bon rôle, conclut-elle. La notoriété donne un immense pouvoir (de nuisance en l'occurrence). Elle donne aussi des responsabilités. On ne peut impunément ignorer l'impact de tels propos (les insultes des fans qui prennent tous ses mots pour parole d'évangile, le regard de tous ces Français dont il est à jamais l'idole) et laisser ensuite les gens se débrouiller avec les conséquences de sa propre inconséquence".

Adeline Blondieau
Adeline Blondieau
Mort de Johnny : Très émue, Adeline Blondieau sort de son silence sur C8
Municipales à Colombes : Adeline Blondieau se retire
Municipales 2014 : Adeline Blondieau sur la liste UMP pour la mairie de Colombes
Biographie de Johnny Hallyday : Adeline Blondieau porte plainte contre le chanteur et Amanda Sthers
Voir toute l'actualité sur Adeline Blondieau
Autour de Adeline Blondieau
  • Johnny Hallyday
  • Mickael Vendetta
  • Tonya Kinzinger
  • Steevy Boulay
  • Grégory Fitoussi
  • Alexandra Kazan
  • David Charvet
  • Bénédicte Delmas
  • Kelly Bochenko
  • La ferme Célébrités en Afrique
  • Sous le soleil
l'info en continu
"13 Heures" : Soprano remplace Julian Bugier sur France 2
TV
"13 Heures" : Soprano remplace Julian Bugier sur France 2
"Drag Race France" : L'adaptation du concours de drag queens de RuPaul sera diffusée sur France.tv Slash
Internet
"Drag Race France" : L'adaptation du concours de drag queens de RuPaul sera...
RTL : Le témoignage poignant d'un garçon de 8 ans luttant contre une leucémie
Radio
RTL : Le témoignage poignant d'un garçon de 8 ans luttant contre une leucémie
La maison de "Maman j'ai raté l'avion" à louer sur Airbnb
Cinéma
La maison de "Maman j'ai raté l'avion" à louer sur Airbnb
"La Casa de Papel" : Netflix dévoile ce vendredi le final du phénomène mondial
Netflix
"La Casa de Papel" : Netflix dévoile ce vendredi le final du phénomène mondial
France Inter : "Livre et châtiment" de Clara Dupont-Monod va s'arrêter
Radio
France Inter : "Livre et châtiment" de Clara Dupont-Monod va s'arrêter