"La première victime, c'est DSK" pour Bernard Henri Lévy

Partager l'article
Vous lisez:
"La première victime, c'est DSK" pour Bernard Henri Lévy
Par Julien Bellver Rédacteur en chef

Co-rédacteur en chef de puremedias.com, Julien Bellver est diplômé de l'Institut Pratique de Journalisme (IPJ). Passionné par les nouvelles technologies et les médias, il a collaboré à plusieurs émissions...

Capture puremedias.com
2 photos
Lancer le diaporama
Capture puremedias.com
Après son interview sur France Inter, il a dénoncé hier sur France 2 une nouvelle fois "le supplice médiatique" infligé à son ami.

Capture puremedias.com
Malgré les critiques dont il a fait l'objet ces derniers jours dans la presse américaine, Bernard Henri Lévy en a remis une couche hier soir sur France 2 à propos du traitement médiatique infligé à son ami, Dominique Strauss-Kahn. « On ne sait pas ce qu'il a fait ! Vous n'allez pas vous y mettre comme les tabloïds américains a-t-il lancé à Franz-Olivier Giesbert. Vous dites comment il en a pu arriver là ? C'est incroyable ce que vous dites, vous n'en savez rien, je n'en sais rien ! Attendez que le jury populaire américain tranche ».

"Cette jouissance à le voir tomber"



Le philosophe s'en est aussi pris à la presse en général et à la télévision en particulier, qui traite l'affaire en boucle depuis une semaine. « Un homme dont on ne sait pas encore s'il est coupable ou innocent, on ne peut pas le promener menotté, le montrer sur toutes les chaînes de télévision dans une situation d'humiliation extrême comme une espèce de supplice moderne sous prétexte qu'il est le patron du FMI, je trouve cela dégueulasse (...) Dans cette affaire, il y a une victime, c'est cette dame, si elle a été violée, c'est horrible (...) J'aurais voulu qu'on oublie DSK un petit peu. C'est un supplice médiatique, y compris sur les télévisions françaises. La première victime, c'est DSK. Il est d'ores et déjà victime de ce cirque infernal » a-t-il expliqué.

Soutenu en plateau par Emmanuel Todd, démographe et politologue, BHL a assené : « Si la femme de chambre a été violée c'est une victime, si la justice conclut qu'elle ne l'a pas été, il y a une victime, aussi, c'est Dominique Strauss-Kahn (...) Cette mise en scène, cette violence, cette cruauté, cette volonté d'aller traquer le visage de cet homme sous prétexte qu'il était l'un des hommes les plus puissants du monde. Cette jouissance à le voir tomber... ».

Secret de polichinelle



Déjà lundi, BHL s'en était pris à tous les commentateurs de l'affaire sur France Inter. Bon nombre hommes politiques et journalistes ont parlé du passé sulfureux de DSK, écrivant ou expliquant que son attirance maladive pour les femmes était « un secret de polichinelle ». De quoi exaspérer BHL qui avait déclaré : « J'en ai marre de ces petits messieurs qui disent "mais on savait, c'était un secret de polichinelle" (...) Ecoutez, que ces petits mecs, s'ils savaient tout ça, pourquoi ne le disaient-ils pas ? Dominique Strauss-Kahn est à terre, il est traité comme très peu d'hommes ont été traités dans l'histoire des démocraties modernes et vous avez des mecs qui se répandent en propos absolument indécents ! Qu'est ce que c'est de dire ça au moment où il joue sa vie, son destin ? Il dort en prison, je connais cette prison effroyable. Choisir ce moment-là pour devenir déballer son paquet, c'est absolument dégueulasse ! (...) Ils viennent applaudir la guillotine médiatique ». La suite de son intervention hier sur France 2 en images ci-dessous :
[media id=383640 format=450x0][/media]

Bernard Henri Levy
Bernard Henri Levy
"Le Supplément" : Bernard-Henri Levy répond au téléphone d'un autre invité
Pour Bernard-Henri Lévy, Nicolas Sarkozy est le "meilleur rempart" de la droite contre le Front National
BHL indésirable au Monde
Voir toute l'actualité sur Bernard Henri Levy
l'info en continu
Cinéma : Fréquentation record en novembre malgré une année 2022 morose
Cinéma
Cinéma : Fréquentation record en novembre malgré une année 2022 morose
Mort de Patrick Tambay : RMC rend hommage à l'ancien consultant Formule 1 de la station
Radio
Mort de Patrick Tambay : RMC rend hommage à l'ancien consultant Formule 1 de la...
"Masterchef" ne reviendra pas sur France 2
TV
"Masterchef" ne reviendra pas sur France 2
Webedia suspend sa collaboration avec le youtubeur Norman Thavaud
Internet
Webedia suspend sa collaboration avec le youtubeur Norman Thavaud
CNews maintient Jean-Marc Morandini à l'antenne malgré sa condamnation pour "corruption de mineurs"
TV
CNews maintient Jean-Marc Morandini à l'antenne malgré sa condamnation pour...
Le youtubeur Norman Thavaud en garde à vue pour viol et corruption de mineurs
Internet
Le youtubeur Norman Thavaud en garde à vue pour viol et corruption de mineurs