Affaire Bettencourt : Franz-Olivier Giesbert et Edwy Plenel bientôt mis en examen

Partager l'article
Vous lisez:
Affaire Bettencourt : Franz-Olivier Giesbert et Edwy Plenel bientôt mis en examen
Liliane et Françoise Bettencourt
Liliane et Françoise Bettencourt © Abaca
Accusé d'avoir rendu publics des enregistrements pirates réalisés au domicile de Liliane Bettencourt, 6 journalistes sont convoqués par le juge en charge du dossier Bettencourt. Ils devraient se voir signifier leur mise en examen en avril 2012.

Accusés d'avoir rendu publics des enregistrements pirates réalisés au domicile de Liliane Bettencourt, six journalistes ont été convoqués par le juge en charge du dossier Bettencourt. Franz-Olivier Giesbert (Le Point), Hervé Gattegno (Le Point), Edwy Plenel (Mediapart), Fabrice Arfi (Mediapart) et Fabrice Lhomme (Le Monde, ex-Mediapart) devraient ainsi se voir signifier leur mise en examen début avril prochain.

À lire aussi
Audiences : Lancement en baisse pour "The Voice", flop pour le divertissement de France 2
TV
Audiences : Lancement en baisse pour "The Voice", flop pour le divertissement de...
"Zone interdite" : Emu après le reportage de M6, le gouvernement prend des mesures
Politique
"Zone interdite" : Emu après le reportage de M6, le gouvernement prend des mesures
"Groland" : Corinne Masiero dans le plus simple appareil pour l'émission comique de Canal+
TV
"Groland" : Corinne Masiero dans le plus simple appareil pour l'émission comique...

Ces six journalistes se voient reprocher d'avoir "conservé, porté ou laissé porter à la connaissance du public" des enregistrements pirates contenant des "paroles prononcées à titre privé ou confidentiel". Ces enregistrements avaient été réalisés par le majordome de la célèbre milliardaire dans le but d'apporter la preuve que Madame Bettencourt était victime d'un abus de faiblesse par une partie de son entourage. Ces écoutes avaient été confiées à Françoise Bettencourt, la fille de Liliane, qui les avait remises à la police. Plus tard, en juin 2010, ces enregistrements ont été rendus public sur Mediapart et dans l'hebdomadaire Le Point.

Si ces journalistes devraient être mis en examen pour avoir révélé à tous le contenu de ces écoutes, la Justice a jugé que ces enregistrements étaient des preuves recevables dans la tentaculaire affaire Bettencourt. Ces écoutes, où l'on peut entendre Liliane Bettencourt discuter avec la personne en charge de gérer sa fortune, révèlent de nombreuses irrégularités et mettent en cause plusieurs personnalités politiques.

commentaires
comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Premières séances : "Cuban Network" plus fort que "Jojo Rabbit", Dany Boon au plus bas depuis 1996
Cinéma
Premières séances : "Cuban Network" plus fort que "Jojo Rabbit", Dany Boon au plus...
La BBC annonce la suppression prochaine de 450 postes
International
La BBC annonce la suppression prochaine de 450 postes
Oscars 2020 : La télévision chinoise ne couvrira pas la cérémonie à cause du coronavirus
International
Oscars 2020 : La télévision chinoise ne couvrira pas la cérémonie à cause du...
"Plan C" de Camille Combal de retour le 21 février sur TF1
Programme TV
"Plan C" de Camille Combal de retour le 21 février sur TF1
"Magnum" : TF1 enchaîne avec la saison 2 dès le 18 février
Programme TV
"Magnum" : TF1 enchaîne avec la saison 2 dès le 18 février
Marlène Schiappa veut que sport masculin et féminin soient paritairement diffusés à la télévision
Politique
Marlène Schiappa veut que sport masculin et féminin soient paritairement diffusés...
Vidéos Puremedias