"Affaire Théo" : Malaise à Europe 1 après un sketch de Nicolas Canteloup

Partager l'article
Vous lisez:
"Affaire Théo" : Malaise à Europe 1 après un sketch de Nicolas Canteloup
Malaise à Europe 1 après un sketch de Nicolas Canteloup
Malaise à Europe 1 après un sketch de Nicolas Canteloup © Dailymotion
La société des rédacteurs d'Europe 1 s'est indignée d'un sketch de l'humoriste assimilant le viol présumé de Théo par des policiers à l'homosexualité.

On a connu Nicolas Canteloup mieux inspiré. Ce matin, lors de sa chronique quotidienne dans la matinale d'Europe 1, l'humoriste a voulu revenir à sa manière sur les violences commises par des policiers lors de l'interpellation de Théo, un habitant d'Aulnay-sous-Bois. Imitant la voix de François Hollande, Nicolas Canteloup est revenu sur ces violences, faisant dire au chef de l'Etat que le rôle de la police est de "protéger les citoyens et pas de mettre des matraques dans les fesses".

À lire aussi
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
Radio
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
TV
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
"Vous avez la parole" : Eric Dupond-Moretti reproche à France 2 d'avoir fait témoigner une mère endeuillée
TV
"Vous avez la parole" : Eric Dupond-Moretti reproche à France 2 d'avoir fait...

L'humoriste a ensuite enchaîné : "Je tiens maintenant à m'adresser à la population gay de ce pays. Une population qui me tient particulièrement à coeur car c'est moi qui ai fait le mariage gay (...). J'espère que vous le savez parce que c'est le seul truc de bien que j'ai fait en cinq ans (...). Je voulais leur dire ceci : 'Amis gay : ce n'est pas la peine non plus de chercher un deux pièces sur Aulnay centre. La police ne recommencera plus. C'était un accident, pas une pratique courante sur Aulnay-sous-bois", a déclaré Nicolas Canteloup, sous le regard désapprobateur de Thomas Sotto, l'animateur de la matinale, et de Raphaël Enthoven, l'un des chroniqueurs.

"Malaise réel au sein de la rédaction"

L'humoriste ne s'est pas arrêté là. Alors que Julie d'Europe 1 demandait à François Hollande ce qu'il comptait faire pour Théo, Nicolas Canteloup en a remis une couche : "Pour lui, j'ai rendu possible le mariage gay. Avec cet épisode de la matraque, si Théo, après réflexion, se découvre des sentiments pour le policier qui lui a introduit la matraque, ils pourront s'épouser. C'est légal !".

Cette assimilation d'un viol présumé commis avec une matraque à l'homosexualité a rapidement provoqué une vague d'indignation sur les réseaux sociaux. Elle fait aussi des remous en interne et a poussé la société des rédacteurs d'Europe 1 à prendre position. Dans un communiqué, cette dernière "tient à faire part de son indignation après la chronique de N. Canteloup ce matin. Malaise réel au sein de la rédaction", écrit la société des rédacteurs sur Twitter.

"C'était un très gros dérapage"

Le producteur de Nicolas Canteloup, Jean-Marc Dumontet, a présenté dès ce matin ses excuses au nom de l'humoriste et de son équipe. Dans un communiqué, il écrit : "C'était un très gros dérapage ce matin, évidemment involontaire. Très mauvaise inspiration qui ne nous ressemble pas. On pensait que c'était trash, c'était juste pas drôle et vulgaire. Très sincèrement désolé".

Contactée par puremedias.com, la direction d'Europe 1 précise qu'elle partage "strictement le point de vue de Jean-Marc Dumontet" et se réjouit de sa réaction rapide, ainsi que de celle de Nicolas Canteloup. "Nous les connaissons assez et depuis assez longtemps pour savoir que cela ne leur ressemble en rien", ajoute-t-elle. La direction annonce par ailleurs que la vidéo du sketch est retirée et que Jean-Marc Dumontet sera l'invité de "Europe Midi" à 12h50 pour s'expliquer sur ce sketch.

Sur le même thème
l'info en continu
Geoffroy de Lagasnerie sur France Inter : "Il faut reproduire un certain nombre de censures dans l'espace public"
Radio
Geoffroy de Lagasnerie sur France Inter : "Il faut reproduire un certain nombre de...
Bien-être animal : Quand franceinfo: confond visons et... bisons
TV
Bien-être animal : Quand franceinfo: confond visons et... bisons
beIN Sports, France Télévisions, "Le Parisien", Prisma : Snapchat renforce ses partenariats avec les médias
Internet
beIN Sports, France Télévisions, "Le Parisien", Prisma : Snapchat renforce ses...
"Alice Nevers" : TF1 dégaine la saison 17 le 22 octobre
Programme TV
"Alice Nevers" : TF1 dégaine la saison 17 le 22 octobre
"Le Meilleur pâtissier" : M6 lance la saison 9 dès ce soir
Programme TV
"Le Meilleur pâtissier" : M6 lance la saison 9 dès ce soir
"Faites entrer l'accusé": La nouvelle version avec Dominique Rizet et Rachid M'barki le 18 octobre sur RMC Story
Programme TV
"Faites entrer l'accusé": La nouvelle version avec Dominique Rizet et Rachid...
Vidéos Puremedias