Affaire Benalla : Emmanuel Macron critique une presse "qui ne cherche plus la vérité"

Partager l'article
Vous lisez:
Affaire Benalla : Emmanuel Macron critique une presse "qui ne cherche plus la vérité"
Emmanuel Macron très critique sur le traitement par la presse de l'affaire Benalla
Emmanuel Macron très critique sur le traitement par la presse de l'affaire Benalla © Abaca
Le président de la République est revenu mardi soir sur le traitement médiatique de l'affaire concernant son ancien collaborateur.

Première prise de parole. Silencieux depuis les révélations du "Monde" sur le cas d'Alexandre Benalla, Emmanuel Macron s'est exprimé pour la première fois sur le sujet mardi soir devant les députés de La République en marche, en présence de membres du gouvernement. Alexandre Benalla, ancien adjoint au chef de cabinet du président de la République, est notamment accusé d'avoir frappé des manifestants le 1er mai dernier à Paris alors qu'il ne devait être présent sur le terrain qu'en tant qu'observateur. Le président a assumé l'entière responsabilité de cette affaire tout en s'en prenant à la presse, comme l'a révélé un extrait de son discours mis en ligne par l'Agence France Presse.

À lire aussi
"Ensemble avec nos soignants" : Michel Cymes remplacé à la dernière minute ce soir sur France 2
TV
"Ensemble avec nos soignants" : Michel Cymes remplacé à la dernière minute ce soir...
Confinement : France 4 se transforme en salle de classe géante pour tous les élèves dès lundi
TV
Confinement : France 4 se transforme en salle de classe géante pour tous les...
"Le bureau des légendes" : Canal+ diffuse les quatre premières saisons de la série en clair dès samedi
Séries
"Le bureau des légendes" : Canal+ diffuse les quatre premières saisons de la série...

"Les images tournent en boucle"

"Nous avons une presse qui ne cherche plus la vérité", a-t-il asséné. Un peu plus tôt dans son discours il avait notamment dénoncé les "fadaises" délivrées par les parlementaires, les commentateurs et les journalistes. Il est également revenu sur la fameuse scène où l'on voit Alexandre Benalla s'en prendre à une femme, puis à un homme, sur la place de la Contrescarpe à Paris. "Les images tournent en boucle d'une scène inadmissible et que je condamne. Je ne vois jamais la scène d'avant, la scène d'après. Quel est le contexte, qu'est-ce-qui s'est passé ? S'agissait-il d'individus qui buvaient gentiment un café en terrasse ? Que s'est-il passé juste ensuite (sic) ?", a fait mine de s'interroger le chef de l'Etat.

"J'ai cru comprendre qu'il y avait des images, a-t-il poursuivi. Où sont-elles ? Sont-elles montrées avec la même volonté de rechercher la vérité et d'apporter de manière équilibrée les faits ? Non". Et de conclure, catégorique : "Je vois un pouvoir médiatique qui veut devenir un pouvoir judiciaire". puremedias.com vous propose de revoir les propos d'Emmanuel Macron.

Sur le même thème
l'info en continu
Le confinement vu par... Jean-Luc Reichmann
Confinement
Le confinement vu par... Jean-Luc Reichmann
Coronavirus : La saison 16 de "Grey's Anatomy" sera raccourcie
Séries
Coronavirus : La saison 16 de "Grey's Anatomy" sera raccourcie
Championnat de France : Canal+ refuse de payer pour les matchs qui n'ont pas été joués
TV
Championnat de France : Canal+ refuse de payer pour les matchs qui n'ont pas été...
Le confinement vu par... Emilie Mazoyer
Confinement
Le confinement vu par... Emilie Mazoyer
Michel Denisot quitte "Vanity Fair"
Presse
Michel Denisot quitte "Vanity Fair"
Audiences : "Les Reines du Shopping" au plus haut depuis 2015 sur M6 !
Audiences
Audiences : "Les Reines du Shopping" au plus haut depuis 2015 sur M6 !
Vidéos Puremedias