Alain Chabat (TV Notes 2018) : "Nous ne nous attendions pas à un tel succès pour 'Burger Quiz'"

Partager l'article
Vous lisez:
Alain Chabat (TV Notes 2018) : "Nous ne nous attendions pas à un tel succès pour 'Burger Quiz'"
Alain Chabat
Alain Chabat © ETIENNE JEANNERET / TF1
Décrochant haut la main le titre de jeu de l'année avec "Burger Quiz", Alain Chabat a répondu aux questions de puremedias.com.

Un retour couronné de succès. Un mois et demi seulement après son retour à l'antenne, sur TMC, "Burger Quiz" a décroché le TV Notes 2018 du jeu de l'année. Un plébiscite pour le programme animé par Alain Chabat et ressuscité par R&G Productions, 16 ans après son arrêt, puisqu'il s'impose avec 41,8% des suffrages, loin devant "Les 12 coups de midi" de Jean-Luc Reichmann sur TF1 (20,6%) et "N'oubliez pas les paroles" de Nagui sur France 2 (14,5%). A cette occasion, Alain Chabat a accepté de répondre aux questions de puremedias.com pour évoquer ce trophée, le succès de "Burger Quiz" et la suite réservée au programme.

À lire aussi
"N'oubliez pas les paroles" : Un candidat emblématique absent du tournoi des maestros
TV
"N'oubliez pas les paroles" : Un candidat emblématique absent du tournoi des...
Pénurie de masques en France : Patrick Cohen pointe le "ton agressif, polémiste et sensationnaliste" des médias français
TV
Pénurie de masques en France : Patrick Cohen pointe le "ton agressif, polémiste et...
Jacques Legros ("13 Heures" de TF1) : "Je suis sans doute sorti de mon rôle"
Interview
Jacques Legros ("13 Heures" de TF1) : "Je suis sans doute sorti de mon rôle"

Propos recueillis par Kevin Boucher.

puremedias.com : Vous remportez le TV Notes du jeu de l'année avec "Burger Quiz", à une large majorité. Heureux ?
Alain Chabat : Oui, évidemment. C'est super. Je suis très content pour toute l'équipe. Ca nous fait plaisir.

Ils ont dit
"Nous ne nous attendions pas à un tel truc"
Alain Chabat

"Burger Quiz" a déjoué tous les pronostics - même les plus optimistes - côté audiences avec 1,7 million de téléspectateurs en moyenne (6,5% de PDA) et le record historique pour un divertissement sur la TNT. Honnêtement, vous vous attendiez à un tel accueil ?
Non, non. Avant la diffusion, nous étions contents de le faire mais nous ne nous attendions pas à un tel truc. J'en suis ravi. Mais ce n'était même pas dans les demandes de TMC. Ils ne me parlaient même pas d'audience, ils me disaient juste de m'amuser. Et nous, avec toute l'équipe, nous nous disions seulement qu'il fallait faire quelque chose de cool à regarder.

Du coup, le 26 avril, à 9h, quand vous avez découvert le carton du premier numéro, comment avez-vous réagi ?
Comme je ne connais pas bien les usages de l'audience, je ne savais pas bien ce que ça voulait dire. Je voyais que tout le monde était ravi mais je ne savais pas s'ils disaient ça pour me faire plaisir ou si c'était la vérité. Mais j'ai vite vu que c'était un gros score.

Les critiques étaient aussi très positives.
Oui, oui. Les chiffres, c'est super mais l'accueil, c'est extra. Les gens nous suivent et les retours sur les réseaux sociaux sont très, très drôles. Les gens sont très créatifs, très marrants, très pertinents et très enthousiastes. Ca fout la pêche.

Ils ont dit
"On va arriver aux 40 numéros"
Alain Chabat

18 numéros ont déjà été diffusés. Quand nous nous étions vus en avril, vous m'aviez dit n'en faire que 30 et ne viser les 40 que si la qualité était au rendez-vous. On se dirige vers les 40, non ?
Oui, je pense qu'on va y arriver. C'est beaucoup, à chaque fois. C'est beaucoup de boulot d'écriture, de préparation, d'invités - et les invités donnent énormément, les candidats pareil. Il y a une espèce d'ensemble d'énergie qui est hyper positif. Là, on va encore en enregistrer 4 fin juin et on en aura 30. Puis on va prendre quelques vacances et il en restera 10 à enregistrer début septembre et j'aurai livré les 40, si tout va bien. C'est beaucoup de boulot mais on se marre bien donc c'est hyper gratifiant.

Donc on reste sur 40 ? Il n'y en aura pas plus ?
Non non. Là ce n'est même pas qu'il faut rester sur 40, c'est qu'après j'ai d'autres projets qui se dessinent. Et même si je n'avais rien, je pense qu'il faut faire une pause - même pour nous. Il faut essayer de se renouveler. Il y a des émissions qui seront plus ou moins réussies mais il faut essayer de proposer à chaque fois des petites surprises et de ne pas nous lasser dans l'écriture.

Vous avez joué la carte de la nostalgie en reprenant la quasi-totalité des éléments de la saison 1, diffusée en 2001-2002 sur Canal+. Mais 17 ans après, une chose a changé : vous êtes devenu, malgré vous, un objet médiatique. Comment vivez-vous d'être cet objet médiatique sur-commenté, que ce soit les bruits avancés par Cyril Hanouna du retour initial de "Burger Quiz" sur C8 ou même d'un éventuel remplacement par Camille Combal, rapidement démenti ?
C'est vrai que ce n'était pas du tout pareil. Je n'en ai que l'écume. Il y a plein de choses que je ne lis pas. Je vois l'ensemble mais une fois que j'en ai lu un, je n'ai pas besoin de lire les 150 derrière car la plupart du temps, c'est du copier-coller avec des variantes. Quand j'ai le temps, je regarde et ça m'amuse. Mais ça fait partie du lot, c'est presque une composante de blague. Ca peut presque être une question.

On l'a vu avec le démenti sur la rumeur Camille Combal, devenu une question sur Twitter.
Oui. Et là, ça prenait des proportions importantes. Vu que les gens se posaient la question sur les réseaux sociaux de "Burger Quiz" de manière assez insistante, on s'est dit qu'il fallait leur répondre et dire que ce n'était pas le cas. Comme on avait trouvé la blague, on s'était dit qu'on pouvait la poster. C'était au final un dialogue marrant avec les téléspectateurs. Je ne m'attendais pas à ça et je trouve ça très, très cool ce dialogue avec eux. De temps en temps, ils nous reprennent même sur des questions.

Avant l'annonce de votre retour, la rumeur avait circulé de l'arrivée de Bertrand Chameroy à l'animation.
Oui, à l'époque, Jérôme Revon était venu avec le projet, porté par Bertrand. Et je m'étais dit que Bertrand pouvait le faire. Et après, Canal a passé de façon un peu tacite. Quand Jérôme est allé voir Ara Aprikian pour TMC, Ara a dit "Ca m'intéresse si c'est Alain qui reprend". Du coup, Jérôme est revenu me voir en me demandant si ça m'intéressait, alors que ce n'était pas d'actualité. J'ai pris deux semaines de vacances pour me reposer après "Santa & Cie" et, vu que j'avais quelques mois avant de me remettre à l'écriture d'un film, j'ai accepté.

Ils ont dit
"Le jeu de société revient"
Alain Chabat

Justement, vous jouissez d'une liberté dingue et rafraichissante : on l'a vu avec la "Burger Zone" où vous avez mixé deux émissions. Quelles autres folies préparez-vous ? On m'a parlé de fêter Noël au mois de juin !
Oui oui, c'est ce soir, pour le jour le plus long de l'année ! (Rires) Elle est cool, je crois. Il y a Vincent Dedienne, Bérengère Krief, Kheiron et Ludivine Sagnier. Ils sont à fond Noël, on est à fond Noël. Il n'y a aucun doute : on est à Noël.

Je crois même que TMC est en train de négocier pour que les annonceurs proposent des spots pour ce Noël de juin.
Oui mais j'ai l'impression que c'est trop compliqué. Comme on est un peu en flux tendu et qu'on a moins de deux semaines de visu, c'est difficile. Et là, ce n'est même pas une idée de notre côté mais de celui de TMC. Mais il me semble que c'est trop court...

Selon mes informations, vous travaillez également au retour de "Burger Quiz" en version jeu de société.
Oui, tout à fait. Vous êtes très bien renseigné ! On bosse sur les questions pour qu'il y en ait une majorité de nouvelles. On reprend tous les éléments du jeu. En fait, ce qui est très, très cool, c'est qu'il y a partout de la place pour une connerie sur la boîte de jeu : qu'est-ce qu'on met sur le packaging, etc ? On peut mettre des conneries sur les côtés, dans la règle du jeu... C'est beaucoup de boulot pour vérifier les questions, que tout rentre bien sur les cartes... Là aussi je suis un peu chiant mais je pense qu'à l'arrivée, les gens le voient. J'espère qu'on arrivera à le sortir d'ici octobre, voire avant.

La dernière fois, on avait évoqué un retour des Nuls. Dominique Farrugia est déjà venu, Chantal Lauby a enregistré deux numéros... Et les deux ensemble ?
Ce sont des questions de planning, vraiment. Chantal terminait le tournage de la suite de "Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu ?" et est venue tout de suite après. On travaille dessus. J'aimerais bien qu'il y ait une équipe avec Chantal et Dominique. J'ai déjà des idées pour une table adverse. Il y a une émission marrante à faire, ça c'est sûr. On va voir si c'est faisable.

Ils ont dit
"Jean Dujardin, Gilles Lellouche et Laurent Lafitte font partie des prochains invités"
Alain Chabat

Côté invités, à quoi peut-on s'attendre ?
Ce soir nous avons la spéciale Noël puis Vanessa Paradis, Nicolas Maury, la première de Chantal Lauby et Gérard Darmon, le taulier - comme l'appellent les internautes. L'émission est très cool. Et sinon, dans celles qui ne sont pas encore passées, on en a enregistré avec Jean Dujardin, Quentin Dupieux, Anaïs Demoustier et Anne Depetrini, les "Du" contre les "De". Il y aura aussi Laurent Lafitte, Gilles Lellouche, Ludivine Sagnier, Aure Atika, Haroun, Laurent Baffie...

Au départ, j'ai cru à une parodie mais en Algérie est né "Harissa ou mayonnaise" sur Numidia TV, qui est une copie conforme de "Burger Quiz".
Oui oui, c'est réel. Ils le font sans les droits, en détente, en "Tiens, c'est bien, on va le piquer". Ca m'hallucine, je trouve ça extraordinaire. (Sourire) C'est un vol, quoi !

Ca vous fait rire mais vous allez quand même faire valoir vos droits, non ?
Oui, oui, on travaille dessus bien sûr.

A la fin de la semaine, "Les Guignols" vont faire leurs adieux. Vous êtes évidemment un historique de Canal+ et Burgy, le Burger de "Burger Quiz", est signé Alain Duverne... le créateur des "Guignols". Comment avez-vous réagi en apprenant l'arrêt de l'émission ?
Ca fait un moment qu'on sent qu'ils vont l'arrêter. Ils ont essayé de l'enlever une fois, ça a un peu gueulé, ils se sont dit "On va le faire en douceur" : ils ont changé les auteurs, ils ont mis ça en crypté, ils en ont fait une émission un peu plus d'autopromo pour la chaîne... Et j'imagine que, vu les scores et le prix que ça coûte, ils se sont dit que ça suffisait. Ce qui m'a halluciné, c'est que ça a été annoncé lors d'un conseil d'administration. La violence de l'annonce !

Dernière question : pour rentabiliser le "Burger", vous ne demanderiez pas à Williams Guitton de cuisiner de vrais burgers ?
(Rires) C'est une bonne idée, une très bonne idée. On va y penser !

Sur le même thème
l'info en continu
Stéphane Bern rejoint Europe 1
Radio
Stéphane Bern rejoint Europe 1
Audiences dimanche : "Les enfants de la télé" en forme, "Stade 2" et "Canal Football Club" au plus bas
Audiences
Audiences dimanche : "Les enfants de la télé" en forme, "Stade 2" et "Canal...
Audiences : "White House Down" leader devant "Le brio", "Zone interdite" de retour en forme
Audiences
Audiences : "White House Down" leader devant "Le brio", "Zone interdite" de retour...
Camille Combal quitte Virgin Radio
Radio
Camille Combal quitte Virgin Radio
Les radios privées demandent la suspension de la publicité sur le service public
Radio
Les radios privées demandent la suspension de la publicité sur le service public
Une saison 3 pour "The Rookie"
TV
Une saison 3 pour "The Rookie"
Vidéos Puremedias