Altice Media France (BFM, RMC) va se séparer d'une partie de ses effectifs

Partager l'article
Vous lisez:
Altice Media France (BFM, RMC) va se séparer d'une partie de ses effectifs
Par Benjamin Meffre Journaliste
Passionné par les médias, l’économie et la politique, Benjamin est rédacteur en chef de puremedias.com dont il a intégré la rédaction en 2013.
Patrick Drahi
Patrick Drahi © Abaca
La branche médias du groupe de Patrick Drahi compte lancer un vaste plan d'économies dans les mois qui viennent.

Cure d'austérité au pôle médias d'Altice France. Après l'éviction de plusieurs dirigeants ces derniers mois, le départ des titres de presse, la fermeture de la chaîne RMC Sport News, la direction d'Altice Media France annonce aujourd'hui la mise en oeuvre prochaine d'un "plan de reconquête" qui se traduira par des suppressions de postes parmi les 1.600 salariés du pôle.

À lire aussi
Nicolas de Tavernost quitte M6 après 37 ans à la direction de la chaîne
Business
Nicolas de Tavernost quitte M6 après 37 ans à la direction de la chaîne
Rodolphe Belmer et Ara Aprikian affirment avoir quitté Canal+ à cause de l'interventionnisme de Vincent Bolloré sur les "contenus"
Business
Rodolphe Belmer et Ara Aprikian affirment avoir quitté Canal+ à cause de...
DC Company, propriétaire du site "Le Gorafi", rachète le média en ligne "Konbini"
Business
DC Company, propriétaire du site "Le Gorafi", rachète le média en ligne "Konbini"
Emmanuel Kessler quitte (déjà) ses fonctions à la direction du pôle économique de Prisma Media ("Capital", "Management")
Business
Emmanuel Kessler quitte (déjà) ses fonctions à la direction du pôle économique de...

Pour le justifier, Alain Weill et Arthur Dreyfuss invoquent dans un communiqué une "réalité économique (...) bouleversée depuis plusieurs années par les évolutions du secteur, et désormais par l'écroulement des recettes publicitaires dû à la crise du Covid -19". "Cette crise économique majeure dans laquelle le pays est entré aura des impacts considérables sur les entreprises, l'emploi et la consommation et donc durablement sur les recettes publicitaires, principale source de revenus" de leur groupe, préviennent-ils.

Afin d'y faire face, Altice compte se recentrer sur l'information via deux marques : BFM et RMC, estimant que sa branche médias souffre d'une trop grande "complexité organisationnelle". Ses activités de Pay-TV sont déjà les principales victimes de cette nouvelle stratégie, leurs structures étant appelées à être revues "rapidement et largement". En cours de désengagement du marché des droits sportifs, Altice annonce ainsi aujourd'hui qu'il ne poursuivra pas à terme la diffusion des compétitions d'athlétisme, d'équitation et de tennis, au nom d'un marché "imprévisible et inflationniste" qu'il a pourtant gaiement participé à dynamiter ces cinq dernières années.

"Adaptation du volume des effectifs"

Le plan global d'économies imaginé par la direction d'Altice France reste pour l'instant à détailler, tout comme l'âcreté de la potion que les salariés devront ingurgiter. Nous savons juste pour l'instant qu'il concernera "l'ensemble de la structure de coûts" du pôle médias et qu'il se traduira par une division "par deux" du recours aux intermittents, pigistes et consultants. Le reste de l'"adaptation du volume des effectifs", comme le nomme pudiquement le communiqué, sera dévoilé "dans les prochaines semaines" aux représentants du personnel. Un personnel dont les effectifs "ont augmenté de plus de 50% ces six dernières années", rappelle Altice.

Tous les types de contrats seront ainsi concernés par ce plan de "reconquête" qui "débuterait par une phase de volontariat", les "licenciements contraints" n'intervenant "que si le nombre de volontaires était insuffisant", précise la direction. Autre source d'économies : des rapprochements entre NextRadioTV et Altice France sur les "fonctions support" comme la comptabilité, les ressources humaines ou la publicité. Alors que la crise sanitaire a fragilisé plusieurs médias en France, le groupe de Patrick Drahi n'est peut-être que le premier d'une longue cohorte à annoncer une telle restructuration de ses activités.

Altice Europe
Altice Europe
Denitsa Ikonomova devient animatrice sur RMC Story et incarnera le premier access inédit de l'histoire de la chaîne
TFX/6ter : Quel avenir pour les deux chaînes vendues à Altice en cas de fusion TF1/M6 ? (màj)
Les matchs amicaux de l'Olympique de Marseille diffusés en clair sur les chaînes du groupe Altice
RMC BFM Play : Altice lance sa plateforme de VOD
Voir toute l'actualité sur Altice Europe
l'info en continu
César 2024 : "Le règne animal", "Anatomie d'une chute", "Je verrai toujours vos visages"... La liste complète des nominations
Cinéma
César 2024 : "Le règne animal", "Anatomie d'une chute", "Je verrai toujours vos...
Qui est Raphaël Quenard, nouvelle coqueluche du cinéma français, nommé dans trois catégories aux César 2024 ?
Cinéma
Qui est Raphaël Quenard, nouvelle coqueluche du cinéma français, nommé dans trois...
Ycare nouvelle recrue des Enfoirés 2024 : "Je me suis demandé si j'avais ma place par rapport à ma propre carrière"
Interview
Ycare nouvelle recrue des Enfoirés 2024 : "Je me suis demandé si j'avais ma place...
"Si France 2 m'avait dit de ne pas faire 'Danse avec les stars', j'aurais arrêté 'Affaire conclue'" : La mise au point cash de Caroline Margeridon
Interview
"Si France 2 m'avait dit de ne pas faire 'Danse avec les stars', j'aurais arrêté...
Audiences replay : Record historique pour un programme de flux sur M6 pour le 2e épisode de "Pékin Express" 2024
Audiences
Audiences replay : Record historique pour un programme de flux sur M6 pour le 2e...
"Le point faible du film c'est elle" : Dominique Besnehard dézingue Nora Hamzawi après ses propos sur le maintien de la sortie du dernier film de Jacques Doillon
Cinéma
"Le point faible du film c'est elle" : Dominique Besnehard dézingue Nora Hamzawi...